Stanstead (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stanstead.
image illustrant l’Estrie
Cet article est une ébauche concernant l’Estrie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Stanstead
Le Cercle de pierres de Stanstead
Le Cercle de pierres de Stanstead
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Estrie
Subdivision régionale Memphrémagog
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Philip Dutil
2013 - 2017
Constitution
Démographie
Gentilé Stansteadois, oise
Population 2 876 hab. (2014)
Densité 131 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 01′ 00″ Nord, 72° 06′ 00″ Ouest
Superficie 2 197 ha = 21,97 km2
Divers
Code géographique 45008
Localisation
Localisation de la ville de Stanstead dans Memphrémagog
Localisation de la ville de Stanstead dans Memphrémagog

Géolocalisation sur la carte : Estrie

Voir sur la carte administrative d'Estrie
City locator 14.svg
Stanstead

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Stanstead

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Stanstead

Stanstead est une ville canadienne qui fait partie de la municipalité régionale de comté (MRC) de Memphrémagog sur la frontière canado-américaine au sud du Québec. Située au cœur des Appalaches et traversé par la rivière Tomifobia, cette ville de l'Estrie possède une économie basée sur l’exploitation du granite.

Avec une population de près de 2 876 habitants, Stanstead est la troisième ville la plus peuplée de Memphrémagog, après Magog et Orford. C'est à Stanstead qu'on retrouve la Bibliothèque et salle d'opéra Haskell et la rue Canusa, toute deux situées à cheval sur la frontière avec le Vermont. Stanstead est membre de l'Association des plus beaux villages du Québec.

Avant la colonisation européenne, la région de Stanstead était habité par les Abénaquis. Les premiers colons, venus de la Nouvelle-Angleterre à la recherche de terres, s'y établissent entre les années 1790 et 1830. Ils sont suivi par les immigrants des Îles britanniques à partir de 1832 puis par les premier colons canadien-français à partir de 1850. En 1868, Stanstead est le premier secteur au Québec à extraire du granit pour la production de pierres à monument et de pierres de construction[1]; c'est de là que provient le Gris de Stanstead.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le canton de Stanstead sur la carte de Gale et Duberger, 1795

Le toponyme Stanstead provient du nom de l'ancien canton éponyme, érigé en 1800, dans lequel la ville est située. Ce nom sert à désigner au moins, trois localités anglaises: une dans l'Essex, une dans le Sussex et une dans le Suffolk[2],[3]

Avant la fusion de 1995, Stanstead était composé d'une ville, Rock Island, et de deux villages Beebe Plain et Stanstead Plain.

Le secteur Rock Island (en français: Île de pierre) prend son nom de l'île de pierre, entourée à l'époque par le canal de Kilborn et la rivière Tomifobia, sur lequel le centre du village était située. Originalement ce secteur industriel développé lors de la seconde moitié du XIXe siècle était surnommé Kilborn's Mills[2].

Le secteur Beebe prend son nom des frères David et Calvin Beebe, premiers colons de ce secteur. Le père Zeba Beebe explore les lieux en 1789[2].

  • Secteur Stanstead Plain

Aussi connu comme The Plain (La Plaine), Stanstead Plain se détache de la municipalité de canton de Stanstead en 1857[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Carte des environs de Stanstead, Québec

La ville de Stanstead se situe dans le sud de la municipalité régionale de comté (MRC) de Memphrémagog en Estrie, elle est délimité au sud par la frontière canado-américaine qui sépare le Québec du Vermont.

Principalement situé dans la vallée riveraine de la rivière Tomifobia et sur le plateau la surplombant au nord, le territoire de la ville ne s'étend qu'à quelques kilomètres au-delà de la frontière canado-américaine. La ville est traversée d'est en ouest par la rivière Tomifobia, qui prend sa source à une dizaine kilomètres à l'est de la ville et se jette à Ayer's Cliff dans le Lac Massawippi à une vingtaine de kilomètres au nord-est. Stanstead est située à un peu moins de 10 kilomètres à l'est du Lac Memphrémagog.

À vol d'oiseau, la ville se situe un peu moins de 30 km au sud de Magog, le chef-lieu de la MRC et à 45 km au sud-ouest de Sherbrooke, la plus grande ville de l'Estrie. Les autres grandes villes des environs sont Coaticook à 25 km au nord-est et Newport au Vermont à 10 km au sud-ouest.

La ville de Stanstead est localisée par la Commission de toponymie du Québec à la longitude 72° 06′ 00″ est et à la latitude 45° 01′ 00″ nord. Elle est située à moins de 1 km au nord du 45e parallèle nord.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Bien que séparée par la frontière canado-américaine, Stanstead est contiguë avec la ville de Derby Line au Vermont.

Stanstead est entourée par la municipalité de Ogden à l'ouest située dans la MRC de Memphrémagog et par la municipalité de Stanstead-Est à l'est, située dans la MRC de Coaticook. Au sud, la ville est limitrophe des villes vermontoises de Derby (en) au sud-ouest et de Holland au sud-est.

Rose des vents Ogden Ogden, Stanstead-Est Stanstead-Est Rose des vents
Ogden N Stanstead-Est
O    Stanstead    E
S
Derby (en)(Drapeau du Vermont Vermont) Derby Line (Drapeau du Vermont Vermont) Holland (Drapeau du Vermont Vermont)

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

Stanstead est situé au cœur des Appalaches au nord des montagnes Vertes. Uniquement dans la ville, le dénivelé est de 220 mètres, l'altitude est de 440 mètres dans l'est de la ville, près du chemin Dewey, et 210 mètres à la rivière Tomifobia dans le secteur Beebe à l'ouest de la ville.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La rivière Tomifobia dans le secteur Rock Island de Stanstead

La rivière Tomifobia qui traverse la ville d'est en ouest est le principal affluent du Lac Massawippi, qui se jette, à son tour dans la rivière Massawippi qui se déverse dans la rivière Saint-François. La rivière Saint-François est un affluent du Fleuve Saint-Laurent qui se déverse dans l'Océan Atlantique.

Le ruisseau Benson prend sa source à Stanstead et se jette dans la rivière Tomifobia à Ogden au nord-est.

Climat[modifier | modifier le code]

Relevé météorologique de Georgeville (période : 1981-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −16 −14 −8,8 −0,8 5,4 10,5 12,9 12,1 8,1 2,2 −2,7 −10,8 −0,2
Température moyenne (°C) −10,7 −8,3 −3,3 5 11,7 16,5 18,9 18 13,9 7,2 1,3 −6,5 5,3
Température maximale moyenne (°C) −5,3 −2,5 2,3 10,8 17,9 22,4 24,9 23,9 19,5 12,1 5,3 −2,1 10,8
Record de froid (°C)
date du record
−39,5
1999/14
−38,9
1979/12
−33,5
1989/07
−17,2
1978/03
−7,5
1987/03
−3,3
1975/09
1,5
1982/04
−1,1
1976/31
−7,5
1980/29
−9,4
1978/30
−24,4
1978/27
−35,5
1989/30
−39,5
1999/14
Record de chaleur (°C)
date du record
13
2008/ 08
15,5
1981/21
23,9
1977/30
29,4
1976/19
32,2
1977/22
33
1988/15
35,5
2010/07
34,4
1975/02
32,5
1999/04
27,2
1979/22
20,6
1975/07
17
1998/07
35,5
2010/07
Précipitations (mm) 103,3 80,8 87,8 89,4 105,5 111,7 125,9 122,9 98,2 116,6 107,5 113,9 1 263,5
Source : Environnement Canada[4]
Diagramme climatique
J F M A M J J A S O N D
 
 
 
−5,3
−16
103,3
 
 
 
−2,5
−14
80,8
 
 
 
2,3
−8,8
87,8
 
 
 
10,8
−0,8
89,4
 
 
 
17,9
5,4
105,5
 
 
 
22,4
10,5
111,7
 
 
 
24,9
12,9
125,9
 
 
 
23,9
12,1
122,9
 
 
 
19,5
8,1
98,2
 
 
 
12,1
2,2
116,6
 
 
 
5,3
−2,7
107,5
 
 
 
−2,1
−10,8
113,9
Moyennes : • Temp. maxi et mini °CPrécipitation mm

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Elle est traversée par l'autoroute Joseph-Armand-Bombardier, la route 247 et la route 143.

Histoire[modifier | modifier le code]

Époque pré-coloniale et développement du canton Stanstead[modifier | modifier le code]

  • 1857 : Constitution de la municipalité du village de Stanstead Plain à partir de la municipalité du canton de Stanstead.

canton de Stanstead.

Industrialisation et croissance[modifier | modifier le code]

  • 1873 : Constitution de la municipalité du village de Beebe Plain à partir de la municipalité du canton de Stanstead.
  • 1892 : Constitution de la municipalité du village de Rock Island à partir de la municipalité du

La capitale du Granit[modifier | modifier le code]

  • 1957: Rock Island change son statut pour celui de ville de Rock Island

Fusion et histoire récente[modifier | modifier le code]

  • : Rock Island, Beebe Plain et Stanstead Plain se fusionnent pour devenir la ville de Stanstead[5].

Stanstead partage sa frontière avec la localité de Derby Line dans le Vermont, un État des États-Unis. Plusieurs réclamations ont été enregistrées à l'Hôtel de Ville de Stanstead concernant la facilité de franchissement de la frontière située en plein milieu d'un quartier résidentiel.

Administration[modifier | modifier le code]

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

Mairie de Stanstead

Le conseil municipal est composé d'un maire et de six conseillers, élus en bloc sans division territoriale. Les élections municipales ont lieu tous les quatre ans et ne sont pas partisanes.

mandat fonction nom[6]
2013 - 2017 maire Philippe Dutil
conseillers
#1 Paul Stuart
#2 Nicholas Ouellet
#3 Wayne Stratton
#4 Frances Bonenfant
#5 André-Jean Bédard
#6 Guy Ouellet

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1881 1891 1901 1911 1921 1931 1941 1951 1956
950 1 012 1 710 2 506 3 161 3 322 3 295 3 993 4 105
1961 1966 1971 1976 1981 1986 1991 1996 2001
4 087 4 125 3 769 3 548 3 344 3 128 3 101 3 112 2 995
2006 2011 2016 - - - - - -
2 957 2 857 - - - - - - -
(Sources : Recensement du Canada)
Histogramme de l'évolution démographique de Stanstead sur ses limites actuelles

Combinaison des secteurs de Stanstead Plain, Beebe Plain et Rock Island

Revenu[modifier | modifier le code]

L'Enquête nationale des ménage 2011 de Statistique Canada montre que Stanstead est la municipalité de la MRC Memephrémagog qui possède la plus grande proportion de ménages gagnant moins de 17300 $CAN, soit 11% des ménages. Stanstead est aussi la deuxième municipalité[7] de Memephrémagog avec le revenu médian le plus bas à 20283 $CAN.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. MERN - Industrie minière et substances exploitées - Stanstead
  2. a, b, c et d Toponymie : Stanstead
  3. Toponymie : Stanstead (Canton)
  4. « Georgeville - Station météorologique », Environnement Canada,‎ 1981-2010 (consulté le 6 novembre 2009).
  5. Memphrémagog : Stanstead
  6. Stanstead dans le Répertoire des municipalités des Affaires municipales et Occupatoin du territoire Québec
  7. Après Stukely-Sud

Lien externe[modifier | modifier le code]