Sgraffite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la gravure image illustrant l’architecture ou l’urbanisme
Cet article est une ébauche concernant la gravure et l’architecture ou l’urbanisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sgraffite de Paul Cauchie, maison Delune - Bruxelles.
Portail et murs à décor sgraffite du château de Gola Dzierżoniowska.

Provenant du mot italien sgraffito signifiant griffé, le sgraffite est un art visuel destiné à la décoration architecturale. Cette technique fut très utilisée pendant la Renaissance et durant la période Art nouveau.

Réalisation[modifier | modifier le code]

Détail du dessin gravé dans le mortier (Maison dorée (Charleroi)).

La technique consiste à orner un revêtement de mortier d'un dessin gravé. Le mortier peut être coloré dans la masse et même posé en couches successives de couleurs différentes. Dans ce cas, après le tracé des contours du dessin, on fait apparaître chaque couleur à sa place par grattage des couches inutiles. Cette technique s'apparente aussi à celle du camée.

Lieux et artistes[modifier | modifier le code]

On peut observer des sgraffites dans de nombreuses villes surtout dans le nord de l'Europe, notamment à Prague, Bruxelles, Anvers, Charleroi, Namur, Liège, Huy, Tournai, mais aussi Pise, Barcelone

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]