Mikhail Ignatiev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ignatiev.
Ne doit pas être confondu avec Michael Ignatieff.
Mikhail Ignatiev
Mikhail Ignatyev IMG 1233 (cropped).JPG
Mikhail Ignatiev lors du prologue du Tour de Romandie 2011
Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Rouleur
Équipes professionnelles
Principales victoires

Mikhaïl Borissovitch Ignatiev - en russe : Михаил Борисович Игнатьев - (né le à Saint-Pétersbourg) est un coureur cycliste russe. Son frère Dmitrii est également professionnel dans l'équipe Itera-Katusha, réserve de Katusha. Durant sa carrière, il se spécialise dans les épreuves d'endurance sur piste et de contre-la-montre sur route. En 2004, il devient champion olympique de la course aux points.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2002 et 2003, il domine le cyclisme chez les juniors avec deux titres mondiaux sur route, quatre titres mondiaux sur piste et deux titres européens sur piste.

Passé professionnel au sein de l'équipe Lokomotiv en 2004, Mikhail Ignatiev est à la fois coureur sur route et sur piste. Ainsi, à seulement 19 ans il remporte la médaille d'or de la course aux points des Jeux olympiques d'Athènes. Il brille également sur la route. Après avoir été sacré champion du monde contre-la-montre juniors en 2002 et 2003, il devient champion du monde contre-la-montre dans la catégorie espoirs en 2005. En 2006, il rejoint l'équipe russe Tinkoff Restaurants, qui court principalement en Russie. Cependant, c'est en Espagne que Ignatiev se signale lors d'une série de courses espagnoles en milieu de saison (plusieurs victoires sur le Tour de Lleida et la Clásica Memorial Txuma). En fin d'année, il est vice-champion du monde du contre-la-montre espoirs.

Lorsque Tinkoff Credit Systems est créé à partir de Tinkoff Restaurants en 2007, Ignatiev déménage à Marina di Massa, en Italie. Il obtient sur piste la médaille de bronze de la course aux points lors des mondiaux 2007. Au début de la saison sur route, Ignatiev s'est fait un nom en remportant une étape du Tour méditerranéen et le Trofeo Laigueglia par le biais d'attaques tardives réussies. Il a maintenu sa forme tout au long de la saison et a remporté deux contre-la-montre, le prologue du Ster Elektrotoer et la 4e étape du Rothaus Regio-Tour. Il participe au Tour d'Italie 2007. Il y remporte le prix du sprint TV Garibaldi et le trophée des échappées Fuga Gilera. En fin d'année, il est vice-champion du monde du contre-la-montre espoirs pour la deuxième année consécutive.

Il est médaillé de bronze de l'américaine, avec Alexei Markov, aux Jeux olympiques d'été de 2008. Il se contente de la 17e place de la course aux points, dont il était le tenant du titre.

Durant la saison cycliste 2009, il rejoint l'équipe World Tour Katusha, une nouvelle équipe cycliste russe. Lors de sa première saison, il obtient notamment deux podiums d'étape sur le Tour de France 2009. En 2010, il obtient la victoire dans la sixième étape de Tirreno-Adriatico, après une longue échappée. Il résiste au retour de Stefano Garzelli et du champion du monde Cadel Evans.

L'année suivante, il devient champion de Russie du contre-la-montre. Il poursuit sa carrière jusqu'en 2014, principalement en tant qu'équipier.

Palmarès sur route et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

5 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

3 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Calendrier mondial UCI 136e[1] 195e[2]
UCI World Tour 203e[3] nc nc nc
UCI Europe Tour 644e[4] 83e[5] 11e[6] 612e[7]
Légende : nc = non classé

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2003
    • Classement général de la course aux points
    • 1er de la course aux points à Sydney
    • 3e de la course aux points à Moscou
  • 2004-2005
    • Classement général de la course aux points
    • 1er de la course aux points à Los Angeles
    • 2e de la poursuite à Los Angeles
    • 3e de l'américaine à Los Angeles (avec Nikolay Trusov)
  • 2005-2006
  • 2006-2007
    • Classement général de la course aux points
    • 1er de la course aux points à Sydney
    • 1er de la course aux points à Moscou
    • 1er de la poursuite par équipes à Sydney (avec Ivan Rovny, Alexander Serov et Nikolay Trusov)
    • 1er de l'américaine à Sydney (avec Nikolay Trusov)

Championnats d'Europe juniors et espoirs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement Mondial UCI 2009 », sur dataride.uci.ch, UCI, (consulté le 15 août 2017)
  2. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  3. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  4. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  5. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  6. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  7. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :