Roger Heath-Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roger Heath-Brown
Roger Heath-Brown.jpg

Roger Heath-Brown (à gauche) à Oberwolfach en 1986

Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Domaine
Membre de
Directeur de thèse
Nombre d'Erdős
3Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Membre de la Royal Society (en)
Prix Pólya ()Voir et modifier les données sur Wikidata

David Rodney « Roger » Heath-Brown, né le , est un mathématicien britannique, spécialiste de théorie analytique des nombres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Heath-Brown a fait ses études au Trinity College de Cambridge, où il a obtenu le prix Smith en 1976 et soutenu en 1979 une thèse, dirigée par Alan Baker[1]. Il est professeur de mathématiques pures à l'université d'Oxford. Timothy Browning (en) a fait partie de ses étudiants de thèse[1].

Heath-Brown est connu pour ses nombreuses contributions à la théorie analytique des nombres. Il a par exemple démontré[2] qu'il existe une infinité de nombres premiers de la forme x3 + 2 y3. Il a aussi travaillé sur la conjecture d'Artin sur les racines primitives – démontrant que parmi trois entiers sans carré multiplicativement indépendants, l'un au moins était une racine primitive modulo une infinité de nombres premiers – et sur la théorie des cribles. Avec Leonard Adleman, il a démontré que la conjecture de Fermat était vraie pour une infinité d'exposants premiers[3].

Il a dirigé une réédition de l'ouvrage de Titchmarsh sur la fonction zêta de Riemann et, en 2008, de l'Introduction to the Theory of Numbers de Hardy et Wright.

Roger Heath-Brown est membre de la Royal Society depuis 1993 et de la London Mathematical Society, qui lui a décerné le prix Berwick en 1981 et le prix Senior Berwick en 1996. Il est depuis 1999 membre correspondant de l'Académie des sciences de Göttingen. En 2009, il a reçu le prix Pólya. Il a été conférencier invité au Congrès international des mathématiciens en 2010 à Hyderabad (Artin´s conjecture on zeros of p-adic forms) et en 1983 à Varsovie (Finding primes by sieve methods).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Roger Heath-Brown sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. (en) D. R. Heath-Brown, « Primes represented by x3 + 2y3 », Acta Math., vol. 186,‎ , p. 1-84 (lire en ligne)
  3. (en) L. M. Adleman et D. R. Heath-Brown, « The first case of Fermat´s last theorem », Invent. Math., vol. 79,‎ , p. 409-416 (lire en ligne)

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Roger Heath-Brown » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]