Initiative Chan Zuckerberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Initiative Chan Zuckerberg
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Entreprise Limited liability company (LLC)
But égalité, éducation, recherche scientifique, santé et énergie propre.
Fondation
Fondation
Fondateur Mark Zuckerberg et son épouse Priscilla Chan
Identité
Siège Californie
Financement Facebook
Fonds de dotation 1 milliard de dollars par an[réf. nécessaire]
Site web chanzuckerberg.com

L'Initiative Chan Zuckerberg ou CZI (Chan Zuckerberg Initiative en anglais) est une entreprise philanthropique américaine (Limited liability company (LLC)) créée en 2015, par Mark Zuckerberg et Priscilla Chan afin de faire « avancer le potentiel humain et promouvoir l'égalité dans des domaines comme la santé, l'éducation, la recherche scientifique et l'énergie ».

Contexte[modifier | modifier le code]

138 milliardaires américains dont Mark Zuckerberg fait partie se se sont engagés à faire don d'au moins la moitié de leur fortune à des œuvres philanthropiques, dans le cadre de l'engagement The Giving Pledge à l'initiative notamment de Bill Gates et Warren Buffett[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le , jour de l'annonce de la naissance de leur fille Maxima (surnommée Max), Mark Zuckerberg et Priscilla Chan annoncent la création de leur nouvelle entreprise Chan Zuckerberg Initiative (CZI), baptisée de leurs noms respectifs, avec un statut juridique de Limited liability company (LLC)[1], et une annonce de potentiel de dotation progressif de 99 % des actions de Facebook détenues par le couple, estimées à environ 45 milliards de dollars (42 milliards €).

En juin 2016, la fondation investit 24 millions $ pour former des développeurs en Afrique, à Lagos et Nairobi[2].

La fondation acquiert en janvier 2017 la société Meta, spécialisée dans la recherche scientifique[3], alors que David Plouffe rejoint la fondation, chargé des missions politiques et juridiques[4].

La Chan Zuckerberg Initiative (CZI) finance, pour un montant non rendu public, le projet HCA (Human Cell Atlas) visant à recenser l'ensemble des cellules du corps humain[5].

Critiques[modifier | modifier le code]

Une fondation de type LLC n'est pas une organisation à but non-lucratif et permet de générer des profits, financer des campagnes politiques ou faire du lobbying[6]. La CZI semble un moyen d'investir de l'argent et d'échapper aux impôts sous une autre forme. Mark Zuckerberg a précisé quelques jours après l'annonce de la création de la fondation que ce choix n'est pas lié à des raisons d'évitement fiscal, et que les revenus de l'argent investi dans la fondation serviront à la financer dans l'avenir[7]. Par ailleurs, Mark Zuckerberg souhaite utiliser cette initiative à des fins politiques[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « 6 questions sur l’« Initiative Zuckerberg » », sur Le Monde, (consulté le 28 septembre 2017)
  2. « Chan Zuckerberg Initiative investit pour la tech africaine », sur the good hub, (consulté le 28 septembre 2017)
  3. Maxime Borreda, « Fondation Chan-Zuckerberg : Première acquisition de l’initiative philanthropique », sur zone bourse, (consulté le 28 septembre 2017)
  4. Corentin Durand, « La fondation Chan-Zuckerberg embauche le cerveau de la campagne d’Obama en 2008 », sur numerama,
  5. Paul Benkimoun, « Vers un atlas des cellules humaines », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  6. Julien Cadot, « Non, Zuckerberg ne crée pas une fondation : il investit dans une entreprise », sur numerama,
  7. Lucie Ronfaut, « Mark Zuckerberg explique pourquoi sa nouvelle fondation n'est pas une ruse fiscale », sur Le Figaro,
  8. Kevin Hottot, « Mark Zuckerberg assure que sa fondation privée n'a rien d'une niche fiscale », sur nextinpact, (consulté le 28 septembre 2017)

Articles connexes[modifier | modifier le code]