Marketing électronique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le management
Cet article est une ébauche concernant le management.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le e-marketing ou web marketing ou marketing digital[1] ou encore marketing électronique, correspond à l'ensemble des méthodes et des pratiques marketing sur Internet : communication en ligne (influence et réseaux sociaux), optimisation du commerce électronique, création de trafic au travers de tous supports numériques (ordinateur, téléphone mobile, lecteur de podcast, jeux vidéo et affichage dynamique - panneau publicitaire extérieur & télévision en point de vente).

Le terme regroupe chaque discipline du marketing électronique (cybermarketing pour le marketing fait sur internet ; marketing mobile pour le marketing sur les terminaux portables, etc).

Enjeux[modifier | modifier le code]

Les techniques de e-marketing permettent de développer la relation-client à un niveau jamais atteint auparavant : l'interaction permanente est désormais de mise.

Le marketing du site internet est utilisé en complément avec le référencement naturel du site.

L'utilisation de moyens modernes (comme les cookies, les trackers, la recherche d'adresses IP) est cependant liée à une clause légale, qui en bref oblige le webmaster à indiquer que conformément aux dispositions de la loi Informatiques et Libertés du 6 janvier 1978 (article 34), les utilisateurs disposent d’un droit d’accès, de rectification, de modification et de suppression des données les concernant. Pour toute question relative aux données personnelles ou pour exercer leurs droits au titre de la loi Informatiques et Libertés, les utilisateurs doivent en outre pouvoir connaître un moyen de contacter le webmaster.

Avantages compétitifs à rechercher[modifier | modifier le code]

L'équation de la vente du marketing numérique est la même que celle de la vente et se décompose de la manière suivante: nombre de visiteurs x taux de transformation x ventes moyennes = total des ventes internet sur le site.

La recherche marketing a trois avantages compétitifs[2] :

L'augmentation du trafic du site[modifier | modifier le code]

L'augmentation du trafic du site est fonction de :

  • L'attractivité du site
  • Le positionnement du site
  • Le marketing du site

Les quatre mesures de Google sont :

  • Le nombre de clics
  • Le nombre d'impressions
  • Le CTR
  • La position

La transformation d'une visite en achat

La transformation d'une visite en achat est fonction de :

  • La qualité du message de vente
  • La qualité de l'offre : produit ou service et prix
  • La qualité du merchandising (utilisation de l'espace écran)
  • La facilité de constitution du panier d'achat

Assurer la fidélisation[modifier | modifier le code]

Assurer la fidélisation est fonction d'une :

  • offre très large et profonde par maillage de relations ou de produits non vendus hors ligne
  • d'un prix avantageux
    • fonction des coûts (front office + back office)
      • coût logistique (fonction péremption et intangibilité des produits)
      • coût d'urbanisation du système d'information
    • prix : comparateur de prix et vente aux enchères

Influencer une cible[modifier | modifier le code]

Via la création de communautés sur les réseaux sociaux (community management).

Les principaux outils[modifier | modifier le code]

Il existe également le partenariat, efficace pour l'apport de trafic nouveau, et dans la politique de référencement.

Conséquence pour les entreprises[modifier | modifier le code]

Au vu de l'essor des nouveaux médias, les entreprises sont en train de faire évoluer leur organisation marketing. Ainsi les experts en marketing Internet voient leur périmètre de responsabilités grandir pour englober les enjeux du marketing numérique. Ces derniers doivent apprendre à cibler les consommateurs non plus seulement sur internet, mais sur l'ensemble des médias numériques. Les responsables de la publicité vont devoir également apprendre à maîtriser ce domaine. À titre d'exemple d'évolution de la consommation média, un adolescent américain passe plus de temps à jouer aux jeux vidéo qu'à regarder la télévision[réf. nécessaire]. Pour toucher ces consommateurs en herbe, les entreprises vont donc devoir chercher des moyens d'être présent de façon intelligente dans les jeux vidéo.

Tendances[modifier | modifier le code]

Avec l'importante quantité des données acquises via les canaux numériques, le Big Data et le traitement de l'information notamment via les métadonnées sont un des défis que doivent relever aujourd'hui les entreprises actives dans le domaine. La lassitude et l'accoutumance des internautes dues aux incessantes sollicitations marketing sur internet et mobile, nécessitent également une remise en question permanente sur les objectifs et les moyens à mettre en place pour garder un niveau de performance élevé.

Le SoLoMo serait une tendance en vogue, cet acronyme signifie : Social, Local, Mobile.[réf. nécessaire] Certains sites/marques incorporent plus d’une de ces 3 caractéristiques SO-LO-MO, par exemple les réseaux sociaux Twitter et Facebook, et sont en majorité utilisé sur des téléphones portables, et Facebook avec ses pages locales (places) cherche aussi à être présent au niveau local. Cette tendance du SoLoMo s'applique particulièrement bien au tourisme numérique avec : l’influence du cercle social dans la préparation de séjour (Social), le développement des technologies GPS au service de la localisation (Local), la connexion mobile pendant le séjour (Mobile).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marco Tinelli, Le marketing synchronisé. Changer radicalement pour s'adapter au consommateur de l'ère numérique, Eyrolles, 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Terme déconseillé par l'OQLF, le terme digital étant un anglicisme dans le sens de numérique [1] OQLF, Le grand dictionnaire terminologique, définition de numérique
  2. Lendrevie Lévy Lindon,Mercator, Théorie et pratique du marketing, 7éd, P577

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]