Six Jours de Grenoble

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Six jours de Grenoble)
Six Jours de Grenoble
Description de l'image 6 jours de grenoble - anneau.jpg.
Généralités
Sport cyclisme sur piste
Création 1971
Disparition 2014
Éditions 44 (en 2014)
Périodicité annuel (novembre)
Lieu(x) Drapeau de la France France
Grenoble
Statut des participants professionnels
Directeur Bernard Thévenet
Site web officiel www.palais-des-sports.com

Palmarès
Tenant du titre Thomas Boudat
Vivien Brisse
Plus titré(s) Franco Marvulli
Alexander Aeschbach
(5 victoires)

Les Six Jours de Grenoble ( « Six Nuits de Grenoble » en 1983, « Quatre Jours de Grenoble » en 2012 et 2013, puis « Trois Jours de Grenoble » pour la dernière édition en 2014[1]) sont une course cycliste sur piste, auparavant course de six jours, organisée chaque année en novembre depuis 1971. Cette compétition fut créée par Georges Cazeneuve grâce au travail que réalisa le journaliste Albert Fontaine afin de doter d'une piste cycliste le palais des sports de Grenoble[2]. En France, il reste jusqu'en 2014 le seul rendez-vous cycliste de ce type. Il en fut présenté dans d'autres villes (Six Jours de Paris, Six Jours de Bordeaux...). Durant son existence, il se dispute au palais des sports de Grenoble chaque année. Les épreuves présentes sont le keirin, 500 mètres lancé ou record du tour.

Cette compétition compte à son palmarès quelques-uns des plus grands noms du cyclisme dont Eddy Merckx, Bernard Thévenet, Francesco Moser, Charly Mottet, Patrick Sercu ou Laurent Fignon.

Le , le nouveau maire Éric Piolle, d'EELV, annonce que le Palais des sports de Grenoble doit retrouver des activités purement sportives et qu'il ne renouvellerait pas la convention entre l'association qui le gère et la ville[3]. Selon lui, « Les Six Jours, c’est la mythologie du vélo des années 80. Les grands champions venaient mais aujourd’hui, il n’y a plus personne. Même les amoureux de vélo ne peuvent pas me citer un champion présent sur ces trois jours. »[4]

Les manifestations comme les Six Jours de Grenoble, le Festival international du cirque de Grenoble ou le supercross de Grenoble disparaissent de ce fait.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Deuxième Troisième
1971
janvier
Peter Post
Alain Van Lancker
Rudi Altig
Albert Fritz
Erich Spahn
Louis Pfenninger
1971
octobre
Alain Van Lancker
Jacky Mourioux
Peter Post
Cyrille Guimard
Patrick Sercu
Ferdinand Bracke
1972 Alain Van Lancker
Cyrille Guimard
Charly Grosskost
René Pijnen
Felice Gimondi
Norbert Seeuws
1973 Patrick Sercu
Eddy Merckx
Alain Van Lancker
Jacky Mourioux
Felice Gimondi
Gerben Karstens
1974 Alain Van Lancker
Jacky Mourioux
Sigi Renz
Roy Schuiten
Patrick Sercu
René Pijnen
1975 Patrick Sercu
Eddy Merckx
Bernard Thévenet
Günter Haritz
Freddy Maertens
René Pijnen
1976 Günter Haritz
Bernard Thévenet
Francesco Moser
René Pijnen
Patrick Sercu
Felice Gimondi
1977 René Pijnen
Francesco Moser
Eddy Merckx
Patrick Sercu
Bernard Thévenet
Günter Haritz
1978 Patrick Sercu
Dietrich Thurau
Gregor Braun
Wilfried Peffgen
Felice Gimondi
René Pijnen
1979 René Pijnen
Francesco Moser
Gregor Braun
Roy Schuiten
Patrick Sercu
Bernard Vallet
1980 Danny Clark
Bernard Thévenet
Wilfried Peffgen
Constant Tourné
Bernard Vallet
Albert Fritz
1981 Patrick Sercu
Urs Freuler
Danny Clark
Yvon Bertin
Donald Allan
Bernard Thévenet
1982 Bernard Vallet
Gert Frank
Francesco Moser
Urs Freuler
Joop Zoetemelk
Udo Hempel
1983 Daniel Gisiger
Patrick Clerc
Jacques Michaud
Bernard Vallet
Ralf Hofeditz
Pascal Poisson
1984 Bernard Vallet
Gert Frank
Ralf Hofeditz
Gary Wiggins
Francesco Moser
Maurizio Bidinost
1985 annulé : incendie au Palais des Sports
1986 Francesco Moser
Anthony Doyle
Bernard Vallet
Gert Frank
Guido Bontempi
Pierangelo Bincoletto
1987 Charly Mottet
Bernard Vallet
Anthony Doyle
Etienne De Wilde
Francesco Moser
Pierangelo Bincoletto
1988 Charly Mottet
Roman Hermann
Danny Clark
Gilbert Duclos-Lassalle
Pierangelo Bincoletto
Adriano Baffi
1989 Gilbert Duclos-Lassalle
Danny Clark
Urs Freuler
Pascal Lino
Etienne De Wilde
Charly Mottet
1990 Laurent Biondi
Laurent Fignon
Pierangelo Bincoletto
Adriano Baffi
Gilbert Duclos-Lassalle
Philippe Louviot
1991 Jean-Claude Colotti
Philippe Tarantini
Anthony Doyle
Stephen Roche
Laurent Biondi
Laurent Fignon
1992 Gilbert Duclos-Lassalle
Pierangelo Bincoletto
Adriano Baffi
Giovanni Lombardi
Werner Stutz
Beat Zberg
1993 Gilbert Duclos-Lassalle
Pierangelo Bincoletto
Silvio Martinello
Marco Villa
Dieter Rüegg
Patrick Vetsch
1994 Dean Woods
Jean-Claude Colotti
Gilbert Duclos-Lassalle
Pierangelo Bincoletto
Mario Cipollini
Silvio Martinello
1995 Marco Villa
Silvio Martinello
Gilbert Duclos-Lassalle
Jean-Claude Colotti
Dean Woods
Pascal Lino
1996 Adriano Baffi
Giovanni Lombardi
Pierangelo Bincoletto
Jean-Claude Colotti
Michael Sandstød
Jakob Piil
1997 Tayeb Braikia
Jakob Piil
Adriano Baffi
Giovanni Lombardi
Andrea Collinelli
Lorenzo Lapage
1998 Adriano Baffi
Andrea Collinelli
Tayeb Braikia
Francis Moreau
Jérôme Neuville
Carsten Wolf
1999 Adriano Baffi
Andrea Collinelli
Jakob Piil
Michael Sandstød
Miguel Alzamora
Joan Llaneras
2000 Joan Llaneras
Isaac Gálvez Lopez
Jérôme Neuville
Andy Flickinger
Robert Hayles
Bradley Wiggins
2001 Franco Marvulli
Alexander Aeschbach
Jérôme Neuville
Robert Sassone
Giovanni Lombardi
Jean-Michel Tessier
2002 Adriano Baffi
Marco Villa
Franco Marvulli
Alexander Aeschbach
Robert Sassone
Jean-Michel Tessier
2003 Franco Marvulli
Alexander Aeschbach
Jean-Pierre van Zyl
Robert Sassone
Ivan Quaranta
Marco Villa
2004 Franco Marvulli
Alexander Aeschbach
Giovanni Lombardi
Marco Villa
Iljo Keisse
Wouter Van Mechelen
2005 Matthew Gilmore
Iljo Keisse
Franco Marvulli
Alexander Aeschbach
Alex Rasmussen
Marco Villa
2006 Franco Marvulli
Alexander Aeschbach
Alex Rasmussen
Michael Mørkøv
Peter Schep
Jens Mouris
2007 Michael Mørkøv
Alex Rasmussen
Dimitri De Fauw
Alexander Aeschbach
Marco Villa
Jérôme Neuville
2008 Michael Mørkøv
Alex Rasmussen
Olaf Pollack
Roger Kluge
Jérôme Neuville
Alexander Aeschbach
2009 Franco Marvulli
Luke Roberts
Jeff Vermeulen
Léon van Bon
Gianni Meersman
Iljo Keisse
2010 Alexander Aeschbach
Franco Marvulli
Danny Stam
Léon van Bon
Jens-Erik Madsen
Marc Hester
2011 Iljo Keisse
Morgan Kneisky
Alexander Aeschbach
Franco Marvulli
Tim Mertens
Kenny De Ketele
2012 Kenny De Ketele
Iljo Keisse
Morgan Kneisky
Bryan Coquard
Angelo Ciccone
Fabio Masoti
2013 Morgan Kneisky
Vivien Brisse
David Muntaner
Albert Torres
Jasper De Buyst
Iljo Keisse
2014 Vivien Brisse
Thomas Boudat
Otto Vergaerde
Moreno De Pauw
David Muntaner
Sebastián Mora
Iljo Keisse, vainqueur en 2011
Morgan Kneisky, vainqueur en 2011
Daniel Mangeas, qui assure les commentaires durant de nombreuses années

No limit[modifier | modifier le code]

No Limit de l'édition 2011 des Six Jours.

L'épreuve No Limit, unique au monde selon l'organisateur de la course, est une épreuve de surplace. Les coureurs doivent tenir le plus longtemps possible sur leur vélo, sans se déplacer (une limite de 20 cm est tolérée) et sans mettre de pied à terre. Le record est détenu depuis 2008 par Arnaud Tournant avec 44 minutes et 18 secondes[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cyclisme : Trois Jours de Grenoble : la fin d'une époque sur ledauphine.com
  2. Propos d'Albert Fontaine, in L'Objectif (hebdomadaire grenoblois), n° 15, 27-10-1993
  3. France 3 Alpes du 16 juin 2014..
  4. Philippe Court, « 3 Jours de Grenoble: la fin d’une époque », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne).
  5. [1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :