Herbert Blomstedt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant américain
image illustrant un musicien image illustrant suédois
Cet article est une ébauche concernant un musicien américain et un musicien suédois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blomstedt.
Herbert Blomstedt
Herbert Blomstedt in Gothenburg, May 2015.JPG

Herbert Blomstedt

Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Genre artistique
Distinctions
Liste détaillée
Commandeur de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne (d)
Étoile de l'amitié des peuples
Chevalier de l'ordre de Dannebrog (d)
Médaille Litteris et Artibus (en) ()
Prix Schock d'art musical ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Herbert Blomstedt est un chef d'orchestre suédois (naturalisé américain), né le à Springfield (Massachusetts).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né aux États-Unis, ses parents retournent en Suède alors qu'il n'a que deux ans. Il étudie la musique au Conservatoire royal de Stockholm et à l'Université d'Uppsala, puis se spécialise en musique contemporaine à Darmstadt en 1949, en musique baroque avec Paul Sacher. Il apprend la direction d'orchestre auprès d'Igor Markevitch, Jean Morel (à la Juilliard School) puis de Leonard Bernstein.

En 1953, il remporte le premier prix du concours Koussevitzky, suivi d'un autre premier prix de direction au concours de Salzbourg en 1955.

D'abord directeur musical en Suède de l'Orchestre symphonique de Norrköping (1954-1962), il occupe ensuite le même poste à l'Orchestre philharmonique d'Oslo (1962-1968) puis à l'Orchestre symphonique de la radio danoise (1967-1977) et à l'Orchestre symphonique de la radio suédoise (1977-1982).

De 1975 à 1985, il a été également chef principal de la Staatskapelle de Dresde avec laquelle il enregistra des œuvres de Richard Strauss, ainsi que l'intégrale des symphonies de Beethoven et Schubert, l'emmenant régulièrement en tournée.

Enfin, de 1985 à 1995, il fut directeur musical de l'Orchestre symphonique de San Francisco avec lequel il partit en tournée en Europe et en Asie. Ensemble, ils enregistrèrent pour la firme Decca, bon nombre de leurs disques ayant été salués par la critique. De 1996 à 1998, il fut également chef principal de l'Orchestre symphonique de la Radio de Hambourg, puis de 1998 à 2005 au même poste à la tête de l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig.

Blomstedt entretient des relations extrêmement tissées avec de nombreux orchestres du monde entier : ainsi, il est actuellement chef honoraire des orchestres de San Francisco, Bamberg, de l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, des orchestres des radios danoise et suédoise ainsi que de l'Orchestre symphonique de la NHK (Tokyo).

De confession adventiste, Blomstedt ne répète jamais les vendredis soir ou les samedis, jour de sabbat dans l'Eglise adventiste du septième jour. Toutefois, les concerts programmés sont pour lui davantage une expression de sa foi religieuse qu'un travail ordinaire.

Répertoire[modifier | modifier le code]

Ses intégrales des symphonies de Carl Nielsen ou de la musique orchestrale de Paul Hindemith sont considérées comme des références. Il est également un très grand interprète du répertoire austro-allemand : Beethoven, Mendelssohn, Schubert, Bruckner et surtout Richard Strauss sont ses favoris. La musique scandinave occupe également une place de choix : outre Nielsen, Blomstedt dirige régulièrement des œuvres de Jean Sibelius, Edvard Grieg ou encore son compatriote, le suédois Franz Berwald.

Liens externes[modifier | modifier le code]