Yuri Manin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manin (homonymie).
image illustrant un mathématicien
Cet article est une ébauche concernant un mathématicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Yuri Manin
Juri Manin, Ksenia Semenova.jpeg

Yuri Manin à l'ICM de Madrid en 2006, à côté de Ksenia Semenova

Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Юрий Иванович МанинVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Directeur de thèse
Nombre d'Erdős
3Voir et modifier les données sur Wikidata
Élève
Aleksandr Yurevitch Geronimous (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Étudiants de thèse
Vladimir Drinfeld, Ivan Cherednik (en), Wassili Alexejewitsch Iskowskich (d), Yuri Tschinkel (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée
Grand officier de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne (d)
Pour le Mérite pour les sciences et arts (d)
Ordre Pour le Mérite
Médaille Brouwer ()
Prix Nemmers en mathématiques ()
Prix Schock de mathématiques ()
Prix international Roi Fayçal (en) ()
Médaille Cantor ()
Prix Bolyai ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Yuri Ivanovitch Manin (en russe : Ю́рий Ива́нович Ма́нин), en translittération française Youri Manine, né le à Simferopol, en Union soviétique (aujourd'hui en Ukraine[1]), est un mathématicien russo-allemand, connu pour ses travaux en géométrie algébrique et en géométrie diophantienne.

Il est professeur à l'Institut Max-Planck de mathématiques à Bonn et à l'université Northwestern de Chicago.

Il a reçu entre autres le prix Lénine en 1967, le prix Nemmers en mathématiques en 1994, le prix Schock en 1999, la médaille Cantor en 2002 et le Prix Bolyai en 2010.

Étudiant d'Igor Chafarevitch, il a dirigé plus de quarante thèses, dont celles d'Alexander Beilinson (en), Ivan Cherednik (de), Vladimir Drinfeld, Mikhail Kapranov (de), Victor Kolyvagin (de) et Vyacheslav Shokurov (en)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Yuri I. Manin » (voir la liste des auteurs).

  1. En 1937, la Crimée faisait partie de la RSFS de Russie.
  2. (en) Yuri Manin sur le site du Mathematics Genealogy Project

Articles connexes[modifier | modifier le code]