Revêtement (technique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Revêtement.
image illustrant les techniques, les sciences appliquées ou la technologie
Cet article est une ébauche concernant les techniques, les sciences appliquées ou la technologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un revêtement a pour but d'améliorer les propriétés de surface d'un objet. Par exemple, les revêtements peuvent servir pour préserver ou accroître l'apparence, l'adhésion, la résistance à la corrosion, la mouillabilité ou ajuster les propriétés de surface de l'objet considéré face aux contraintes mécaniques et aux différents éléments de l'environnement extérieur (ultraviolets, eau, oxydation (corrosion), température, moisissures, etc.).

Typologie[modifier | modifier le code]

Il existe principalement deux types de revêtements suivant leur composition :

  • revêtement inorganique ;
  • revêtement organique.

Les revêtements inorganiques sont composés uniquement d'un matériau métallique ou céramique. Les revêtements organiques sont composés principalement d'un matériau polymère qui fait office de liant pour des « pigments » qui fournissent les fonctionnalités désirées au revêtement (couleur, protection anticorrosion, photosensitivité pour les films photographiques, etc.).

Grands secteurs industriels[modifier | modifier le code]

Orfèvrerie[modifier | modifier le code]

En orfèvrerie, cette opération porte couramment le nom de placage et consiste la plupart du temps en le revêtement d'un métal précieux sur un métal plus « vil », en général à des fins esthétiques ou anticorrosives (dorure). En métallurgie et en électronique, bien que parfois utilisé, le terme de « placage » est à éviter.

Bâtiment[modifier | modifier le code]

Fabrication mécanique[modifier | modifier le code]

Le revêtement protège la pièce mécanique de :

  • l'oxydation ;
  • la corrosion ;
  • les températures extrêmes ;
  • l'usure ;
  • etc.

On trouve des revêtements :

  • en automobile :
    • dans les moteurs à 4-temps d'automobile :
      • dans les chambres de combustion ;
      • sur les pistons ;
    • sur la carrosserie ;
  • en aéronautique :
    • dans les moteurs d'avion :
      • dans les pièces mécaniques internes d'un turboréacteur :
        • les ailettes de compresseurs et de turbines ;
        • le carter ;
        • les arbres ;
  • dans les réacteurs nucléaires :
    • dans les turbines d'alternateur :
      • sur les aubes ;
      • sur le carter ;
    • dans les conduites.

Procédés[modifier | modifier le code]

Les principaux procédés de revêtement peuvent être décomposés dans les grandes catégories suivantes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]