Savianges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Savianges
Église et Château
Église et Château
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Chalon-sur-Saône
Canton Buxy
Intercommunalité Communauté de communes du Sud de la Côte chalonnaise
Maire
Mandat
Denis Morain
2014-2020
Code postal 71460
Code commune 71505
Démographie
Population
municipale
78 hab. (2012)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 41′ 32″ N 4° 36′ 27″ E / 46.6922222222, 4.607546° 41′ 32″ Nord 4° 36′ 27″ Est / 46.6922222222, 4.6075  
Altitude Min. 252 m – Max. 419 m
Superficie 6,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Savianges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Savianges

Savianges est une commune française, située dans le département de Saône-et-Loire en région Bourgogne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Paysage de pâturages, traversé par la Guye, du nord au sud, et dominé par la colline du Bois Rougeon.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Privé Marcilly-lès-Buxy Cersot Rose des vents
N Fley
O    Savianges    E
S
Le Puley Germagny

Toponymie[modifier | modifier le code]

Savianga villa (873-876); Saviniagus (885); Savianges (1155); Villa de Saviangis (1180); Sevingex (1200); Salvangiis (1233); Feodum de Savienges (1249); Domus fortis de Saviangiis (1374); Savianges (1659); Saviange (1666); Sçaviange (1734); Savianges (1783); Saviange (1790).

Histoire[modifier | modifier le code]

Savianges doit son nom à une villa gallo-romaine : Savianga Villa [1], dont l’existence est attestée depuis l'an 840[2]. La commune est traversée par une portion de l'ancienne voie romaine qui joignait Autun à Mâcon via Saint-Gengoux[2]. Savianges comptait 308 habitants en 1827 et 187 en 1901[2].


Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    M. Chambosse    
  2001 M. Dury   Agriculteur
2001 2008 Pierre Bitouzet   Ingénieur
2008 second mandat en cours Denis Morain[3]   Artisan[4]
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 78 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
165 287 261 301 308 280 260 263 272
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
275 246 222 227 222 214 210 198 200
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
187 196 175 126 128 103 92 95 93
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
67 66 53 54 70 80 68 66 76
2012 - - - - - - - -
78 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004[6].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Lavoir de Savianges
  • Château de Savianges
  • Église de Savianges
  • Lavoir construit par Dulac[7]
  • L'ancien presbytère, construit par Dulac, dans la cour duquel il construit également une chapelle néogothique[8].
  • L'école publique, construite par Dulac. Le bâtiment est accolé à l'actuelle mairie, il abrite actuellement la salle des fêtes.
  • L'école religieuse Saint-Louis. Créée par Mlle Julia de La Bussière pour les Sœurs du Saint-Sacrement d'Autun, l'école fermée en 1922 est actuellement une propriété privée.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Traditions populaires[modifier | modifier le code]

Légende de Dame Huguette[modifier | modifier le code]

Savianges est le lieu de la légende de Dame Huguette, une dame blanche. Un lieu-dit au bord de la Guye porte toujours ce nom[9],[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Claude Courtépée Description générale et particulière du duché de Bourgogne, Volume 4 sur Google Livres, p. 148
  2. a, b et c Les nouvelles, Communauté de communes du sud de la côte Chalonnaise (ccSc), Numéro 15, Pierre Bitouzet (Maire de Savianges), mars 2007.
  3. « 2e mandat pour Denis Morain », sur http://www.lejsl.com,‎ 04/04/2014 (consulté le 16/07/2014)
  4. Savianges : Un artisan a reçu une commande peu ordinaire le JSL, mis en ligne 29/06/2012
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2012
  7. « Notice no IA71000893 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Alain Dessertenne, FRANCOIS-ETIENNE DULAC (1834-1901) sur "Pays et Patrimoines".
  9. Revue des traditions populaires (France), société des traditions populaires, Volume 18 Page 309 légende de « Dame Huguette ».
  10. Huguette la belle dame blanche en robe de noce à Savianges Saône-et-Loire


Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]