Somdev Devvarman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Somdev Devvarman
Image illustrative de l'article Somdev Devvarman
Somdev Devvarman à l'Open de Nice en 2014.
Carrière professionnelle
2008 – 2016
Nationalité Drapeau de l'Inde Inde
Naissance (32 ans)
Drapeau : Inde Guwahati, Assam
Taille / poids 1,80 m (5 11) / 73 kg (161 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Scott McCain
Gains en tournois 1 459 122 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 2
Meilleur classement 62e (25/07/2011)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 139e (31/10/2011)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/32 1/32 1/32
Double 1/16 - 1/16 1/8

Somdev Kishore Devvarman, né le à Guwahati en Assam, est un joueur de tennis indien, professionnel de 2008 à 2016.

Carrière[modifier | modifier le code]

Avant sa carrière professionnelle, il a tout d'abord évolué sur le circuit junior entre 2002 et 2003. Il a essentiellement disputé des tournois secondaires en Inde mais il a tout de même atteint la 6e place mondiale en double fin 2003. Il dispute en 2006 son premier match dans un tournoi ATP à Washington grâce à une invitation. L'année suivante, il dispute les qualifications du même tournoi et parvient à remporter ses deux matchs mais s'incline au 1er tour contre Paul Goldstein. Entre 2005 et 2008, il part étudier à l'Université de Virginie et obtient un diplôme de sociologie. Il se révèle lors des championnats universitaires en 2007 en remportant la finale du tournoi contre John Isner. Il s'impose également en 2008 contre John-Patrick Smith, devenant ainsi l'un des rares joueurs à avoir remporter le tournoi deux fois consécutivement. Il détient par ailleurs durant la saison un record de 44 victoires pour une défaites.

Il se fait rapidement remarquer lors de son passage chez les professionnels en juin 2008 puisqu'il remporte deux tournois Future sans perdre un set et un tournoi Challenger consécutivement. Il enchaîne sur un quart de finale à Washington puis conclut sa saison par une finale à Nashville après deux succès sur des joueurs du top 100. Il accède au top 200 en fin d'année, soit un gain de 600 places en cinq mois.

Début 2009, il confirme son talent en atteignant la finale de l'Open de Chennai qu'il perd contre le Croate Marin Čilić après avoir tout de même éliminé Carlos Moyà, 42e et Ivo Karlović, 25e. Après plusieurs mois difficiles, il parvient à accéder au 3e tour du tournoi de Washington grâce à une victoire sur Čilić, pourtant 15e mondial à l'époque. Il se qualifie ensuite pour son premier tournoi du Grand Chelem à l'US Open et remporte le 1er tour contre Frederico Gil.

En 2010, il atteint les quarts de finale à Johannesburg, puis le second tour à Dubaï. En fin d'année, il remporte le tournoi de tennis des Jeux du Commonwealth en simple contre l'Australien Greg Jones, ainsi que deux médailles d'or aux Jeux asiatiques (simple et double). Il est le premier joueur à réaliser le doublé dans ces Jeux depuis Toshiro Sakai en 1974.

En 2011, il dispute la finale du tournoi de Johannesburg face à Kevin Anderson et s'incline en 3 sets. Il réalise cette année-là son meilleur résultat dans les tournois majeurs avec un huitième de finale à Indian Wells. Pour y arriver, il a écarté Adrian Mannarino, Márcos Baghdatís (22e mondial) et Xavier Malisse. Il est ensuite éliminé par Rafael Nadal. Il réalise également une bonne performance à Miami puisqu'il atteint le 3e tour. Il est aussi quart de finaliste à Belgrade (en éliminant Guillermo García-López, 26e) et à Atlanta. Au mois de novembre, il se blesse à l'épaule droite lors du tournoi de Charlottesville. Il revient à la compétition en 2012 à l'occasion des Jeux olympiques de Londres mais il ne remporte que deux matchs dans l'année.

Début 2013, il participe à plusieurs tournois ATP grâce à un classement protégé et il atteint notamment le 3e tour à Miami mais aussi le second à Roland-Garros. En août, il est huitième de finaliste à Washington (victoire sur Alexandr Dolgopolov, 25e) et atteint le second tour à New York. Il réintègre ainsi le top 100. Cependant, il le quitte rapidement à cause des mauvais résultats obtenus en 2014, ce qui le contraint à retourner sur le circuit Challenger. Il se blesse de nouveau à l'épaule début 2016, ce qui le pousse à mettre un terme à sa carrière[1].

Il a remporté 5 tournois Challenger en simple : Lexington en 2008, Izmir en 2010, New Delhi en 2014 et New Delhi et Winnetka en 2015. Il remporte à Winnetka la plus longue finale jamais disputée dans un tournoi Challenger. Elle a en effet duré 3 h 31 et s'est terminée à 1 h 30 du matin en raison de nombreuses interruptions dues à la pluie[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple[modifier | modifier le code]

Aucun

Finales en simple (2)[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 05/01/2009 Drapeau : Inde Chennai OpenChennai ATP 250 Dur (ext.) Drapeau : Croatie Marin Čilić 6-4, 7-63 Parcours
2 31/01/2011 Drapeau : Afrique du Sud SA OpenJohannesburg ATP 250 Dur (int.) Drapeau : Afrique du Sud Kevin Anderson 4-6, 6-3, 6-2 Parcours

Titre en double[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en double (1)[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 25/07/2011 Drapeau : États-Unis Farmers Classic
 Los Angeles
ATP 250 Dur (ext.) Drapeau : Bahamas Mark Knowles
Drapeau : Belgique Xavier Malisse
Drapeau : Philippines Treat Conrad Huey 7-63, 7-610 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2009 2e tour (1/32) Drapeau : Allemagne P. Kohlschreiber
2010 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse M. Chiudinelli 1er tour (1/64) Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
2011 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne T. Robredo 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie I. Ljubičić 2e tour (1/32) Drapeau : Russie M. Youzhny 1er tour (1/64) Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2012 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne R. Ramírez
2013 2e tour (1/32) Drapeau : Pologne J. Janowicz 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse R. Federer 2e tour (1/32) Drapeau : Italie A. Seppi
2014 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne F. López 1er tour (1/64) Drapeau : Kazakhstan A. Nedovyesov 1er tour (1/64) Drapeau : Pologne J. Janowicz
  • À droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2009 1er tour (1/32)
Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
Drapeau : Inde M. Bhupathi
Drapeau : Bahamas M. Knowles
2010 2e tour (1/16)
Drapeau : Inde P. Amritraj
Drapeau : Suède S. Aspelin
Drapeau : Australie P. Hanley
1er tour (1/32)
Drapeau : Philippines T.C. Huey
Drapeau : Inde R. Bopanna
Drapeau : Pakistan A-U-H. Qureshi
2011 1er tour (1/32)
Drapeau : Taipei chinois Lu Y-h.
Drapeau : Espagne M. Granollers
Drapeau : Espagne F. López
2e tour (1/16)
Drapeau : Japon K. Nishikori
Drapeau : France M. Llodra
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
1/8 de finale
Drapeau : Philippines T.C. Huey
Drapeau : Inde M. Bhupathi
Drapeau : Inde L. Paes
  • Sous le résultat, le nom du (de la) partenaire ; à droite, les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Madrid[3] Canada Cincinnati Shanghai Paris
2010 1er tour
Drapeau : France G. Monfils
1er tour
Drapeau : États-Unis R. Ginepri
2011 1/8 de finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
3e tour
Drapeau : Espagne D. Ferrer
1er tour
Drapeau : Espagne G. García-López
2012
2013 3e tour
Drapeau : Serbie N. Djokovic
  • Sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classement ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang 1220 en augmentation 1075 en augmentation 740 en diminution 1367 en augmentation 1120 en augmentation 1020 en augmentation 204 en augmentation 126 en augmentation 108 en augmentation 84 en diminution 656 en augmentation 90 en diminution 139 en diminution 181 en diminution 907

Source : (en) Classements de Somdev Devvarman sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. India's Somdev Devvarman retires from professional tennis, espn.com, 1er janvier 2017
  2. Devvarman dans l'histoire
  3. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome et de Madrid a changé au cours des ans.