Claudius Popelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Popelin.
Claudius Popelin
Claudius Popelin par son fils.png

Portrait ovale par Gustave Popelin (vers 1890).

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Maîtres
Enfant
Distinction

Claudius Popelin, né Claudius Marcel Popelin le à Paris 2e, et mort le à Paris 8e, est un peintre, émailleur et poète français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de François-Édouard Picot et d'Ary Scheffer, Claudius Popelin est un peintre d'histoire, de portraits et d'émaux.

Le , il épouse Marie Thérèse Anquetil (1836-1869) dans le 8e arrondissement de Paris. De cette union naîtra un enfant unique, Gustave Popelin (1859-1937), artiste peintre, grand prix de Rome, et auquel son père dédia deux ouvrages, sa traduction du Songe de Poliphile et son recueil de poésies[1].

Il fut en effet le premier à traduire, annoter et commenter le célèbre ouvrage imprimé originellement en 1499 : Le Songe de Poliphile fut publié en français en 1883 chez Isidore Liseux[2].

Le bruit courut qu'il avait épousé en secondes noces la princesse Mathilde Bonaparte en décembre 1873, ce qu'elle s'empressa de démentir en congédiant ce dernier amant[pas clair][3].

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'Émail des peintres, 1866
  • L'Art de l'émail, leçon faite à l'Union centrale des beaux-arts, le 6 mars 1868 ([PDF] en ligne)
  • Les Vieux arts du feu, 1869
  • Sonnets et eaux-fortes, un poème et une gravure, 1869
  • Marque de la revue La Science illustrée (1875)
  • Cinq octaves de sonnets, 1875
Sonnets à Claudius Popelin, par Théophile Gautier, Théodore de Banville, François Coppée, Edmond Cottinet, Anatole France et José-Maria de Heredia
  • Un cent de strophes à Pailleron, 1881 ([PDF] en ligne)
  • Histoire d'avant-hier, poème, 1886
  • Un livre de sonnets, 1888 ([PDF] en ligne)
  • Poésies complètes : Strophes et couplets. Hommes et fourmis. Histoire d'avant-hier. Un livre de sonnets, 1889 ([PDF] en ligne)
Traductions

Décorations[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Lucien Falize, « Claudius Popelin et la renaissance des émaux peints », in Gazette des beaux-arts, Paris, 1893
  • Pierre de Bouchaud, Claudius Popelin, peintre, émailleur et poète, A. Lemerre, Paris, 1894

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice du catalogue de la BNF et livre en ligne sur Gallica.
  2. Notice du catalogue de la BNF et ouvrage en ligne sur Gallica.
  3. George Painter, Marcel Proust, Paris, Mercure de France, 1966
  4. Base Leonore