Vauvillers (Somme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vauvillers.
Vauvillers
Mairie.
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Péronne
Canton Ham
Intercommunalité Communauté de communes de Haute Picardie
Maire
Mandat
Annick Maréchal
2014-2020
Code postal 80131
Code commune 80781
Démographie
Population
municipale
262 hab. (2014)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 50′ 58″ nord, 2° 42′ 18″ est
Altitude Min. 84 m – Max. 93 m
Superficie 6,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Vauvillers

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Vauvillers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vauvillers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vauvillers

Vauvillers est une commune française, située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village rural picard du Santerre, situé à proximité de l'ancienne route nationale 29 (actuelle RD 1029) et aisément accessible par les autoroutes A1 et A29.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des traces d'occupation gallo-romaines ont été retrouvées dans la commune.

Durant une partie du Moyen Âge, le village dépend de la seigneurie de Framerville.

Le village a été détruit en partie pendant la Première Guerre mondiale.

Le , durant la bataille de Picardie (08-1918), la commune est reprise par l'armée australienne, Australian Army[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 6 mai 2014)
Annick Maréchal DVD Réélue pour le mandat 2014-2020[2], [3]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 262 habitants, en diminution de -5,76 % par rapport à 2009 (Somme : 0,32 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
317 309 344 384 415 460 445 442 447
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
410 395 377 362 348 334 341 353 334
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
321 304 280 226 222 241 235 263 224
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
211 179 157 162 189 262 278 278 262
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivier Garcin, Le Santerre à l'amont de la Luce, histoire des origines à 1900, tome second : Rosières-en-Santerre et ses alentours, Mortagne-au-Perche, La Vague verte, 2016 (ISBN 978 - 2 - 35 637 - 081 - 5).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Foch et la bataille de 1918, André Laffargue.
  2. [xls] « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr, (consulté le 18 avril 2009)
  3. « Liste des maires de la Somme » [xls], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme, (consulté le 9 juin 2014)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. « Eglise Saint-Eloi à Vauvillers (80) », sur le site "Patrimoine de France", (consulté le 19 avril 2009)
  9. Panneau d'informations communal.