Théoduin de Bavière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Théoduin de Bavière
Sceau de Théoduin Dietuvinus.JPG
Sceau de Théoduin conservé au musée de Huy
Fonction
Prince-évêque de Liège
-
Biographie
Décès
Activité
Autres informations
Religion

Dietwinus ou, selon la Chronique de Saint Hubert au XIIe siècle,Théoduin, fut prince-évêque de Liège du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Bavière, il fut désigné directement par l'empereur Henri III à la mort de Wazon, son prédécesseur rompant ainsi avec l'usage qui voulait que les princes-évêques fussent nommés par le chapitre de chanoines de la cathédrale et par le peuple. De cette manière, l'empereur qui voyait leur puissance augmenter, ressentit le besoin d'exercer sur eux un contrôle plus direct.

En janvier 1049, l'évêque de Liège et les évêques d'Utrecht et de Metz lancent une expédition contre Thierry de Frise, tuent leur adversaire, et placent la région sous la domination impériale.

Il acheta à la comtesse Richilde pour 175 marcs d'or, la seigneurie du comté de Hainaut.

À la mort d'Henri III, il reçoit le soutien de son successeur, Henri IV, qui confirme les possessions de l'évêché de Liège.

Pierre dédicatoire commémorant la consécration de l'église Saint-Etienne de Waha par Théoduin le

Il meurt le et est enterré en la collégiale Notre-Dame, à Huy qu'il fit construire. Après bien des péripéties, sa dépouille trouve enfin le repos dans la crypte qui subsiste de l'édifice de 1066. Son tombeau y est encore visible aujourd'hui.

À sa mort, la Principauté de Liège est si puissante au sein de l'empire que de nombreux candidats se présentèrent à sa succession.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joseph Daris, Histoire du diocèse et de la principauté de Liége depuis leur origine jusqu'au XIIIe siècle, Liège, Louis Demarteau, , 760 p. (lire en ligne), « La principauté et le diocèse sous Théoduin », p. 377-399
  • Philibert Schmitz, « Théoduin, évêque de Liège (1048-1075) », Biographie Nationale, t. XXIV,‎ 1926-1929, p. 757-759 (lire en ligne)
  • Jean-Louis Kupper, Liège et l'église impériale, XIe-XIIe siècles, Paris, Les Belles Lettres, coll. « Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres de l'Université de Liège » (no 228), , 568 p. (ISBN 2251662286 et 9782251662282, lire en ligne), p. 134 et suiv.
  • André Joris, Villes, affaires, mentalités: Autour du pays mosan, De Boeck, , 482 p. (ISBN 2804115798, lire en ligne), « Note sur le début de l'épiscopat de Théoduin, évêque de Liège », p. 467-474

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]