Rafael Moneo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moneo.

Rafael Moneo
Image illustrative de l’article Rafael Moneo
Rafael Moneo en 2011
Présentation
Nom de naissance José Rafael Moneo Vallés
Naissance (82 ans)
Tudela (Navarre, Espagne)
Nationalité espagnole
Activités Architecte, enseignant
Formation École technique supérieure d'architecture de Madrid
Œuvre
Réalisations Gare de Madrid-Atocha
Cathédrale Notre-Dame-des-Anges de Los Angeles
Mairie de Murcie
Palais Kursaal
Musée du Prado (extension)
Distinctions Prix Pritzker (1996)
Prix de l'Union européenne pour l'architecture contemporaine Mies van der Rohe (2001)
Royal Gold Medal (2003)

José Rafael Moneo Vallés, né le à Tudela en Navarre, est un architecte espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rafael Moneo fait ses études à l'École technique supérieure d'architecture de Madrid (ETSAM) et en sort diplômé en 1961. Il travaille d'abord dans le cabinet d'architecture de Francisco Javier Sáenz de Oiza pour la réalisation de plusieurs projets entre 1956 et 1961. Il séjourne ensuite au Danemark pour travailler à Hellebaek avec Jørn Utzon, l'auteur du célèbre opéra de Sydney.

En 1963, il reçoit une bourse de deux ans pour étudier à l'Académie d'Espagne à Rome, séjour qui aura une grande influence sur son travail postérieur. Il retourne en Espagne en 1965 et devient professeur adjoint à l’ETSAM (1966-1970). En 1972, il est professeur en éléments de composition à l'École technique supérieure d'architecture de Barcelone (ETSAB), ce qui l'amène à vivre pendant près de dix ans à Barcelone.

Il enseigne ensuite l'architecture, en particulier à Harvard, aux États-Unis. Ses principales réalisations sont le palais Villahermosa de Madrid, devenu le musée Thyssen-Bornemisza, le musée romain de Mérida, l'extension de la gare ferroviaire d'Atocha à Madrid, l'usine Diestre Factory de Saragosse. Il travaille beaucoup aux États-Unis et construit la cathédrale Notre-Dame-des-Anges de Los Angeles, le Davis Museum at Wellesley College (en) (Massachusetts) et le musée des beaux-arts de Houston au Texas.

Il est président du département d'architecture de la Graduate School of Design de Harvard de 1985 à 1990.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il obtient la médaille d'or du mérite des beaux-arts du ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports espagnol en 1991[1], le prix Pritzker en 1996, le prix de l'Union européenne pour l'architecture contemporaine Mies van der Rohe en 2001 et la médaille d'or du Cercle des beaux-arts de Madrid[2] la même année.

En 1999, il reçoit la Creu de Sant Jordi, distinction décernée par la Généralité de Catalogne.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Juan Carlos Ier et Jordi Sole Tura, « 1834/1991 de 27 de diciembre por el que se concede la Medalla al Mérito en las Bellas Artes, en su categoria de Oro, a las personas que se citan », Boletin de Estado, Madrid, no 311,‎ , p. 41789 (lire en ligne).
  2. (es) « Rafael Moneo, Medalla de Oro del Círculo de Bellas Artes 28.03.2001 », sur Círculo de Bellas Artes (consulté le 1er janvier 2015).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]