Bienvenue au Gondwana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bienvenue au Gondwana
Réalisation Mamane
Scénario Mamane
Acteurs principaux
Sociétés de production Mandarin Cinéma
Gondwana-City Productions
Wild Bunch
Pays de production Drapeau de la France France
Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Genre comédie satirique
Durée 100 minutes
Sortie 2016


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bienvenue au Gondwana est un film franco-ivoirien réalisé par Mamane, sorti en 2016.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La République très très démocratique du Gondwana est un pays imaginaire d'Afrique dirigée par le Président-Fondateur, qui annonce qu'il se présente à nouveau à sa succession. Une délégation internationale est envoyée dans le pays pour vérifier que les élections se déroulent démocratiquement[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Au départ, Bienvenue au Gondwana est tiré d’une « pièce typiquement humoristique », écrite par Mamane, sortie en à Abidjan[réf. nécessaire].

Avec son budget de 4 millions d’euros, le film a bénéficié de l’appui de l'État ivoirien et en particulier du ministère de la Culture et de la Francophonie de la Côte d'Ivoire à hauteur de 15 % de son budget. Il a été largement soutenu par le ministre de la Culture et de la Francophonie de la Côte d'Ivoire, Maurice Bandaman, écrivain, romancier, dramaturge et homme politique.

Le film a été tourné sur plusieurs sites en Côte d’Ivoire et en France — à savoir un mois à Abidjan et trois semaines à Yamoussoukro puis une semaine en France.

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thomas Sotinel, « « Bienvenue au Gondwana » : la farce électorale de Mamane », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le ).
  2. Fiche Unifrance

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Koné Saydoo, « Dans les coulisses de la première comédie panafricaine. Bienvenue au Gondwana sort le 12 avril en France, en partenariat avec Courrier international. Pour son premier film, l'humoriste nigérien Mamane livre une satire des missions d'observation électorale de l'ONU. En 2016, un quotidien ivoirien s'était glissé sur la tournage. », Courrier international no 1379, Courrier international S.A., Paris , , p. 52, (ISSN 1154-516X), (article original paru dans Le Sursaut, Abidjan, le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]