Zone de libre-échange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’économie
Cet article est une ébauche concernant l’économie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

 Ne doit pas être confondu avec zone franche.
Carte des zones de libre-échange.
Zones de libre-échange dans le monde.
Mercosur est un exemple d'une zone de libre-échange entre les pays du Cône Sud.

Une zone de libre-échange est constituée de pays membres éliminant entre eux les droits de douane ainsi que les restrictions quantitatives à l'importation, mais conservant chacun leur propre politique commerciale vis-à-vis des pays tiers. Ces zones sont mis en place via des accords de libre-échange

Une zone de libre-échange doit être distinguée d'une union douanière, autre forme d'accord commercial régional qui se distingue de la zone de libre-échange par la définition d'un tarif extérieur commun.

La zone de libre-échange constitue une exception à la clause de la nation la plus favorisée (ou « clause NPF »), présente dans les accords de l’Organisation mondiale du commerce.

Les zones de libre-échange ne sont pas nécessairement fondées sur des critères géographiques, bien que ce soit généralement le cas. À titre d'exemple la zone de libre échange créée entre les États-Unis d'Amérique et Israël en 1985.

L'Union européenne n'est pas une zone de libre-échange, mais une union économique. Cependant, l'Union européenne a conclu de nombreux accords de libre-échange avec des pays extérieurs à l'Union, comme les accords ACP (Afrique Caraïbe Pacifique) ou accord de Cotonou.

On recense aujourd'hui près de 150 zones de libre-échange, dont plus de la moitié ont été créées depuis 1990.

Liste d'accords de libre-échange[modifier | modifier le code]

Les plus connus sont :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]