Union Buildings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Union Buildings
Uniegebou
Union Buildings-Pretoria-2014.JPG

Union Buildings et statue du général Louis Botha

Présentation
Architecte
Construction
1909-1913
Destination initiale
Siège du gouvernement de l'union sud-africaine
Destination actuelle
Siège du gouvernement de la république sud-africaine
Géographie
Pays
Région
Division administrative
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Afrique du Sud
voir sur la carte d’Afrique du Sud
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Afrique
voir sur la carte d’Afrique
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Gauteng
voir sur la carte du Gauteng
Red pog.svg

Les Union Buildings en anglais, die Uniegebou en afrikaans, les Bâtiments de l'Union en français, constituent, depuis 1910 à Pretoria, le siège du gouvernement d'Afrique du Sud. Le terme union fait non seulement référence à l'Union de l'Afrique du Sud qui était le nom officiel de la république d'Afrique du Sud en 1910 mais symbolise à l'origine l'union d'un peuple autrefois divisées.

Les Union buildings abritent les bureaux du président de l'Afrique du Sud. Le bâtiment, inscrit au registre des monuments nationaux, constitue l'un des principaux centres de la vie politique du pays et un emblème populaire et touristique de la ville de Pretoria.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Le siège du gouvernement sud-africain est situé au sommet de la colline de Meintjies (Meintjies Kop) dans le quartier d'Arcadia à Pretoria, non loin du centre historique de church square. Le bâtiment est séparé de l'esplanade par Government Avenue et les jardins en contrebas (parc Louis Botha) sont encadrés par Government Avenue, Vermeulen Street East, Church Street (Kerkstraat), la R104 et Blackwood Street.

L'accès par automobile dans l'enceinte des Union Buildings s'effectue par Fairview Avenue, une voie restreinte aux seuls véhicules officiels [réf. souhaitée].

Historique[modifier | modifier le code]

Union Buildings et statue de Louis Botha
Les Union Buildings au début des années 90

Les Bâtiments de l'Union ont été construits entre 1909 et 1913 sur les plans de l'architecte Herbert Baker pour donner un siège de gouvernement à l'Union de l'Afrique du Sud. Si le terme union fait référence à l'Union de l'Afrique du Sud, il symbolise également la paix et l'union entre les deux populations blanches dominantes, les Afrikaners et les Anglo-sud-africains, divisés par la seconde guerre des Boers. Le bâtiment est notamment construit sur une ancienne carrière.

C'est aux Union Buildings que la république sud-africaine fut proclamée le 31 mai 1961 et que, le 10 mai 1994, Nelson Mandela devint le premier président noir de l'Afrique du Sud.

Description[modifier | modifier le code]

Longs de 275 m et construits en grès dans le style monumental anglais, les Union Buildings forment une acropole qui se partage en deux ailes, chacune de 95 m, autour d'un petit amphithéâtre. Chaque aile représente une des deux langues blanches principales du pays — afrikaans et anglais. La cour intérieure, réunissant les 2 ailes, symbolise pour sa part l'Union de l'Afrique du Sud.

Les carillons de l'horloge sont identiques à ceux de Big Ben de Londres. Les statues situées au dessus des tours représentent Atlas tenant le monde et ont été sculptées par Abraham Broadbent. La statue au centre du dôme dans l'amphithéâtre représentent Mercure, sculpté par George Ness. Les styles architecturaux du bâtiment varie entre les niveaux. Les décorations intérieures sont de style Cape Dutch.

Les bâtiments de l'Union sont le site des inaugurations présidentielles depuis 1994. Les bureaux officiels du président sont situés sur le côté gauche des bâtiments.

En contrebas du bâtiment se trouve le parc Louis Botha où sont disséminés le Delville Monument (monument aux morts de la Première Guerre mondiale réplique du Mémorial national sud-africain du Bois Delville de Longueval en France, le monument aux morts de la Seconde Guerre mondiale, le mémorial de la police sud-africaine et les statues de Nelson Mandela, Jan Smuts, James Barry Hertzog et Louis Botha.

La résidence officielle du président, Mahlamba Ndlopfu (anciennement connue sous le nom de « Libertas »), jouxte les bâtiments de l'Union.

Liens externes[modifier | modifier le code]