Saïd Belqola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Said Belqola
Image illustrative de l’article Saïd Belqola
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau du Maroc Maroc
Naissance
à Tiflet, Maroc
Décès (à 45 ans)
à Rabat, Maroc
Sport football
Période pro 1979-2002
Désignations nationales
Années Compétition
1979-1986 Drapeau : Maroc Arbitre de ligue (section football)
1987-1989 Drapeau : Maroc Arbitre inter-ligue (section football)
1990-1992 Drapeau : Maroc Arbitre fédéral (section football)
Désignations internationales **
Années Compétition
1993-2002 Coupe du monde
** Compétition internationale d'équipes nationales.

Said Belqola, né le 30 août 1956 à Tiflet (Maroc), mort le 15 juin 2002 à Rabat, est un arbitre de football international marocain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il occupe le poste d'inspecteur des douanes dans sa vie professionnelle. Le 12 juillet 1998, à l'âge de 41 ans, il devient le premier arbitre africain à diriger une finale de coupe du monde, qui oppose la France au Brésil (3-0).

Saïd Belqola a officié 80 matchs internationaux et a notamment dirigé la finale de la coupe d’Afrique des nations en 1998, entre Égypte - Afrique du Sud (2-0), le 28 février à Ouagadougou.

Il a par ailleurs arbitré deux autres rencontres de coupe du monde en France, Allemagne - États-Unis (2-0) le à Paris, et Argentine - Croatie (1-0) le à Bordeaux. Après la coupe du monde, il est élu meilleur arbitre arabe pour l'année 1998 et est décoré par le roi du Maroc Hassan II. Entre 2000 et 2001, il travaille comme conseiller et consultant de la fédération du Japon de football et dirige quelques matchs du championnat japonais.

Il meurt à l'âge de 45 ans des suites d'une longue maladie à l'hôpital militaire Mohammed V à Rabat[1].

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1990, 1991, 1993 : Sifflet d'or décerné par la Fédération royale marocaine de football
  • 1995 : Médaille d'or du meilleur arbitre africain décerné par la (CAF)
  • 1995 : Médaille du meilleur arbitre africain décerné par la FIFA en Équateur
  • 1995 : Médaille d'or du meilleur arbitre africain décerné par l'Union arabe de football à Tunis
  • 1997 : Prix du meilleur arbitre africain
  • 1998 : Médaille d'or du meilleur arbitre de la Coupe du monde décerné par la FIFA
  • 2001 : Oscar du meilleur arbitre décerné par la CAF

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bladi.net : article sur le décès de Said Belqola

Articles connexes[modifier | modifier le code]