Victor Ségoffin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Victor Segoffin
Description de cette image, également commentée ci-après
Judith et la tête d'Holopherne, 1896
Nom de naissance Joseph Jean Ambroise Victor Ségoffin
Naissance
Toulouse
Décès (à 58 ans)
Paris
Nationalité Française
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession
Autres activités
Formation
Distinctions
Une rue de Toulouse porte son nom

Victor Joseph Jean Ambroise Ségoffin, dit Victor Ségoffin, né à Toulouse le et mort à Paris le , est un sculpteur et médailleur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étudiant au Lycée Pierre de Fermat, Victor Ségoffin est admis à l'École des beaux-arts de Toulouse dans l'atelier de Charles Ponsin-Andarahy. En 1887, devenu orphelin il s'engage dans l'armée. Il prend des cours à l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris dans l'atelier d'Aimé Millet.

Victor Ségoffin entre en 1888 à l'École des beaux-arts de Paris où il est l'élève de Jules Cavelier de 1888 à 1894, puis de Louis-Ernest Barrias de 1894 à 1897. Son art est influencé par François Rude, Auguste Rodin et surtout Alexandre Falguière[réf. nécessaire], représentatif de l'école toulousaine. Après plusieurs tentatives, dont la première en 1889, il obtient le second grand prix de Rome en 1895, premier second grand prix de Rome en 1896 et le premier grand prix de Rome en 1897 pour son plâtre Orphée perdant pour la seconde fois Eurydice, entraînée de nouveau par Mercure dans les régions infernales. Il expose au Salon des artistes français entre 1890 et 1923, et participe à l'Exposition universelle de 1900.

Du 1897 au , il est pensionnaire à la villa Médicis à Rome.

En 1920, il est nommé chef de l'atelier de sculpture pour femmes à l'École des beaux-arts de Paris où il exerce jusqu'à sa mort. Victor Ségoffin est promu officier de la Légion d'honneur en 1922.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit.
  • Luce Rivet, « Victor Ségoffin (1867-1923) », Revue du Comminges, 2e trimestre 1988.

Liens externes[modifier | modifier le code]