Pages jaunes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les télécommunications
Cet article est une ébauche concernant les télécommunications.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Les Pages jaunes sont dans de nombreux pays un annuaire téléphonique regroupant les coordonnées des professionnels, qui sont regroupées et triées selon leur activité. Dans plusieurs pays, comme la France et le Canada, « Pages jaunes » est une marque déposée, ou marque commerciale.

L'origine du nom vient de la couleur jaune des pages de la version papier. En 1883, un imprimeur de Cheyenne (Wyoming), à court de papier blanc lors de l'impression d'un annuaire, utilise pour la première fois un papier jaune. En 1886, Reuben H. Donnelly publie le premier annuaire Yellow Pages (« pages jaunes » en anglais)[1].

Les annuaires professionnels sont beaucoup plus anciens que le téléphone. En France, on peut citer l’Almanach royal ou l'Annuaire du commerce, édité par Bottin, dont la Liste mondaine tirée à part, est devenue le Bottin mondain.

Pour trouver les coordonnées de particuliers, il faut rechercher dans les pages blanches.

Dans le monde[modifier | modifier le code]

Francophonie[modifier | modifier le code]

DOM-TOM

Autres pays d’Europe[modifier | modifier le code]

  • Allemagne : GelbeSeiten.de.
  • Biélorussie: Business-Belarus.
  • Chypre : Cyprus Directory].
  • Croatie: Zute stranice (pages jaunes).
  • Danemark : De Gule Sider (pages d'Or).
  • Espagne : PáginasAmarillas.es.(pages jaunes), PagesJaunes.es
  • Finlande : Keltaiset sivut.
  • Géorgie : Yellow Pages Georgia (ყვითელი ფურცლები).
  • Grèce : Xrysos Odigos (Guide d'or).
  • Hongrie: aranyoldalak (pages d'Or).
  • Irlande : Golden Pages.(pages d'or)
  • Italie : PagineGialle.it et Pagesjaunes.it [1]
  • Kosova : Faqe te Verdha [2]
  • Luxembourg : Pages jaunes [3][4][5]
  • Norvège : Gule Sider (Pages jaunes)
  • Pays-Bas : Gouden Gids (littéralement "Guide d'Or").
  • Pologne : książka telefoniczna (rien en commun avec l'expression française).
  • Portugal : Páginas Amarelas (pages jaunes)
  • République tchèque : Zlaté stránky (pages d'Or).
  • Royaume-Uni : yellowpages.co.uk et pagesjaunes.co.uk
  • Suède : Gula Sidorna, Yellowpages.se et Phonebook of Sweden.com sont des portails vers différentes pages jaunes de Suède.
  • Roumanie : Pagini Aurii
  • Russie : Caspionet et YPI YELLOW PAGES.
  • Serbie : Zute Strane - Serbian Business Directory.
  • Slovaquie : Zlaté stránky.

Afrique[modifier | modifier le code]

Amérique[modifier | modifier le code]

  • Brésil : Páginas Amarelas.
  • Canada : Yellow Pages (en anglais) Pages Jaunes (en français).
  • Colombie : Páginas Amarillas.
  • Cuba : Paginas Amarillas
  • États-Unis: Yellow Pages sont édités par de nombreuses sociétés concurrentes.

Les plus importants sont Yellowpages.com (rachetés en 2006 par ATT), Superpages.com (Verizon), Yellowbook.com (Yell Group), Phonebook of America.com (Phonebook of the World), DexKnows.com (RH Donelley), Whitepages.com (3W Data éditant aussi des Annuaires Pro)

  • Mexique : Sección Amarilla (Section jaune) ou Paginas Amarillas.

Les Annuaires existant sont par SeccionAmarilla.com.mx (Telmex), SeccionAmarilla.com, PaginasAmarillas.com.mx, PaginasAmarillas.com (Groupe Publicar), Phonebook of Mexico.com (Phonebook of the World), MexicoPhonebooks.com, Directorio.com.mx

  • Panama : Yellow Pages Panama

Asie[modifier | modifier le code]

Océanie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]