Jean-Pierre Delville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Pierre Delville
Image illustrative de l'article Jean-Pierre Delville
Jean-Pierre Delville, 27 juin 2014
Biographie
Naissance
à Liège
Drapeau de la Belgique Belgique
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Dernier titre ou fonction Évêque de Liège
Évêque de Liège
Depuis le

Blason
« Fluminis impetus laetificat civitatem Dei » (Ps 46. 5)
(« Le fleuve, ses bras réjouissent la ville de Dieu. »)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean-Pierre Delville, né à Liège en Belgique le est prêtre catholique belge, historien, théologien et professeur à l'université catholique de Louvain. Également organiste il devient, en 2013, le 92e évêque du diocèse de Liège.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Fils d'un père architecte et d'une mère comptable[1], Jean-Pierre Deville est né à Liège dans une famille de quatre enfants. Il passe sa jeunesse dans le village d'Awans où il fait ses études primaires et poursuit sa scolarité à Liège, au collège Saint-Servais de Liège[2]. Avant d'entrer au séminaire, il obtient une licence en histoire à l'université de Liège et suit une formation musicale au Conservatoire de Liège où il obtient le prix d'orgue[1].

Il entre au séminaire Léon-XIII à Louvain en 1973, où il obtient son baccalauréat en philosophie à l’UCL. Envoyé à Rome, il fait ses études de théologie à l’université pontificale grégorienne. Il est ordonné diacre à Rome, en 1978. Deux années à l’Institut biblique pontifical terminent son parcours romain : il en sort licencié en sciences bibliques[1].

Il rédige une thèse de théologie biblique qu’il défend avec succès en 1996 à l’UCL, sous le titre Lectures et interprétations de la parabole des ouvriers à la vigne (Mt 20:1-16) au seizième siècle[1] et devient docteur en philosophie et lettres.

Parcours ecclésiastique[modifier | modifier le code]

Il est ordonné diacre en 1978 à l’église Sant’Egidio à Rome et ordonné prêtre le à l’église Sainte-Foy de Liège. Il occupe diverses fonctions pastorales dans les paroisses liégeoises de Sainte-Foy, Saint-Martin, Saint-Jacques et Saint-Barthélemy[3]. Il est l'assistant spirituel de la section liégeoise de la Communauté de Sant'Egidio, développée à Liège à partir de 1990, et en est l'aumônier pour la Belgique francophone[4]. À partir de 1999, il est membre de la commission épiscopale belge pour l'évangélisation[5].

Chargé de cours à l'UCL à partir de 1996, puis professeur d’histoire du christianisme en 2002 et professeur ordinaire en 2010, il occupe parallèlement la fonction de porte-parole de la conférence épiscopale belge de 1996 à 2002[6]. En 2010, il accède à la présidence de l’Institut de recherche Religions, Spiritualités, Cultures, Sociétés (RSCS) et préside également la plateforme technologique Archives du monde catholique[4].

Évêque de Liège[modifier | modifier le code]

Le , le Saint-Siège annonce sa nomination en tant que 92e évêque de Liège[6]. Le 14 juillet 2013, dans la cathédrale Saint-Paul de Liège, il reçoit la consécration épiscopale des mains de Mgr André-Joseph Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles, assisté de Aloys Jousten (son prédécesseur à Liège), Johan Bonny, évêque d'Anvers et de nombreux autres évêques - dont le cardinal Godfried Danneels, le nonce apostolique Giacinto Berloco et Vincenzo Paglia et - en présence de dignitaires des différentes confessions chrétiennes, de représentants des religions juive, musulmane et bouddhiste[7] et du fondateur de la communauté Sant'Egidio, Andrea Riccardi[8]. Il place son épiscopat sous la protection des saints Martin de Tours, Lambert de Maastricht, François d'Assise et Damien de Veuster[5].

Sa devise épiscopale est la citation du psaume 46, v.5 telle qu'elle figure sur les fonts baptismaux de Saint-Barthélemy : « Le fleuve, ses bras réjouissent la ville de Dieu »[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Jean-Pierre Delville : sa nomination lui suscite « surprise » et « frayeur » », sur lalibre.be, La Libre Belgique, (consulté le 8 juillet 2013)
  2. « Le jeune campagnard que j'étais y découvre la ville et l'ouverture à un monde plus large que celui du village » : témoignage donné par Mgr Delville lors du 175e anniversaire du collège Saint-Servais (23 mars 2013)
  3. « Présentation de Mgr Delville à la presse », sur Diocèse de Liège, (consulté le 8 juin 2013)
  4. a et b « La Revue d'histoire ecclésiastique et sa Bibliographie : carte blanche à Jean-Pierre Delville », sur Université catholique de Louvain, (consulté le 8 juin 2013)
  5. a et b « Monseigneur Jean-Pierre Delville », sur grdelville.wordpress.com, Diocèse de Liège, (consulté le 15 juillet 2013)
  6. a et b « Jean-Pierre Delville est le nouvel évêque de Liège », sur lavenir.net, Éditions de l’Avenir, (consulté le 8 juillet 2013)
  7. « Jean-Pierre Delville devient le nouvel évêque de Liège », sur rtbf.be, RTBF, (consulté le 15 juillet 2013), « Jean-Pierre Delville, nouvel évêque de Liège, ovationné pendant plus de dix minutes lors de son ordination », sur rtl.be, RTL-TVI, (consulté le 15 juillet 2013)
  8. « Nouvel évêque de Liège : accueil chaleureux des Liégeois pour Mgr Delville », Le Vif, Roularta Media Group,‎ (lire en ligne)
  9. « Mgr Jean-Pierre Delville, actuel évêque de Liège : Armoirie et devise », sur http://liege.diocese.be, Diocèse de Liège, (consulté le 13 août 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :