Frederico Gil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gil.
Frederico Gil
Image illustrative de l'article Frederico Gil
Frederico Gil à l'Open d'Estoril en 2009.
Carrière professionnelle
2003
Nationalité Drapeau du Portugal Portugal
Naissance (32 ans)
Drapeau : Portugal Lisbonne
Taille / poids 1,78 m (5 10) / 70 kg (154 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Gains en tournois 1 423 189 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 62e (25/04/2011)
En double
Titres 1
Finales perdues 0
Meilleur classement 105e (20/09/2010)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/64 1/64 1/64
Double 1/32 1/32 1/16 1/8

Frederico Gil, né le à Lisbonne, est un joueur portugais de tennis, professionnel depuis 2003.

En 2010, il devient le premier joueur de tennis portugais à atteindre une finale ATP en simple à Estoril.

Carrière[modifier | modifier le code]

Dixième joueur mondial en simple et 8e en double chez les juniors, il a notamment remporté à deux reprises le Banana Bowl (catégorie A) en double à São Paulo et a atteint la finale en simple. En Grand Chelem, il n'a pas fait mieux qu'un troisième tour, tout comme chez les professionnels par ailleurs. Il passe professionnel à la fin de l'année 2003.

Pour sa première participation à un tournoi ATP en 2006, il atteint les quarts de finale à Estoril. Il réalise la même performance en 2008 mais il échoue contre Roger Federer. Cette année là, il participe à ses trois premiers tournois du Grand Chelem, mais il est chaque fois battu au premier tour par Jérémy Chardy. Il remportera son premier match en Grand Chelem en 2011, à son 10e essais.

En 2009, il accède aux demi-finales de l'Open du Brésil avec un statut de spécial exempt. Il se distingue également lors du Masters de Miami où il atteint le troisième tour en éliminant Ivo Karlović avant de céder contre Rafael Nadal. Il enchaîne sur un quart à Casablanca et un second tour à Barcelone. En août, il élimine Márcos Baghdatís et Philipp Petzschner puis se qualifie pour les huitièmes de finale du tournoi de New Haven.

Le 9 mai 2010, il participe à la finale du tournoi d'Estoril devant son public contre Albert Montañés. Il a auparavant éliminé Florian Mayer, Santiago Giraldo, Rui Machado et Guillermo García-López. Il s'incline au bout du suspense sur le score de 6-2, 6-74, 7-5. En , il réalise l'une des meilleures performances de sa carrière en atteignant les quarts de finale du Masters de Monte-Carlo grâce à une victoire sur Gaël Monfils (7-66, 6-2).

En 2013, alors qu'il est sur la pente descendante, il interrompt sa saison au mois de mai pour soigner une blessure. Il revient difficilement sur le circuit dix mois plus tard mais ne parvient pas à retrouver son meilleur niveau.

Il compte à son palmarès six tournois Challenger en simple : Sassuolo en 2006, Séville en 2007, Sassuolo et Istanbul en 2008, Naples en 2009 et Milan en 2010. En double, il a remporté sept tournois.

Frederico Gil lors de la Coupe Davis 2006 contre le Maroc.

Il est membre de l'équipe du Portugal de Coupe Davis depuis 2004. Il a participé à 7 rencontres dans le groupe I de la zone Europe et a affronté des joueurs comme Stanislas Wawrinka, Gilles Müller ou encore Dudi Sela.

Il réside à Sintra et a été membre du club de Tennis de Oeiras. João Cunha e Silva, Juan Manuel Esparcia et Bernardo Mota ont été ses entraîneurs successifs.

Joueur de fond de court, terrien naturel, il possède un coup droit à la fois lifté et puissant qui lui permet de dicter l'échange, son revers est quant à lui solide mais moins percutant. Son jeu de jambes et ses déplacements sont rapides.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en simple (1)[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 03/05/2010 Drapeau : Portugal Estoril OpenEstoril ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Espagne Albert Montañés 6-2, 64-7, 7-5 Parcours

Titre en double (1)[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Partenaire Finalistes Score
1 30/01/2012 Drapeau : Chili VTR Open
 Viña del Mar
ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Espagne Daniel Gimeno-Traver Drapeau : Espagne Pablo Andújar
Drapeau : Argentine Carlos Berlocq
1-6, 7-5, [12-10] Parcours

Finale en double[modifier | modifier le code]

Aucune

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2008 1er tour (1/64) Drapeau : France J. Chardy 1er tour (1/64) Drapeau : France J. Chardy 1er tour (1/64) Drapeau : France J. Chardy
2009 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne D. Ferrer 1er tour (1/64) Drapeau : France P-H. Mathieu 1er tour (1/64) Drapeau : Inde S. Devvarman
2010 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne D. Ferrer 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne M. Granollers 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J. Isner
2011 2e tour (1/32) Drapeau : France G. Monfils 1er tour (1/64) Drapeau : Chypre M. Baghdatís 1er tour (1/64) Drapeau : Israël D. Sela 1er tour (1/64) Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov
2012 3e tour (1/16) Drapeau : France J-W. Tsonga
  • À droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2008 2e tour (1/16)
Drapeau : Belgique D. Norman
Drapeau : République tchèque P. Pála
Drapeau : Slovaquie I. Zelenay
2009 1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine L. Arnold Ker
Drapeau : République tchèque F. Čermák
Drapeau : Slovaquie M. Mertiňák
2010 1er tour (1/32)
Drapeau : Belgique K. Vliegen
Drapeau : Espagne F. López
Drapeau : Allemagne R. Schüttler
1/8 de finale
Drapeau : Espagne D. Gimeno-Traver
Drapeau : Pologne Ł. Kubot
Drapeau : Autriche O. Marach
2011 1er tour (1/32)
Drapeau : Pays-Bas R. Wassen
Drapeau : Kazakhstan A. Golubev
Drapeau : Ouzbékistan D. Istomin
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne R. Ramírez
Drapeau : France M. Llodra
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
2012 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne D. Gimeno-Traver
Drapeau : États-Unis E. Butorac
Drapeau : Brésil B. Soares
  • Sous le résultat, le nom du (de la) partenaire ; à droite, les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Madrid[1] Canada Cincinnati Shanghai Paris
2009 3e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
2010 1er tour
Drapeau : Uruguay P. Cuevas
2011 2e tour
Drapeau : Espagne N. Almagro
1/4 de finale
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2012 2e tour
Drapeau : États-Unis J. Isner
2e tour
Drapeau : Allemagne P. Kohlschreiber
2e tour
Drapeau : France G. Simon
  • Sous le résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classements ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Classements à l'issue de chaque saison
Année 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang en simple 1220 en augmentation 1002 en augmentation 632 en augmentation 272 en augmentation 155 en augmentation 143 en augmentation 111 en augmentation 69 en diminution 101 en diminution 102 en diminution 137 en diminution 825 en augmentation 614 en diminution 744 en augmentation 420
Rang en double 996 en diminution 1314 en augmentation 392 en augmentation 380 en augmentation 263 en augmentation 169 en augmentation 117 en diminution 228 en augmentation 135 en diminution 244 en augmentation 161 en diminution 606 en augmentation 493 en diminution 699 en augmentation 288

Source : (en) Classements de Frederico Gil sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome et de Madrid a changé au cours des ans.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :