Trois-Fontaines-l'Abbaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Trois-Fontaines-l'Abbaye
Trois-Fontaines-l'Abbaye
Vue du village de Trois-Fontaines.
Blason de Trois-Fontaines-l'Abbaye
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Vitry-le-François
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Saint-Dizier Der et Blaise
Maire
Mandat
Étienne Gaillard
2020-2026
Code postal 51340
Code commune 51583
Démographie
Population
municipale
193 hab. (2021 en diminution de 6,76 % par rapport à 2015)
Densité 4,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 43′ 07″ nord, 4° 57′ 01″ est
Superficie 43,71 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Saint-Dizier
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Sermaize-les-Bains
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
Trois-Fontaines-l'Abbaye
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
Trois-Fontaines-l'Abbaye
Géolocalisation sur la carte : Marne
Voir sur la carte topographique de la Marne
Trois-Fontaines-l'Abbaye
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
Trois-Fontaines-l'Abbaye

Trois-Fontaines-l'Abbaye est une commune française située dans le département de la Marne, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Trois-Fontaines-l'Abbaye se trouve dans le sud-est de la Marne, à la frontière avec la Haute-Marne et la Meuse.

La commune est à 10,5 km de Saint-Dizier[1] et 11 de Sermaize-les-Bains.

Sismicité[modifier | modifier le code]

Commune située dans une zone 1 de sismicité faible[2].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est dans la région hydrographique « la Seine de sa source au confluent de l'Oise (exclu) » au sein du bassin Seine-Normandie. Elle est drainée par la Bruxenelle, l'Orconte, le ruisseau de l'Étang la Vieille, le Fossé 01 de la commune de Trois-Fontaines-L'Abbaye, le Fossé 01 de l'Étang de la Jacquemotte, le Fossé 01 des Dures Fosses, le Fossé 01 des Petits Acquets, le Fossé 01 du Grand Plant, le Fossé 02 de la commune de Trois-Fontaines-L'Abbaye, le Fossé 03 de la commune de Trois-Fontaines-L'Abbaye, le Fossé 04 de la commune de Trois-Fontaines-L'Abbaye, le ru des Aulnaies, le ruisseau de la Chausse, le ruisseau des Etanchettes et divers autres petits cours d'eau[3],[Carte 1].

(texte à fusionner)
=== Hydrographie et les eaux souterraines ===

Plusieurs ruisseaux, fossés, Ru dont la Bruxenelle et l'Orconte[4], prennent leur source dans la forêt de Trois-Fontaines, qui occupe la majeure partie du territoire communal[5].

(*) Cours d'eau traversant la commune :
Ruisseaux : de l'Etang la Vieille ; de la Chausse ; des Etanchettes,
Fossés 1 : de la Commune de Trois-Fontaines-L'Abbaye ; de l'Etang de la Jacquemotte ; des Dures Fosses ; des Petits Acquets ; du Grand Plant,
Fossés 2 : de la Commune de Trois-Fontaines-L'Abbaye ; des Epinottes,
Fossé 03 de la Commune de Trois-Fontaines-L'Abbaye,
Fossé 04 de la Commune de Trois-Fontaines-L'Abbaye,
Ru des Aulnaies,
Bras de l'Orconte.

La Bruxenelle, d'une longueur de 40 km, prend sa source dans la commune et se jette dans la Saulx à Vitry-en-Perthois, après avoir traversé douze communes[6].

L'Orconte, d'une longueur de 31 km, prend sa source dans la commune et se jette dans la Marne à Frignicourt, après avoir traversé onze communes[7].

Carte en couleur présentant le réseau hydrographique de la commune
Réseau hydrographique de Trois-Fontaines-l'Abbaye[Note 1].

Cinq plans d'eau complètent le réseau hydrographique : Ferme de Lombroie (2,7 ha), la la fontaine Lentille (1,8 ha), la la fontaine Saint-Blaise (3,5 ha), l'étang de la Jacquemotte (0,9 ha) et l'étang du Creux de Bot (0,3 ha)[Carte 1],[8].

Climat[modifier | modifier le code]

En 2010, le climat de la commune est de type climat des marges montargnardes, selon une étude du Centre national de la recherche scientifique s'appuyant sur une série de données couvrant la période 1971-2000[9]. En 2020, Météo-France publie une typologie des climats de la France métropolitaine dans laquelle la commune est exposée à un climat océanique altéré et est dans la région climatique Lorraine, plateau de Langres, Morvan, caractérisée par un hiver rude (1,5 °C), des vents modérés et des brouillards fréquents en automne et hiver[10].

Pour la période 1971-2000, la température annuelle moyenne est de 10,2 °C, avec une amplitude thermique annuelle de 16 °C. Le cumul annuel moyen de précipitations est de 923 mm, avec 13,2 jours de précipitations en janvier et 9,2 jours en juillet[9]. Pour la période 1991-2020, la température moyenne annuelle observée sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Saint-Dizier », sur la commune de Saint-Dizier à 9 km à vol d'oiseau[11], est de 11,6 °C et le cumul annuel moyen de précipitations est de 794,5 mm. La température maximale relevée sur cette station est de 41,4 °C, atteinte le ; la température minimale est de −22,5 °C, atteinte le [Note 2],[12],[13].

Les paramètres climatiques de la commune ont été estimés pour le milieu du siècle (2041-2070) selon différents scénarios d'émission de gaz à effet de serre à partir des nouvelles projections climatiques de référence DRIAS-2020[14]. Ils sont consultables sur un site dédié publié par Météo-France en novembre 2022[15].

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La Forêt de Trois Fontaines, qui s'étend sur de 5 116 ha située sur le territoire de vingt communes des départements de la Marne, de la Meuse et de la Haute-Marne. Trois-Fontaines-l'Abbaye est la troisième commune du département de la Marne par la surface forestière.

Sur son site de Trois-Fontaines-l’Abbaye, l’entreprise Storengy, filiale du groupe Engie, a commencé à extraire à travers cinq puits d’exploitation le gaz naturel encore restants d’un important gisement situé aux confins de la Lorraine et de la Champagne, entre Meuse, Marne et Haute-Marne[16],[17].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Trois-Fontaines-l'Abbaye est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 3],[18],[19],[20].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Saint-Dizier, dont elle est une commune de la couronne[Note 4]. Cette aire, qui regroupe 72 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[21],[22].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (84,9 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (85,4 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (84,9 %), terres arables (7,6 %), prairies (5,5 %), zones agricoles hétérogènes (1,9 %)[23]. L'évolution de l’occupation des sols de la commune et de ses infrastructures peut être observée sur les différentes représentations cartographiques du territoire : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et les cartes ou photos aériennes de l'IGN pour la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 2].

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

Voies de communications et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

  • D 16 vers saint-Dizier, Cheminon, Monrupt-le-Montois.
  • D 216 vers Sermaize-les-Bains.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Lignes SNCF[modifier | modifier le code]

Transports aériens[modifier | modifier le code]

Les aéroports les plus proches sont :

Histoire[modifier | modifier le code]

Longtemps commune rurale tournée vers l'agriculture et l'élevage, Trois-Fontaines-l'Abbaye s'est développée au Moyen Âge avec la création de son abbaye cistercienne au début du XIIe siècle. Cette commune de la Marne est en effet connue pour son Abbaye de Trois-Fontaines[24], première fille de Clairvaux[25].

Eléments protégés : Ensemble comprenant l'église, les anciens bâtiments conventuels, le portail, les communs entourant la première cour et le jardin[26] avec son décor de statues et de vases jusqu'à la lisière du parc à l'est. Classement par arrêté du 14 mars 1944.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune, antérieurement membre de la communauté de communes Saulx et Bruxenelle, l'a quittée le pour rejoindre la communauté de communes de Saint-Dizier, Der et Blaise[27], transformée le en communauté d'agglomération.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1877 après 1879 du Bois Vincent[28]    
1935   Léon Thévenet[réf. nécessaire]    
avant 1981 ? Claude Vautrin    
avant 1995 ? Roger Boudaille    
2001 2008 Isabelle Lavocat    
2008[29] septembre 2010[30] Jackie Fourcart   Conseil municipal dissout en septembre 2010
2010[31] En cours
(au 4 juillet 2014)
Étienne Gaillard   Réélu pour le mandat 2020-2026[32]

Budget et fiscalité 2021[modifier | modifier le code]

En 2021, le budget de la commune était constitué ainsi[33] :

  • total des produits de fonctionnement : 619 000 , soit 3 085  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 333 000 , soit 1 667  par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 29 000 , soit 147  par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 133 000 , soit 666  par habitant ;
  • endettement : 239 000 , soit 1 193  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 7,19 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 26,01 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 16,79 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages en 2019 : médiane en 2019 du revenu disponible, par unité de consommation : 22 970 [34].

Économie[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

  • Culture et élevage associés[35],
  • Culture de céréales, de légumineuses et de graines oléagineuses,
  • Élevage d'autres bovins et de buffles,

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Hébergement touristique et autre hébergement de courte durée.
  • Hébergements à Robert-espagne, Saint-Dizier, Chamouilley, Eurville, Vitry-le-François.

Commerces[modifier | modifier le code]

  • Commerces et services de proximité à Cheminon, Saint-Dizier, Bettancourt-la-Ferrée[36].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[37]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[38].

En 2021, la commune comptait 193 habitants[Note 5], en diminution de 6,76 % par rapport à 2015 (Marne : −1,22 %, France hors Mayotte : +1,84 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
195205189145196225251254245
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
251221228204191187196266224
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
208192175151168155156145157
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
117110106103209245232217206
2021 - - - - - - - -
193--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[39] puis Insee à partir de 2006[40].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Établissements d'enseignements[41] :

  • Écoles maternelles et primaires à Cheminon, Chancenay, Saint-Eulien, Villiers-en-Lieu, Bettancourt-la-Ferrée,
  • Collèges à Saint-Dizier,
  • Lycées à Saint-Dizier.

Santé[modifier | modifier le code]

Professionnels et établissements de santé[42] :

  • Médecins à Villiers-en-Lieu, Robert-Espagne, Beurey-sur-Saulx, Lisle-en-Rigault, Bettancourt-la-Ferrée, Sermaize-les-Bains, Contrisson, Saint-Dizier,
  • Pharmacies à Villiers-en-Lieu, Robert-Espagne, Bettancourt-la-Ferrée, Sermaize-les-Bains, Saint-Dizier,
  • Hôpitaux à Saint-Dizier, Bar-le-Duc, Wassy, Vitry-le-François, Joinville, Commercy.

Cultes[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église du Saint-Cœur-de-Marie[45],[46].
  • Monument aux morts[47] : Conflits commémorés : Guerre de 1914-1918 ;
  • Musée du vélo avec une collection unique tournée vers l'histoire du vélocipède du XIXe siècle à nos jour[48] ;
  • Le château de Trois-Fontaines-l'Abbaye du XVIIIe siècle[49] ;
  • Le magnolia de Soulange-Bodin, qui se trouve dans le parc de l'abbaye, a été classé arbre remarquable de France par l'association ARBRES en 2016[50].

Sites spéléologiques[modifier | modifier le code]

La commune comporte de nombreuses cavités souterraines[51], dont 3 de plus de 500 mètres de développement et 6 de plus de 25 mètres de profondeur : l'aven de la Taille Clergé, le gouffre de la Belle Épine, le gouffre de la Béva, le gouffre de la Comète, le gouffre de la Taille Clergé et le Nouveau Réseau[52].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Sources : Le plan de l'église cistercienne de Trois-Fontaines, par Anselme Dimier, Bulletin Monumental Année 1965 123-2 pp. 103-116 :

François Henry, époux de Nicole Petit, vu dans le mariage de son fils Jean Henry, marchand de Longeville-en-Barrois, avec Nicole Pelier (alias Pellier) d'une ancienne famille de Trois-Fontaines-l'Abbaye le , est le frère du 46e abbé de l'Abbaye de Clairvaux dans l'Aube au XVIIe siècle Pierre Henry (Henri), alias dans l'Abbaye Pierre III Henry, (1654-1676) Champenois d'abord maître des novices à Clairvaux, puis prieur des abbayes de Larrivour, de Boulancourt et de Clairvaux). Nommé abbé de Clairvaux le , il abdiqua de ses fonctions le , et mourut en 1678.

Dans cette famille originaire du hameau du Chêne (Brillon-en-Barrois, Meuse), il y a également, dans la première moitié du XVIIIe siècle, le prieur, pendant près de 40 ans, de l'Abbaye de la Crête (Haute-Marne), Claude 2e Duchesne, puis de l'échevin, capitaine major de la bourgeoisie, maire perpétuel de Bar-sur-Aube, Pierre 2e Henry Duchesne, père du précédent.

Un autre frère de François Henry, Claude 1er Henry du Chesne, fut capitaine et gouverneur du château du Cornet (près de Colombé-le-Sec) dans l'Aube au XVIIe siècle.

Un autre Henry du Chesne, Benoit 1er Henry du Chesne, fils de Claude 1er, vu le Prieur de Froidmont, titulaire de Belleau, abbé de Morimont, vicaire général de Citeaux en champagne (3H187), fut le 60e abbé de Citeaux, mort en 1703.

Cette famille Henry, distincte de l'autre famille homonyme Henry de Trois fontaines l'Abbaye, s'est par la suite appelée en Haute-Marne (à Saint-Dizier) et dans l'Aube (à Bar-sur-Aube), Henry du Chesne, puis Duchesne tout simplement, à Bar-sur-Aube, Colombé-le-Sec (Aube) et Lacrète (Haute-Marne).

Nota (précision) : Dom Pierre Henry, surnommé Duchesne, 46e abbé de Clairvaux, dans une sienne lettre en date à Clairvaux du , adressée à dom Nicolas Perrin[Note 6].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Trois-Fontaines-l'Abbaye

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : d'azur à la fontaine de trois jets d'argent[53]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Le patrimoine de la commune sur www.pop.culture.gouv.fr/

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les ruisseaux intermittents sont représentés en traits pointillés.
  2. Les records sont établis sur la période du au .
  3. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  4. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  5. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2024, millésimée 2021, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2023, date de référence statistique : 1er janvier 2021.
  6. Source : communication de Gérard Planson, qui a établi la généalogie de cette famille, avec amélioration du 2 janvier 2010

Cartes[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Réseau hydrographique de Trois-Fontaines-l'Abbaye » sur Géoportail (consulté le 27 mai 2024).
  2. IGN, « Évolution comparée de l'occupation des sols de la commune sur cartes anciennes », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Itinéraires
  2. Les PPR (Plans de Prévention des Risques) à Trois-Fontaines-l’Abbaye
  3. « Fiche communale de Trois-Fontaines-l'Abbaye », sur le système d'information pour la gestion des eaux souterraines dans le bassin Seine-Normandie (consulté le )
  4. Synthèse des principales informations relatives aux eaux souterraines pour la commune, Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie
  5. « Carte IGN de Trois-Fontaines-l'Abbaye » sur Géoportail (consulté le 10 février 2013)..
  6. Sandre, « la Bruxenelle »
  7. Sandre, « l'Orconte »
  8. « Le millésime 2022 de la BD TOPAGE® métropole est disponible », sur eaufrance.fr (consulté le ).
  9. a et b Daniel Joly, Thierry Brossard, Hervé Cardot, Jean Cavailhes, Mohamed Hilal et Pierre Wavresky, « Les types de climats en France, une construction spatiale », Cybergéo, revue européenne de géographie - European Journal of Geography, no 501,‎ (DOI 10.4000/cybergeo.23155, lire en ligne, consulté le )
  10. « Zonages climatiques en France métropolitaine. », sur pluiesextremes.meteo.fr (consulté le ).
  11. « Orthodromie entre Trois-Fontaines-l'Abbaye et Saint-Dizier », sur fr.distance.to (consulté le ).
  12. « Station Météo-France « Saint-Dizier », sur la commune de Saint-Dizier - fiche climatologique - période 1991-2020. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  13. « Station Météo-France « Saint-Dizier », sur la commune de Saint-Dizier - fiche de métadonnées. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  14. « Les nouvelles projections climatiques de référence DRIAS-2020. », sur drias-climat.fr (consulté le )
  15. « Climadiag Commune : diagnostiquez les enjeux climatiques de votre collectivité. », sur meteofrance.com, (consulté le )
  16. Exploitation d’un gisement de gaz naturel en Meuse
  17. Références : Décision N°E21000058/51 du 22/06/21 de M. le Vice-Président du T.A. de CHALONS en CHAMPAGNE et Arrêté Préfectoral N°2021-EP-108-IC du 16/07/2021de M. le Préfet de la MARNE. Enquête publique relative à la demande d'autorisation environnementale concernant le redémarrage du stockage de gaz naturel
  18. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  19. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  20. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  21. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  22. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  23. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  24. Trois-Fontaine, une histoire chargée
  25. Notice no PA00078876, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture
  26. Parc de l'Abbaye de Trois-Fontaines
  27. « Mention de l'arrêté préfectoral du 11 février 2013 constatant le retrait de la commune de Trois-Fontaines-l’Abbaye de la communauté de communes Saulx et Bruxenelle à la suite de son adhésion à la communauté de communes de Saint-Dizier, Der et Blaise au 1er janvier 2013 », Bulletin d'information et recueil des actes administratifs de la Préfecture de la Marne, no 3 bis,‎ , p. 30 (lire en ligne).
  28. Almanach historique administratif et commercial...Matot-Braine, Reims, 1879, p236.
  29. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  30. Décret du 1er septembre 2010 portant dissolution du conseil municipal de la commune de Trois-Fontaines-l'Abbaye (Marne sur Légifrance].
  31. [PDF]« Mise à jour », sur site de l'Association des maires de la Marne (consulté le ), p. 4.
  32. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le ).
  33. Les comptes de la commune
  34. Chiffres clés Évolution et structure de la population. Dossier complet
  35. Annuaires
  36. Commerces et services de proximité
  37. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  38. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  39. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  40. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021.
  41. Établissements d'enseignements
  42. Professionnels et établissements de santé
  43. 4 Paroisses
  44. « Abbaye (ancienne) de Trois-Fontaines-l'Abbaye », notice no PA00078876, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 10 février 2013.
  45. Église du Saint-Cœur-de-Marie
  46. les ruines de l'église abbatiale, par Wissemberg Christophe. Ancienne abbaye de Trois-Fontaines
  47. Monument aux morts
  48. Musée du vélo
  49. Abbaye de Trois-Fontaines, XIIe, XVIIIe siècle
  50. Indiqué dans la carte interactive, sud-est marnais, sur https://www.arbres.org/carte-de-france-interactive.htm
  51. Circuit des gouffres à Trois-Fontaines-l'Abbaye
  52. Devaux Fr. (2007) - « Inventaire souterrain de la Meuse (8/8) », Spéléo L no 16 (ISSN 0758-3974), Ligue spéléologique lorraine, Tomblaine, p. 7-48.
  53. L'Armorial des villes et villages de Franc