Claude Courtépée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Claude Courtépée
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
Activité

Claude Courtépée, né le à Saulieu et mort le , est un abbé et historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claude Courtépée est un grand historien de Bourgogne et plus particulièrement du Morvan. Il naît à Saulieu où son père était tanneur. Destiné à l'état ecclésiastique, il étudie le droit et est reçu bachelier à la faculté de Dijon. Il entre ensuite au séminaire et est ordonné prêtre (il est curé de la paroisse Saint-Pierre d'Autun en 1754[1]). Il s'oriente vers l'enseignement, est nommé professeur et préfet des études au collège des Godrans à Dijon.

Passionné d'histoire et de géographie, il écrit les annales de sa province. Le premier volume de la Description générale et particulière du Duché de Bourgogne parut en 1774. Cinq autres paraissent dans les six années qui suivirent, et le tome sept posthume en 1785. Il rédige également une histoire abrégée sur le même sujet. Dévoué à la connaissance, il entreprend la correction du Dictionnaire géographique portatif appelé « Le Vosgien ». Il a considérablement enrichi la partie géographie du Supplément de l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert.

Travailleur acharné, il entreprend de nombreux voyages et enquêtes, à l'aide de correspondants, il ramasse une accumulation de renseignements historiques, géographiques, archéologiques, économiques, topographiques. Aujourd'hui encore, son œuvre est considérée comme une référence, même si elle n'est pas exempte de quelques erreurs ou approximations.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Couverture du Tome IV de la Description historique et topographique du Duché de Bourgogne.
  • Description générale et particulière du duché de Bourgogne
  1. Volume I - Description générale et particulière du duché de Bourgogne, précédée de l'abrégé historique de cette province, Dijon, impr. Frantin, (lire en ligne) (avec Béguillet)
  2. Volume II - Dijon, le Dijonois, une notice du bailliage de Beaune, et l'histoire de cette ville, Dijon, impr. Causse, (lire en ligne) (avec Béguillet)
  3. Volume III - Bailliage de Beaune, Nuys et le Nuyton, Auxonne et l'Auxonnois, Saint-Jean-de-Lône et le Lonois, les marquisats de Chaussin, de la Perriere, partie de celui de Seurre, et l'histoire d'Autun avec l'Autunois, Dijon, impr. Causse, (lire en ligne)
  4. Volume IV - Le Charolois, le Brionnois, les bailliages de Montcenis et de Bourbon-Lanci, l'histoire de Chalon-sur-Saône et des villes du Chalonnois, Seurre, Verdun, Louans, Cuiseaux, Cuisery, Dijon, impr. Causse, (lire en ligne) ([PDF])

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Courtépée et Autun », article de Lucien Taupenot (alias Luc Hopneau) paru dans la revue « Images de Saône-et-Loire » n° 76 (Noël 1988), pages 22 et 23.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]