Ruth Millikan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Millikan.
Ruth Millikan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinction

Ruth Garrett Millikan (née en 1933) est une philosophe américaine. Spécialiste en philosophie de la biologie, philosophie de la psychologie et philosophie du langage, elle a été distinguée en 2002 par le prix Jean-Nicod et en 2017 par le prix Schock.

Ruth Millikan a obtenu son PhD à l'université Yale après avoir effectué des recherches sous la direction de Wilfrid Sellars. Elle et Paul Churchland sont souvent décrits comme les principaux défenseurs du « sellarsianisme de droite » (c'est-à-dire individualiste). L'approche théorique caractéristique de Millikan, la biosémantique, vise à rendre compte des phénomènes sémantiques par le biais d'explications évolutionnistes.

Ruth Millikan a enseigné à l'université de Michigan, ainsi qu'à l'université de Connecticut, où elle est à présent professeur émérite.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ruth Millikan a publié cinq ouvrages :

  • Language, Thought and Other Biological Categories, 1984
  • White Queen Psychology and Other Essays for Alice, 1993
  • On Clear and Confused Ideas pdf, 2000
  • The Varieties of Meaning: The 2002 Jean Nicod Lectures pdf, 2004
  • Language: A Biological Model pdf, 2005

Les livres parus en 1993 et 2005 sont des recueils d'articles.

Millikan a également publié de nombreux articles ; la plupart d'entre eux sont disponibles : ici, et (sous forme d'épreuves) ici.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]