Judith Arndt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Judith Arndt
Image illustrative de l'article Judith Arndt
Judith Arndt lors du Tour du Qatar 2012
Informations
Nom Arndt
Prénom Judith
Date de naissance 23 juillet 1976 (38 ans)
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Équipe professionnelle
1999-2001
2002
2003-2005
2006-2007
2008
2008-2009
2010-2011
2012
Red Bull Frankfurt
Saturn
Nürnberger Versicherung
T-Mobile Women
Team High Road Women
Team Columbia Women
HTC-Columbia Women
Orica-AIS
Principales victoires
20 championnats

Jersey rainbow.svg Championnat du monde sur route : 2004
Jersey rainbow.svg Championnat du monde du contre-la-montre : 2011 et 2012
Jersey rainbow.svg Championnat du monde de poursuite : 1997
MaillotAlemania.PNG Championnat d'Allemagne sur route : 2002 et 2012
MaillotAlemania.PNG Championnat d'Allemagne du contre-la-montre : 1998, 1999, 2001, 2003, 2004, 2005, 2010, 2011 et 2012
MaillotAlemania.PNG Championnat d'Allemagne de poursuite : 1996, 1999 et 2000

MaillotAlemania.PNG Championnat d'Allemagne de course aux points : 1996 et 2000

Judith Arndt (née le 23 juillet 1976 à Königs Wusterhausen) est une cycliste allemande, professionnelle entre 1999 et 2012. Durant sa carrière, elle pratique le cyclisme sur route et le cyclisme sur piste, où elle compte un total de quatre titres mondiaux et trois médailles olympiques. Elle se révèle être une spécialiste du contre-la-montre. En 2004, elle termine la saison numéro une mondiale, tandis qu'en 2008 elle remporte la Coupe du monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Judith Arndt commence le cyclisme en 1991[1]. Dès le milieu des années 1990, elle fait partie des meilleures cyclistes sur piste, puis plus tard sur route.

Carrière sur piste[modifier | modifier le code]

En 1993 et 1994, Judith Arndt devient double championne d'Allemagne de poursuite individuelle chez les juniors (17/18 ans). Toujours en 1994, elle devient à Quito vice-championne du monde de cette discipline chez les juniors. En 1996, elle est deux fois championne d'Allemagne chez les élites : elle remporte la course aux points et la poursuite individuelle. En 1996, elle est sélectionnée pour participer aux Jeux olympiques de Atlanta. Elle remporte la médaille de bronze en poursuite individuelle et termine treizième de la course aux points. En 1997, en Australie, elle devient championne du monde de poursuite. Elle remporte trois nouvelles médailles lors des trois saisons suivantes, sans toutefois pouvoir s'imposer à nouveau. En 1999 et 2000, elle ajoute deux médailles d'argent sur la course aux points, à chaque fois derrière la Française Marion Clignet. Elle fait figure de favorite pour les Jeux olympiques de 2000 à Sydney. Elle s'aligne sur trois épreuves, mais en raison d'une infection virale durant la compétition elle ne retrouve pas son meilleur niveau. Elle termine quatrième de la course aux points, sixième de la poursuite et septième du contre-la-montre. Cette dernière performance lui donne la motivation d'essayer une carrière sur route.

Carrière sur route[modifier | modifier le code]

Avec deux troisième places lors de La Grande Boucle féminine internationale (en 2001 et 2003), deux victoires au général du Tour de l'Aude (2002 et 2003) et l'argent en 2003 au championnat du monde du contre-la-montre à Hamilton (Canada), elle ne tarde pas à justifier son choix de carrière. Lors des Jeux olympiques de 2004, elle remporte la médaille d'argent sur la course en ligne, mais termine seulement onzième du contre-la-montre. Avant les Jeux, Arndt a vivement critiqué la décision de la Fédération allemande de cyclisme de ne pas sélectionné la très en forme sprinteuse Petra Rossner. Arndt, qui a été battu lors d'un sprint à deux par l'Australienne Sara Carrigan a franchi la ligne avec un geste très laid, pour appuyer son mécontentement[2][3]. Plus tard, elle a présenté ses excuses pour son comportement.

Cette même année, elle se console à Vérone en devenant pour la première fois championne du monde sur route et vice-championne du monde du contre-la-montre. À la fin de la saison, elle est numéro une mondiale au classement UCI. En 2005, Arndt remporte le championnat d'Allemagne du contre-la-montre pour la sixième fois. En 2007, 2008 et 2012, elle s'adjuge le Tour de Thuringe féminin et en 2008 de classement général de la Coupe du monde. En 2010, elle gagne à Geelong la médaille d'argent du contre-la-montre et termine cinquième de la course en ligne. Dans la même année, elle remporte le Tour de Toscane.

Lors de la saison 2011, elle remporte son troisième titre mondial lors de l'épreuve du contre-la-montre à Copenhague. Elle ajoute à son palmarès le Tour de Nouvelle-Zélande et le Tour du Trentin. Elle remporte à nouveau le titre de championne d'Allemagne du contre-la-montre et termine deuxième de la course en ligne.

En 2012, elle rejoint la nouvelle équipe australienne Orica-AIS. Elle remporte les deux titres de championne d'Allemagne de la course en ligne et du contre-la-montre. Elle dispute ses cinquièmes Jeux olympiques, à Londres, et y obtient la médaille d'argent du contre-la-montre. Vainqueur du Tour des Flandres, elle finit à la deuxième place de la Coupe du monde. Elle met fin à sa carrière à l'issue des championnats du monde sur route, lors desquels elle décroche la médaille d'or du contre-la-montre, et la médaille d'argent du nouveau championnat du monde du contre-la-montre par équipes[1]. Elle termine huitième du championnat du monde sur route, sa dernière course. Elle souhaite à l'avenir vivre et étudier en Australie[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Judith Arndt est ouvertement lesbienne. Elle rencontre la cycliste Petra Rossner en 1995. Elles vivent ensemble à partir de 2000[5]. Elles courent dans l'équipe Saturn ensemble en 2002, puis dans l'équipe Nürnberger Versicherung entre 2003 et 2004. En 2005, Petra devient directrice sportive dans la même équipe[6]. En 2007, elle devient directrice sportive de la T-Mobile où court Judith et y reste jusque en 2009. Elles vivent ensemble qu'en 2010[7]. Judith Arndt se met alors en couple avec Anna Wilson, une autre cycliste[8]. Elles avaient été ensemble dans l'équipe Saturn en 2002, puis dans l'équipe T-Mobile en 2007[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Judith Arndt en 2005 avec son maillot de championne du monde

Route[modifier | modifier le code]

Piste[modifier | modifier le code]

  • 1993
    • MaillotAlemania.PNG Championne d'Allemagne juniors de poursuite
  • 1994
    • MaillotAlemania.PNG Championne d'Allemagne juniors de poursuite
    • médaille d'argent, monde 2e du championnat du monde juniors de poursuite
    • 2e du championnat d'Allemagne juniors de course aux points
  • 1995
    • 2e du championnat d'Allemagne de poursuite
  • 2001
    • 2e du championnat d'Allemagne de course aux points
  • 2011
    • 3e du championnat d'Allemagne d'omnium

Manches de Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Légende: pdc indique que la course n'a pas eu lieu ou ne faisait alors pas partie de la coupe du monde. Un "-" indique une non participation ou que Judith Arndt était au delà de la dernière place classée[10].

Année Australia World Cup New Zealand World Cup Primavera Rosa Flèche wallonne Grand Prix Suisse féminin GP Castilla y León Coupe du monde cycliste féminine de Montréal Liberty Classic Trophée International Grand Prix de Plouay Ladies Tour Beneden-Maas, Lowland International Rotterdam Tour
1998 - - pdc pdc 23e pdc - - - pdc -
1999 - - - - - pdc - - 2e pdc 39e
2000 - - - -  ? pdc - - pdc pdc -
2001 - - - 11e 27e pdc - - - pdc vainqueur
2002 12e - - 28e 25e - 5e pdc pdc 12e 57e


Année Australia World Cup New Zealand World Cup Primavera Rosa Ronde van Drenthe Tour des Flandres Amstel Gold Race Flèche wallonne Tour de Berne GP Castilla y León Coupe du monde cycliste féminine de Montréal Open de Suède Vårgårda L'Heure D'Or Féminine GP of Wales Grand Prix de Plouay Lowland International Rotterdam Tour Tour de Nuremberg
2003[11] 3e pdc 14e pdc pdc 8e 19e pdc 11e 3e pdc pdc pdc 2e - -
2004 - pdc - pdc - pdc 5e pdc - 2e pdc pdc pdc - - 22e
2005 - 18e 11e - 37e pdc 3e pdc 2e 7e pdc pdc Vainqueur - - -
2006 - 25e pdc pdc 9e pdc 2e 4e 2e Vainqueur 67e 5e pdc - 22e 39e
2007 - pdc pdc - 35e pdc 3e - pdc 3e 15e pdc pdc - pdc 75e


Année Australia World Cup Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio Ronde van Drenthe Tour des Flandres Flèche wallonne Tour de Berne Grand Prix de la Ville de Valladolid Coupe du monde cycliste féminine de Montréal Tour de l'île de Chongming Open de Suède Vårgårda TTT Open de Suède Vårgårda Grand Prix de Plouay Tour de Nuremberg
2008 - 24e 14e Vainqueur 3e 2e pdc Vainqueur pdc - 8e 4e Vainqueur
2009 pdc - - - - - - 23e pdc - 42e - 61e
2010 pdc 8e - 8e 9e pdc 2e pdc 73e 2e pdc 4e pdc
2011 pdc 7e 32e 5e 3e pdc 4e pdc 53e Vainqueur 9e 7e pdc
2012 pdc 4e 11e Vainqueur 6e pdc pdc pdc 76e 2e 14e 10e pdc

Championnats[modifier | modifier le code]

Année 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
MaillotAlemania.PNG Championnats d'Allemagne sur route[12]  ?  ? 3e 2e ? ? 3e 1re ? ? ? ? 5e - - 2e 2e 1re
MaillotAlemania.PNG Championnats d'Allemagne contre-la-montre[13] 2e 2e 2e 1re 1re ? 1re ? 1re 1re 1re ? 3e 2e 2e 1re 1re 1re
Jersey rainbow.svg Championnats du monde sur route[14] - - - - - - 4e - - 1re - 14e - 3e 6e 5e - 8e
Jersey rainbow.svg Championnats du monde contre-la-montre[15] 16e - 3e 8e 6e 9e 5e 9e 2e 2e 4e 7e - 3e 4e 2e 1re 1re

Grands Tours[modifier | modifier le code]

Tour de l'Aude[modifier | modifier le code]

  • 2001 : 2e, vainqueur de la 9e étape[16]
  • 2002 : Vainqueur, vainqueur de la 6e étape
  • 2003 : Vainqueur
  • 2004 : 2e
  • 2006 : 7e
  • 2007 : 3e, vainqueur de l'étape 8a
  • 2008 : 2e, vainqueur de la 9e étape

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

  • 2007 : 7e, vainqueur de la 6e étape[17]
  • 2008 : 10e
  • 2009 : Abandon (8e étape), vainqueur de la 6e étape
  • 2010 : 2e
  • 2011 : 3e
  • 2012 : 6e

Route de France[modifier | modifier le code]

  • 2010 : 2e, vainqueur de la 5e étape[18]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Classement UCI[19] 56e[20] 13e[21] 56e[22] 2e[23] 5e[24] 3e[25] 1re[26] 3e[27] 5e[28] 3e[29] 2e[30] 10e 2e 3e 2e
Coupe du monde 21e 9e 18e 5e 18e 5e 4e 13e 1re 5e 4e 2e

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Arndt finishes career with a flourish on the Cauberg », sur cyclingnews.com,‎ 18 septembre 2012 (consulté le 26 septembre 2012)
  2. (en) Cycling's best, worst and strangest victory salutes sur cyclingnews.com
  3. Photo de Judith Arndt sur la ligne d'arrivée à Athènes.
  4. (de) Judith Arndt: "Je suis un citoyen du monde" sur radsport-news.com
  5. (de) « Wir sind lesbisch und wünschen uns Kinder », sur Bild (consulté le 17 août 2014)
  6. (en) « Rossner 38 and directeur sportif », sur cycling news (consulté le 17 août 2014)
  7. « Judith Arndt », sur univers-l (consulté le 17 août 2014)
  8. (de) « Planegg gratuliert Judith Arndt zu olympischem Silber », sur merkur (consulté le 17 août 2014)
  9. (en) « T-Mobile Women shape us for 2007 », sur cyclingnews (consulté le 23 mars 2014)
  10. « Cyclisme coupe du monde femmes 2012 », sur Les sports (consulté le 4 juillet 2014)
  11. (en) « Cyclisme Coupe du Monde Femmes », sur les sports (consulté le 30 juin 2014)
  12. (en) « National Road Championship (WE/Ger) 2006 (CN) », sur cycling fever (consulté le 30 juin 2014)
  13. (en) « National Time Trial Championship (WE/Ger) 2006 (CN) », sur cycling fever (consulté le 30 juin 2014)
  14. (en) « World Road Championship (WE) 2012 (CM) », sur cyclingfever (consulté le 4 juillet 2014)
  15. (en) « World TimeTrial Championship (WE) 2012 (CM) », sur cyclingfever (consulté le 4 juillet 2014)
  16. « Tour de l'Aude Cycliste Féminin 2007 (2.1) », sur cycling fever (consulté le 23 mars 2014)
  17. « Giro Rosa 2007 (2.1) », sur cycling fever (consulté le 23 mars 2014)
  18. « La Route de France 2010 (2.1) », sur cycling fever (consulté le 2 avril 2014)
  19. (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2012 », sur UCI (consulté le 2 avril 2014)
  20. « UCI Women's Road/Route Rankings/classements- Individual - 7.10.98 », sur uci (consulté le 29 juin 2014)
  21. « Femmes Elite - EliteWomen : Individual - 9.10.1999 », sur uci (consulté le 29 juin 2014)
  22. « Femmes Elite - Elite Women : Individual - 14.10.2000 », sur uci (consulté le 29 juin 2014)
  23. « Classements: - 13.10.2001 - Women », sur uci (consulté le 29 juin 2014)
  24. « Classement Route - Individuel - Femmes élite », Union cycliste internationale,‎ 12 octobre 2002 (consulté le 12 mai 2013)
  25. « Classement Route - Individuel - Femmes élite », Union cycliste internationale,‎ 11 octobre 2003 (consulté le 12 mai 2013)
  26. « Classement Route - Individuel - Femmes élite », Union cycliste internationale,‎ 17 octobre 2004 (consulté le 12 mai 2013)
  27. « Classements Route UCI 2005 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale,‎ 30 décembre 2005 (consulté le 12 mai 2013)
  28. « Classements Route UCI 2006 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale,‎ 21 novembre 2006 (consulté le 12 mai 2013)
  29. « Classements Route UCI 2007 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale,‎ 14 décembre 2007 (consulté le 12 mai 2013)
  30. « Classements Route UCI 2008 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale,‎ 15 décembre 2008 (consulté le 12 mai 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :