OpenClassrooms

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Site du Zéro)
Aller à : navigation, rechercher
Logo de OpenClassrooms
Logo d'OpenClassrooms

URL https://openclassrooms.com/
Slogan OpenClassrooms : « Des MOOC et des cours accessibles à tous»
«Bright Teachers, Great Classmates.» (Des professeurs Brillants et des élèves géniaux.)
Commercial Oui
Publicité Oui
Type de site Cours en ligne
Langue(s) Français, anglais
Inscription Obligatoire après 3 pages lues
Siège social Paris[1]
Drapeau de la France France
Propriétaire Openclassrooms, anciennement Simple IT[2]
Créé par Mathieu Nebra
Lancement [1]
État actuel En activité

OpenClassrooms (anciennement le Site du Zéro ou SdZ), est un site web qui propose des cours autour de l'informatique, des sciences et de l'entrepreneuriat. Les cours en ligne peuvent être réalisés aussi bien par l'équipe du site, des professeurs d'universités ou de grandes écoles partenaires[réf. nécessaire] que par ses membres.

Aujourd'hui, les cours sont disponibles dans plusieurs format : MOOC (Massive Open Online Course), texte web, e-book, livre et en vidéo. L'entreprise délivre des certifications pour certains cours, dont une reconnue par l'état, en partenariat avec IESA multimédia

Historique[modifier | modifier le code]

1999-2007 : Site du Zéro[modifier | modifier le code]

Le site a été créé sous le nom de « Site du Zéro » en 1999 par Mathieu Nebra[1], alors âgé de 14 ans[3], sous le pseudonyme de M@teo21. Petit projet personnel à l'origine[3], le site ne traitait que de level design pour le jeu vidéo Half-Life et du langage de création de sites web HTML[SdZ 1]. Il s'est par la suite diversifié[SdZ 1]. Dans ses premières versions, il ressemblait surtout à un petit site personnel, mais un visiteur propose de refaire le design[4], le site passe alors à sa deuxième version[5].

C'est durant cette version que le Site du Zéro se fait connaître, d'où la nécessité[4] de réécrire le code source du site, celui-ci étant devenu ingérable. La version qui suivit la réécriture du code a établi la troisième version du site.

Depuis la deuxième version — les critères d'acceptation des tutoriels ayant été revus à la hausse après le passage à la version 3 —, il est devenu possible, pour les membres, de proposer des tutoriels afin de compléter la base de connaissances du site. Depuis , le site permet aux membres de publier leurs tutoriels sous licence Creative Commons, permettant ainsi leur libre diffusion, les autres restant sous licence propriétaire[SdZ 2].

2007-2012 : Simple IT[modifier | modifier le code]

Le Site du Zéro est, depuis , sous la gouverne de l'entreprise Simple IT (renommée OpenClassrooms depuis), fondée par Mathieu Nebra et Pierre Dubuc. Le , alors que le Site du Zéro existe depuis 7 ans, Mathieu Nebra, poste un message sur le forum de discussion parlant de l'avenir du site[SdZ 3]. En effet, depuis sa création, la popularité du site ne cessait de croître. Ses études allant bientôt finir et le site devenant tellement important qu'il risque de ne plus pouvoir le gérer, il a alors l'idée de faire de la gestion du site son travail en créant une entreprise, qui pourrait s'étendre plus tard dans d'autres domaines.

Le , la SARL Simple IT est officiellement créée. Mathieu Nebra et Pierre Dubuc administrent également Newbies Paradise (la version anglaise de Site du Zéro)[SimpleIT 1], qui est fermé jusqu'à nouvel ordre[SimpleIT 2]. Depuis la création de l'entreprise Simple IT, plusieurs stagiaires et les deux fondateurs ont amélioré et intégré de nouveaux scripts. On peut penser notamment à la version 3.5 du module de tutoriels, la mise en place du système de concours, ou encore l'amélioration du système de news.

Le , un second site ouvre ses portes[SdZ 4], cette fois-ci consacré aux sciences. Celui-ci est obsolète depuis que des tutoriels scientifiques sont apparus sur OpenClassrooms.

2012-2015 : OpenClassrooms[modifier | modifier le code]

Le le récap' communautaire (journal du site fait par les visiteurs du site) annonce par un jeu une version 4 en préparation[SdZ 5]. Le , la quatrième version du site est lancée. Celle ci repose sur un nouveau moteur open-source de gestion des tutoriels, appelé CLAIRE[6], développé en partenariat avec l'équipe SILEX de LIRIS[7], et l'équipe WAM de l'INRIA Grenoble[8]. Cette nouvelle version est vivement critiquée par les utilisateurs, qui dénoncent la trop grande quantité de publicité par rapport au contenu de la page, malgré les excuses répétées de Simple IT[9].

En 2012, OpenClassrooms lève 1,2 million d'euros auprès d'Alven Capital, et boucle une second levée de fonds d'un million d'euros en 2014[10].

Le , Simple IT annonce à la communauté le nouveau nom du site. Le nom désigné est OpenClassrooms. Le nouveau nom est instauré le [11]. Cette version change le logo, le nom et les couleurs du site afin d'accueillir des langues étrangères. L'esprit du site change alors profondément, le concept même de « tutoriels » disparaît au profit de « cours » et les articles d'actualités disparaissent.

Le , 28 membres de l'équipe bénévole de OpenClassrooms démissionnent[12] pour protester contre les transformations subies au cours du passage de la troisième version du site à OpenClassrooms. La plupart d'entre eux se concerteront pour fonder, neuf mois plus tard, Zeste de Savoir, un site communautaire reprenant l'esprit du Site du Zéro sous sa troisième version. Le , les administrateurs d'OpenClassrooms ont rétrogradé tous les membres de l'équipe sans concertation préalable[13].

En , OpenClassrooms, qui se développe dans les MOOC, est présent au salon South by Southwest (SXSW) sélectionné parmi onze start-up sur le stand français[14].

Au début du mois de juillet 2014, les Zéros d'Honneurs (membres actifs au sein de la communauté et chargés d'animer cette dernière), laissent entendre sur les forums, qu'il y aurait des discussions en interne révisant leur statut, les rétrogradant en tant que simples membres[SdZ 6]. La suppression des Zéros d'Honneurs est confirmée par Mathieu Nebra le 9 juillet 2014[15].

Depuis , il est indispensable de s’inscrire pour pouvoir lire les tutoriaux. Cette disposition a entraîné une levée de boucliers parmi les utilisateurs et les auteurs, d'autant que cette obligation est signifiée sans avertissement par une fenêtre modale. Suite à ce changement, de nombreux auteurs ont exigé le retrait immédiat de leurs cours[16]

Le , OpenClassrooms annonce son intention de ne jamais diffuser publiquement ses contributions au projet CLAIRE[17].

En juin 2015, OpenClassrooms ouvre le premier titre professionnel de niveau II reconnu par l'État en partenariat avec l'IESA Multimédia.[18]

Apprentissage[modifier | modifier le code]

Le premier objectif du site est d'apprendre à partir de rien, l'ancien slogan du site étant  : « Le site pour débutants où tout est expliqué... à partir de Zéro ! ». Peu de connaissances en informatique sont nécessaires pour lire la plupart des tutoriels et ainsi commencer son apprentissage[19]. Les personnes inscrites sur le site et celles apprenant à partir de celui-ci sont appelés les Zéros.

Tutoriels[modifier | modifier le code]

OpenClassrooms est constitué d'une multitude de tutoriels écrits par les membres et analysés par l'équipe du site avant d'être publiés[20]. Ces tutoriels traitent de la plupart des sujets informatiques, incluant entre autres la bureautique, la programmation sur calculatrice, l'infographie ou le réseau. Il y en a près de 800 publiés à ce jour[21].

Depuis le , les tutoriels rachetés par Simple IT, l'entreprise qui édite le site, sont publiés sous la licence Creative Commons Paternité / Pas d'utilisation commerciale / Partage des conditions initiales à l'identique. Les autres sont publiés, selon le choix de leurs auteurs, sous une licence Creative Commons, ou sans licence libre.

La plupart des tutoriels étaient corrigés (orthographe, grammaire, typographie) par un groupe de bénévoles indépendant du site nommé les zCorrecteurs[22] jusqu'en 2012, où ils se retirèrent à la suite de conflits.

Articles[modifier | modifier le code]

Le site contenait une section pour les articles sur l'informatique. Ceux-ci sont plus généraux et ne portent pas sur l'apprentissage d'un logiciel ou d'un langage informatique en particulier. Ils ont été supprimés lors du passage à la version 4 du Site du Zéro. Néanmoins certains d'entre eux, jugés de très bonne qualité ont été exportés pour devenir des cours à part entière.

Le Livre du Zéro[modifier | modifier le code]

Le tout premier Livre du Zéro est sorti le . Ce premier livre traite de la programmation en C et est intitulé Apprenez à programmer en C. Quelques jours seulement après le début des pré-commandes, le livre a eu beaucoup de succès et plus de 2 500 exemplaires s'étaient écoulés à la fin de l'année 2009[réf. nécessaire] et 15 000 exemplaires fin [SimpleIT 3]. Début , le livre Apprenez à programmer en C s'est écoulé à 6 800 exemplaire et le livre Concevez votre site web avec PHP et MySQL à 3 600 exemplaires[SimpleIT 4].

Tous les livres contiennent des « codes web » qui permettent, une fois entrés sur le Site du Zéro, d'avoir accès au codes informatiques correspondants[SimpleIT 3].

Depuis le , le Site du Zéro (puis OpenClassrooms) propose deux formats différents d'impression : les livres classiques (offset), sur des sujets très populaires et les impressions à la demande (print on demand) pour des sujets qui ont une visibilité plus limitée. Ce système permet de publier des tutoriels en livre en plus petites quantités, sans affecter le coût et les délais de livraison.

Infrastructure du site[modifier | modifier le code]

OpenClassrooms est développé avec les langages PHP, SQL (sur PostgreSQL), XHTML et CSS[4] et utilise le framework PHP Symfony 2.

Audience[modifier | modifier le code]

En 2010, le site enregistre une hausse du nombre de visiteurs par rapport à l'année précédente de plus de 34 %, avec un total de plus de 25 millions de visiteurs, ainsi qu'une augmentation du nombre de pages vues de 25 %, pour un total de 181 600 000 pages vues[23].

En 2012, le Site du Zéro aurait enregistré un trafic de près de 3 millions de visiteurs uniques et 16 000 000 pages vues tous les mois[SdZ 7]. Selon Alexa Internet, le Site du Zéro est, en date du , le 116e[24] site web le plus visité en France.

Fin 2013, selon Alexa, OpenClassrooms.com serait le 95e site le plus visité de France[25],[26]. Selon une interview de Pierre Dubuc au Journal du Net réalisée en , OpenClassrooms serait visité par 2,4 millions de visiteurs uniques, aurait 650 000 membres inscrits, offrirait 800 cours, et son forum contiendrait 8 millions de messages[27]

Chiffre d'affaires[modifier | modifier le code]

Chiffres d'affaires, en euros
Années 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Chiffre d'affaires (€) 175 000[28] 589 000[28] 752 000[29] 1 200 000[30]

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source internes au Site du Zéro
Source internes à Simple IT
Sources éparses
  1. a, b et c « Qui sommes-nous ? », sur OpenClassrooms
  2. « Bienvenue sur OpenClassrooms ! », sur Blog d'OpenClassrooms,‎
  3. a et b Mathieu Nebra [Promo2008, Fondateur de Simple IT, Créateur du Site du Zéro ]
  4. a, b et c La v4 : le Site du Zéro prépare son évolution !
  5. [image] Aperçu de la version 2.0
  6. Projet CLAIRE
  7. Accès au code source : GitHub
  8. Accès au code source : GitHub
  9. Article sur le blog de Simple IT
  10. OpenClassrooms boucle une seconde levée de fonds d’1M€ auprès d’Alven Capital
  11. mv « Site du Zéro » OpenClassrooms
  12. Démission partielle du staff
  13. L'apocalypse sur les forums
  14. Alexandre Léchenet, « La France du numérique unie sous une même bannière à South by Southwest »,‎ (consulté le 18 mars 2014)
  15. Faisons le point (Suggestion)
  16. « C'est n'importe quoi » (consulté le 24 avril 2015).
  17. Avancement de CLAIRE
  18. <http://techcrunch.com/2015/07/07/openclassrooms-launches-first-mooc-based-bachelor-degree-recognized-by-french-state/ « Article sur lancement Titre reconnu par l'État »
  19. M@teo21, fondateur du site : « Après un moment d'intense réflexion d'environ 15 secondes, je me suis dit que si les cours partaient de zéro, je pourrais l'appeler « Le Site du Zér0 ». » Au commencement des Temps...
  20. Réussir son cours sur OpenClassrooms
  21. Voir la liste des cours, actualisée en temps réel
  22. zCorrecteurs
  23. Alexandre Thomas (« Calizero »), « Le récap' de l'année 2010 »,‎
  24. sur Alexa Internet
  25. http://www.social3w.fr/etude-de-cas-du-site-openclassroomscom-ancien-site-du-zero.html
  26. « openclassrooms.com », sur alexa.com
  27. Aude Fredouelle, « "Nous proposerons début 2014 des cours d'entreprenariat et de marketing" », sur journaldunet.com,‎
  28. a et b http://www.simple-it.fr/blog/2011/07/en-2010-notre-activite-a-progresse-de-231/#more-2007
  29. http://www.manageo.fr/fiche_info/493861363/56/openclassrooms.html
  30. http://frenchweb.fr/3-questions-a-pierre-dubuc-co-fondateur-dopen-class-rooms/127306

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]