Tout le sport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir TLS.

Tout le sport
Logo actuel de l'émission.
Logo actuel de l'émission.

Autre titre francophone TLS
Tout le sport 2
Le Journal des sports
TLS 2
Titre original Le Journal des Sports
Genre Magazine sportif
Périodicité Quotidienne
Réalisation Anthony Forestier
Présentation Fabien Lévêque (semaine)
Flore Maréchal (week-end)
Claire Vocquier-Ficot (remplaçante)
David Sandona (remplaçant)
Ancienne présentation Voir la section présentation
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 26 (2018-2019)
Programme similaire Stade 2
Production
Lieu de tournage France Télévisions - Studio D
Durée 12 à 15 minutes
Format d’image 16:9
Format audio Stéréo
Société de production France Télévisions
Diffusion
Diffusion France 3
Date de première diffusion 20 septembre 1993 (Le Journal des sports)
1994 (Tout le sport)
Statut En cours
Public conseillé Tout public
Site web http://www.francetvsport.fr/tout-le-sport
Chronologie

Tout le sport (également désignée par le sigle TLS) est une émission de télévision française diffusée sur France 3 depuis 1993[1]. Créé à l'initiative de Jean Réveillon, directeur des sports de France 2 et France 3, la rédaction en chef de ce premier journal quotidien consacré aux sports a été confiée à Jacques Ségui, ancien grand reporter et correspondant aux États-Unis.

Tout le sport est l'émission sportive télévisée la plus regardée du PAF.

Principe[modifier | modifier le code]

L'émission est consacrée à l'actualité sportive quotidienne. Elle a remplacé Le Journal des sports, émission créée en 1993 et présentée par Nelson Monfort.

Diffusion[modifier | modifier le code]

De février 1994 à , l'émission est diffusée à 20h35 du lundi au dimanche[2], puis à 20h10 de à [2]. À partir de , elle est programmée, selon les jours, entre 20h25 et 20h30[2], avant d'être de nouveau avancée de 20h10 à 20h15 jusqu'au .

En septembre 2003, l'émission fête ses dix ans. Pour l'occasion, durant la semaine du 9 septembre, elle reçoit la star du basket Tony Parker et le ministre des Sports, Jean-François Lamour, une partie de l'équipe de France de football (Bixente Lizarazu, Fabien Barthez, Thierry Henry...), l'équipe de France de rugby au grand complet, et de nombreuses vedettes du sport comme David Douillet, Brahim Asloum, Laura Flessel, Hubert Auriol, Guy Forget, Florian Rousseau... Images d'archives de moments forts et bêtisiers s'intercalent entre les interviews en plateau, Henri Sannier ayant également fait appel à Nelson Monfort, Gérard Holtz et Didier Chaumont qui l'ont précédé à la présentation de Tout le sport[2].

Le générique 2007 était d'Antoine Lantieri et Marc Tatou.

Depuis le , Tout le sport est diffusée de 20h00 à 20h05 et une seconde partie (parfois appelée Tout le sport 2 ou TLS 2) est désormais programmée, d'abord de 22h55 à 23h00 (jusqu'au ) puis actuellement aux alentours de minuit depuis le [3]. L'émission est toujours diffusée du lundi au dimanche.

Depuis le , la deuxième émission du dimanche soir commence à 23h45 et dure 10 à 15 minutes de plus pour proposer ainsi des analyses complètes[4].

En octobre 2013, le programme fête ses vingt ans après plus de 7400 émissions et 1000 heures d'antenne[1]. Pour l'occasion, d'anciennes images sont quotidiennement rediffusées, et Henri Sannier accueille d'anciens présentateurs, comme Nelson Monfort.

À partir du , l'émission ne débute plus à 20 heures mais à 20 h 45, laissant sa case au zapping Vu[5].

Le , l'émission fête ses vingt-cinq ans. Pour l'occasion, les différents sujets sont lancés par d'anciens présentateurs de l'émission, à savoir Nelson Monfort, Henri Sannier, Céline Géraud, Pierre-Henry Brandet et Gérard Holtz, puis sont rejoints en fin d'émission par les présentateurs actuels Fabien Lévêque et Flore Maréchal[6].

Logos[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Le programme télévisé est présenté par Henri Sannier du lundi au jeudi du 13 octobre 1997[2] au [7]. D'une durée de 20 ans, le passage d'Henri Sannier a marqué l’émission.

De 1994 à 1997, l'émission était présentée par Gérard Holtz et Didier Chaumont, puis par Céline Géraud en 1998.

Au début des années 2000, Laurent Luyat a également été aux commandes du programme, puis Jean-François Laville et Pierre-Henry Brandet jusqu'en 2011. Du vendredi au dimanche, c'est Claire Vocquier-Ficot et Haron Tanzit[8] qui s'occupent en alternance de la présentation du magazine sportif de 2012 à 2017. Lors de leurs congés ou absences, c'est David Sandona qui les remplace.

À partir du , Thomas Thouroude présente Tout le sport du lundi au jeudi tandis que Céline Géraud s'occupe des émissions durant le week-end. C'est David Sandona, Haron Tanzit ou encore Flore Maréchal qui remplacent les deux présentateurs lors de leurs congés ou absences[9].

Le 3 mars 2018, dans une interview accordée au journal L'Équipe, Thomas Thouroude affirme qu'il « n'est pas sur de continuer de présenter Tout le sport la saison prochaine », critiquant la direction des sports de France Télévisions. Selon lui la direction de France Télévisions « manque de considérations envers son émission »[10]. Il déclare qu'il « serait heureux de retourner sur Canal+ ». À la suite de ses déclarations, il est écarté provisoirement de la présentation de Tout le sport par France 3. Céline Géraud en assure l'intérim[10]. Le 9 mars 2018, France Télévisions annonce que Thomas Thouroude quitte la rédaction des sports de France Télévisions dès ce jour. Céline Géraud devient l'animatrice titulaire en semaine[11]. En avril 2018, Clémentine Sarlat est choisie pour présenter l'émission du vendredi au dimanche[12]. Plusieurs journalistes de la rédaction des sports remplacent alors les présentatrices lors de leurs absences dont Flore Maréchal, Marianne Théoleyre, Lionel Chamoulaud, Kader Boudaoud, Fabien Lévêque ou David Sandona.

Suite aux départs de Céline Géraud et de Clémentine Sarlat de France Télévisions en 2018, Tout le sport est présenté par Fabien Lévêque en semaine et Flore Maréchal, en provenance de France Info et qui a déjà animé l’émission, le week-end[13]. David Sandona continue d'assurer le remplacement des deux présentateurs lors des vacances.

Récompense[modifier | modifier le code]

L'émission est récompensé par le Sept d'or de la meilleure émission sportive en 2001.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b https://www.lequipe.fr/Medias/Actualites/-tout-le-sport-fete-ses-20-ans/404448
  2. a b c d et e « « Tout le sport » s'autorise un peu de pub », sur www.leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 12 septembre 2017)
  3. (fr) Bertrand-Régis Louvet (Le Parisien), « Tout le sport 2 déplacé après Frédéric Taddeï ! », sur brl-tv.blog.leparisien.fr, .
  4. (fr) Tout le sport (France 3) gagne 10 à 15 minutes le dimanche, Médiasport, le .
  5. Sacha Nokovitch, « «Tout Le Sport» change d'horaire sur France 3 », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, .
  6. « «Tout Le Sport» célèbre ses 25 ans », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, .
  7. Benjamin Chapon, « Henri Sannier présente son dernier «Tout le Sport» sur France 3 », sur www.20minutes.fr, 20 minutes, (consulté le 12 septembre 2017)
  8. « Première pour Haron Tanzit à la présentation de Tout Le Sport, ce soir », sur brl-tv.blog.leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 13 septembre 2017).
  9. Chloé Gurdjian, « Thomas Thouroude, Céline Géraud, Clémentine Sarlat... Ça bouge au service des sports de France Télévisions ! », (consulté le 3 juillet 2017).
  10. a et b « Tout le Sport. Thomas Thouroude écarté après son tacle envers France Télé », sur www.ouest-france.fr, Ouest France, (consulté le 7 mars 2018).
  11. Emilie Geffray, « Tout le sport : France 3 se sépare de Thomas Thouroude », sur tvmag.lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le 9 mars 2018).
  12. « Clémentine Sarlat, présentatrice de « Tout Le Sport » le week-end », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 1er avril 2017).
  13. « Céline Géraud quitte France Télé pour RMC », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 13 août 2018).

Voir Aussi[modifier | modifier le code]

Site officiel[modifier | modifier le code]