Roger Kluge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kluge.
Roger Kluge
Kuurne - Kuurne-Brussel-Kuurne, 1 maart 2015 (B212).JPG
Roger Kluge lors de Kuurne-Bruxelles-Kuurne 2015.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2005-2006POT Cottbus
2007-2009LKT Brandenburg
Équipes professionnelles
Principales victoires
Championnats
Jersey rainbow.svg Champion du monde de l'américaine (2018, 2019)
European champion jersey 2016.svg Champion d'Europe de l'américaine (2009)
European champion jersey 2016.svg Champion d'Europe de l'omnium (2010)
1 étape de grand tour
Tour d'Italie (1 étape)

Roger Kluge est un coureur cycliste allemand, né le à Eisenhüttenstadt. Il évolue au sein de l'équipe Lotto-Soudal. Il pratique le cyclisme sur piste et sur route. Sur piste, il est notamment champion du monde de l'américaine en 2018 et 2019 avec Theo Reinhardt. Sur route, il a remporté une étape du Tour d'Italie 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière sur piste[modifier | modifier le code]

Roger Kluge obtient ses premiers résultats sur piste. Il remporte plusieurs médailles chez les juniors, dans les disciplines d'endurance. En 2005, il court dans la catégorie U23 (moins de 23 ans), où il s'adjuge l'UIV Cup (avec Erik Mohs). Il s'adjuge également la même année avec Marcel Kalz la médaille de bronze du championnat d'Europe de course à l'américaine espoirs à Ballerup. En 2009, il devient champion d'Europe de l'américaine, avec Robert Bartko. En 2010, il gagne le titre européen de l'omnium. Il compte également à son palmarès quatre courses de six jours.

Aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, Kluge obtient la médaille d'argent derrière l'Espagnol Joan Llaneras dans la course aux points et termine cinquième de l'américaine. Lors des Jeux quatre ans plus tard à Londres, il se classe à la quatrième place de l'omnium.

En 2016, il devient vice-champion du monde de l'omnium, à cinq mois des Jeux olympiques de Rio.

En 2018, il décroche son premier titre mondial en devenant champion du monde de l'américaine avec Theo Reinhardt. Cela faisait dix ans qu'il cherchait à obtenir son premier maillot arc-en-ciel[1]. Au mois d'août, il se classe deuxième du championnat d'Europe de course à l'américaine[2].

Carrière sur route[modifier | modifier le code]

De 2007 à 2009, Roger Kluge est membre de l'équipe continentale LKT Brandenburg. En 2007 et 2008, il remporte le général et plusieurs étapes du Tour de Brandebourg. En 2010, il commence sa carrière professionnelle au sein de l'équipe Milram[3]. Il participe pour la première fois au Tour de France mais est non-partant lors de la neuvième étape. Il remporte cette même année la Neuseen Classics. En 2011, il évolue sous le maillot de l'équipe néerlandaise Skil-Shimano. Il rejoint l'équipe allemande NetApp-Endura en 2013, puis en 2014 l'équipe suisse IAM.

Kluge participe au Tour de France 2014 en tant qu'équipier de Mathias Frank, notamment dans la cinquième étape, qui comporte des secteurs pavés, qui correspondent à son style de coureur[4].

En mai 2016, il participe pour la deuxième fois de sa carrière au Tour d'Italie. Il remporte la 17e étape grâce à une attaque dans le dernier kilomètre qui lui permet de résister au retour du peloton[5]. Cette victoire intervient quelques jours après l'annonce de l'arrêt de l'équipe IAM à la fin de la saison. En août de la même année il signe un contrat de deux ans avec la formation australienne Orica-Scott[6].

Au mois d'août 2018, il signe un contrat avec la formation Lotto-Soudal pour la saison 2019[7].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Calendrier mondial UCI 278e[9]
UCI World Tour 179e[10]
UCI Africa Tour 122e[11]
UCI America Tour 186e[12]
UCI Asia Tour 155e[13] 243e[14] 315e[15]
UCI Europe Tour 1037e[16] 496e[17] 319e[18] 173e[19] 166e[20] 366e[21] 284e[22] 914e[23]

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2007-2008
    • Classement général du scratch
    • 1er du scratch à Sydney
  • 2008-2009
    • 1er de l'américaine à Manchester (avec Olaf Pollack)
    • 3e de l'américaine à Pékin
  • 2009-2010
    • 2e de l'américaine à Manchester
    • 3e de la course aux points à Manchester
  • 2010-2011
    • 3e de l'omnium à Pékin
  • 2011-2012
    • 1er de l'omnium à Astana
  • 2015-2016
    • 2e de l'omnium à Cali
  • 2018-2019
    • 3e de l'américaine à Berlin

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Américaine Scratch Omnium Derny
Athènes 2006 (espoirs) Médaille de bronze, Europe Bronze
Cottbus 2007 (espoirs) Médaille d'argent, Europe Argent
2009 Médaille d'or, Europe Or (avec Robert Bartko) Médaille de bronze, Europe Bronze
Pruszków 2010 Médaille d'or, Europe Or
Glasgow 2018 Médaille d'argent, Europe Argent

Victoires en Six jours[modifier | modifier le code]

Championnats d'Allemagne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cyclisme sur piste : 2018 en chiffres
  2. Frédéric Gachet, « Piste - Championnat d'Europe Elites J5 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 7 août 2018)
  3. « Profil », sur rogerkluge.com (consulté le 16 janvier 2015)
  4. Gwenn Lucas, « Tour de France #101 : Roger Kluge, de la piste à IAM », sur lesoir.be,
  5. Roger Kluge remporte avec panache la 17e étape du Giro, Steven Kruijswijk toujours en rose sur lequipe.fr
  6. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 4 août 2016)
  7. Maëlle Grossetête, « Le point sur le mercato au 30 août », sur velo101.com, (consulté le 30 août 2018)
  8. Bien que courue sur une distance officielle pour être appelée prologue par l'UCI, la première étape est considérée par celle-ci comme une étape en contre-la-montre normal
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI America Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  17. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  18. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  20. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  21. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  23. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :