Joseph-Clément de Bavière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph-Clément de Bavière
Image illustrative de l'article Joseph-Clément de Bavière
Biographie
Nom de naissance Joseph Clemens Kajetan von Bayern
Naissance
à Munich
Ordination sacerdotale
Décès
à Bonn
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Fonctions épiscopales Évêque de Liège
Archevêque de Cologne
Évêque nommé de Ratisbonne
Depuis
Prince-évêque de Liège
Archevêque de Cologne
Évêque auxiliaire de Freising
Évêque auxiliaire de Ratisbonne

Orn ext Prince-évêque SERG Toison d'or.svg
Armoiries Bavière-Palatinat.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Joseph-Clément de Bavière, né Joseph Clemens Kajetan von Bayern, né à Munich le et mort à Bonn le , est le 93e prince-évêque de Liège.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de la Maison de Wittelsbach, il est le second fils de l'Électeur Ferdinand-Marie de Bavière et de Henriette de Savoie. Il était le frère cadet de Maximilien II Emmanuel, Électeur de Bavière et Gouverneur des Pays-Bas et le beau-frère du « Grand-Dauphin » , fils de Louis XIV de France et du prince de Florence, fils de Cosme III de Toscane. Il était donc également l'oncle du duc d'Anjou, futur roi Philippe V d'Espagne et du duc de Bourgogne et par ce dernier, un grand-oncle du roi Louis XV de France.

Le prince Joseph-Clément est orphelin de bonne heure : l'électrice Henriette meurt dès 1676 et l'électeur Ferdinand en 1679. Son frère, Maximilien-Emmanuel de Bavière, devient électeur à l'âge de 19 ans et épouse l'archiduchesse Marie-Antoinette d'Autriche, fille aînée de l'empereur Léopold Ier du Saint-Empire, qui meurt en couche. De leurs trois fils, seul survit le cadet, désigné en 1698 héritier du trône d'Espagne; l'enfant meurt l'année suivante. Les Wittelsbach seront les alliés du roi de France pendant la Guerre de succession d'Espagne.

Cadet d'une Maison régnante, Joseph-Clément était destiné à succéder à son oncle le Prince-Électeur archevêque de Cologne Maximilien-Henri de Bavière et fut nommé coadjuteur dès l'adolescence mais trop jeune à la mort de celui-ci en 1688, le siège fut confié à Jean-Louis d'Elderen, suffisamment âgé pour ne pas occuper trop longtemps cette position prestigieuse dans l'Empire. De fait Jean-Louis d'Elderen mourut après six ans de règne et Joseph-Clément lui succéda à l'âge de 22 ans. Joseph-Clément fut aussi successivement nommé à la tête des diocèses de Ratisbonne, de Freising, de Liège et de Hildesheim.

Il fut en 1693 le fondateur de l'Ordre de Saint-Michel de Munich.

Monnaie liégeoise de Joseph Clément de Bavière.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joseph Daris, Histoire du Diocèse et de la Principauté de Liége pendant le XVIIe siècle, t. I, Liège, Louis Demarteau, , 399 p. (lire en ligne), « La principauté et le diocèse sous Joseph-Clément de Bavière », p. 241-424
  • Richard Forgeur, « Note sur les armoiries de Joseph-Clément de Bavière, évêque et prince de Liège (1694-1723). », Bulletin de la société royale Le Vieux-Liège, t. XIV, no 308,‎ , p. 626-629 (ISSN 0776-1309)

Articles connexes[modifier | modifier le code]