Felix Brych

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Felix Brych
Felix Brych en 2009.
Felix Brych en 2009.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemand
Naissance (42 ans)
à Munich (Allemagne)
Taille 1,85 m (6 1)
Sport Football
Désignations nationales
Années Compétition
2004- Drapeau : Allemagne Championnat d'Allemagne
Désignations intracontinentales *
Années Compétition
2007- Coupe UEFA
2008 Coupe Intertoto
2008- Ligue des champions de l'UEFA
2014 Coupe du monde
2016 Euro de football
2018 Coupe du monde de football de 2018
* Compétitions intracontinentales de clubs.

Felix Brych, né le à Munich (Allemagne), est un arbitre allemand de football.

Carrière[modifier | modifier le code]

Docteur en Droit, Félix Brych débute sa carrière d'arbitre en 2004 en Bundesliga. Il devient en 2007 arbitre de la FIFA et officie depuis sur des compétitions européennes telles que la Ligue des champions de l'UEFA ou la Ligue Europa[1].

Le 18 octobre 2013, il a arbitré un match de Championnat d'Allemagne de football entre 1899 Hoffenheim et le Bayer Leverkusen. L'attaquant du Bayer Stefan Kießling a inscrit un but fantôme et Felix Brych a validé le but du 0-2 (le Bayer a gagné 1-2). Il n'est pas revenu sur sa décision malgré les protestations des joueurs d'Hoffenheim, restant fidèle à l'interdiction de l'usage de vidéo et de recours technologique alors en vigueur[2].

Le 14 mai 2014, il a arbitré la finale de la Ligue Europa entre Séville FC et SL Benfica, match âprement disputé se jouant aux tirs au but.

Il est sélectionné parmi les arbitres de la Coupe du monde de football de 2014 au Brésil et de l'Euro 2016 en France.

Il est désigné pour arbitrer le 3 juin 2017, la finale de la Ligue des Champions opposant le Real Madrid et la Juventus de Turin[3].

Élu meilleur arbitre du monde en décembre 2017 lors des Globe Soccer Awards à Dubaï, il est sélectionné parmi les arbitres du Mondial 2018 en Russie, mais il paye ses erreurs et sa performance médiocre[4], à l'encontre de la Serbie[5] pénalty non sifflé sur Mitrovic refusant même la demande du var de regarder la vidéo pour corriger son erreur une fois de plus il refusa l'usage de la vidéo[6], lors du seul match où il eut le sifflet en Russie, Serbie-Suisse (1-2) au premier tour[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Felix Brych », sur worldreferee.com (consulté le 24 février 2011)
  2. . Kiessling place à côté du but de Casteels, l'arbitre le valide !, rtbf.be
  3. Felix Brych arbitrera la finale de la Ligue des champions sur L'Équipe, 12 mai 2017
  4. « Felix Brych n'arbitrera plus lors du Mondial 2018 », sur bsoccer,
  5. « Felix Brych, l'arbitre allemand de Serbie - Suisse, renvoyé à la maison avant les quarts », sur DH,
  6. Daniel Kokanovic, « Brih à la maison », Srpski Telegraph,‎ , p. 36
  7. « L'arbitre allemand Felix Brych déjà renvoyé à la maison », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 5 juillet 2018).