William Henry Young

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Young.
William Henry Young
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
Lausanne ou ChavornayVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinction

William Henry Young (Londres, - Lausanne, ) est un mathématicien anglais issu de l'université de Cambridge et ayant travaillé à l'université de Liverpool et à celle de Lausanne.

Ses études ont principalement porté sur la théorie de la mesure, les intégrales de Lebesgue, les séries de Fourier et le calcul différentiel. Il apporta de brillantes contributions à l'analyse complexe.

On lui doit la formule de Taylor-Young, l'inégalité de Young, celle de Hausdorff-Young (en) et celle pour la convolution. Young est devenu membre de la Royal Society le 2 mai 1907.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • The Fundamental Theorems of the Differential Calculus (1910)

Et, en collaboration avec sa femme Grace Chisholm Young

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Docteurs honoris causa - Section de mathématiques - UNIGE », sur www.unige.ch (consulté le 11 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) John J. O'Connor et Edmund F. Robertson, « William Henry Young », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).