Silvio Martinello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Silvio Martinello
Silvio Martinello Giro 2014 (cropped).png
Silvio Martinello en 2014
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
PadoueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
1986Sammontana-Bianchi
1987Gewiss-Bianchi
1988-1989Atala
1990Jolly Componibili-Club 88
1991Gis Gelati-Ballan
1992-1995Mercatone Uno
1996-1997Saeco
1998-2000Polti
Principales victoires

Silvio Martinello, né le à Padoue, est un ancien coureur cycliste italien. Coureur sur route et sur piste de 1986 à 2003, il a notamment remporté trois étapes de grands tours et été champion olympique de la course aux points.

Après sa carrière, il commente les retransmissions du Tour d'Italie et d'autres compétitions cyclistes sur la Rai, une chaîne de télévision italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1984, Silvio Martinello est quatrième de la poursuite par équipes aux Jeux olympiques de Los Angeles. En 1985, accompagné de Roberto Amadio, Massimo Brunelli et Gianpaolo Grisandi, devient champion du monde amateur en poursuite par équipes. Professionnel de 1986 à 2003, il fait carrière sur route et sur piste. Il est le cycliste italien le plus performant sur piste des années 1990.

Ses principaux résultats sur route sont trois victoires d'étape sur les Tours d'Italie 1991 et 1996 et le Tour d'Espagne 1990. Il a également porté le maillot rose pendant quatre jours en 1996. En quatre participations au Tour de France, il ne signe aucun succès mais se classe deuxième du classement par points du Tour 1994, derrière Djamolidine Abdoujaparov.

C'est sur piste que Silvio Martinello a réalisé ses principales performances, notamment en course à l'américaine et en course aux points. Il est ainsi champion olympique de la course aux points en 1996 et champion du monde de cette discipline à deux reprises. Son duo avec Marco Villa lui permet de décrocher sur l'américaine une médaille de bronze olympique en 2000 et deux titres de champion du monde. Dans l'ensemble, il gagne quatre titres mondiaux et onze titres italiens.

Martinello réalise une carrière prolifique dans les courses de Six jours. Il remporte ainsi 28 épreuves en 97 participations, dont 16 avec Marco Villa. Leur association est le sixième duo le plus victorieux de l'histoire des courses de six jours. Il fait également équipe avec Rolf Aldag, Erik Zabel et Bjarne Riis.

En 2003, il arrête sa carrière de cycliste à l'âge de 40 ans.

Famille et reconversion[modifier | modifier le code]

Martinello met fin à sa carrière de cycliste, entre autres, parce qu'on lui a proposé un poste de commentateur à la Rai. À partir de 2013, il est directeur technique des transmissions du Giro[1]. En février 2019, il annonce sur Facebook qu'il ne travaillera plus pour la RAI à l'avenir, en évoquant une « certaine amertume »[2].

Il dirige un club de fitness à Selvazzano Dentro, près de Padoue et organise même des courses cyclistes, telles que les Six Jours de Milan en 2008.

Son fils Nicolò a également pratiqué le cyclisme jusqu'en 2014.

En juin 2017, le Velodromo Pier Giovanni Mecchia de Portogruaro nomme l'un de ces virages en son honneur[3].

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats du monde amateurs[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 1995
  • 1997
    • 2e de la course aux points à Quartu Sant'Elena
    • 2e de l'américaine à Quartu Sant'Elena
    • 2e de l'américaine à Athènes
  • 1998
    • 1er de l'américaine à Berlin (avec Andrea Collinelli)
    • 1er de l'américaine à Hyères (avec Marco Villa)
    • 2e de la course aux points à Hyères
  • 1999
    • 1er de la course aux points à Fiorenzuola d'Arda
    • 2e de l'américaine à Fiorenzuola d'Arda
  • 2000
    • 2e de l'américaine à Turin

Six jours[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

  • MaillotItalia.svg Champion d'Italie de la poursuite en 1989
  • MaillotItalia.svg Champion d'Italie de la course aux points en 1990, 1991, 1995, 1996, 1997, 1998 et 2000
  • MaillotItalia.svg Champion d'Italie de l'américaine en 1995, 1996 et 2000

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

10 participations

  • 1988 : 107e
  • 1989 : 108e
  • 1990 : 149e
  • 1991 : 101e, vainqueur de la 18e étape
  • 1992 : 99e
  • 1994 : abandon (15e étape)
  • 1995 : 92e
  • 1996 : abandon (14e étape), vainqueur de la 1re étape, Jersey pink.svg maillot rose pendant 4 jours
  • 1998 : hors-délai (17e étape)
  • 2000 : 105e

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

3 participations

  • 1987 : abandon (7e étape)
  • 1990 : abandon (7e étape), vainqueur de la 3e étape
  • 1992 : 127e

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]