Bienvenue au Gondwana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bienvenue au Gondwana
Réalisation Mamane
Scénario Mamane
Acteurs principaux
Sociétés de production Mandarin Cinéma
Gondwana-City Productions
Wild Bunch
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Genre comédie satirique
Durée 100 minutes
Sortie 2016


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bienvenue au Gondwana est un film franco-ivoirien réalisé par Mamane, sorti en 2016.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La République très très démocratique du Gondwana est un pays imaginaire d'Afrique dirigée par le Président-Fondateur, qui annonce qu'il se présente à nouveau à sa succession. Une délégation internationale est envoyée dans le pays pour vérifier que les élections se déroulent démocratiquement[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Antoine Gouy : Julien Franchon
  • Antoine Duléry : Frédéric Delavill
  • Michel Gohou : Gohou
  • Digbeu Cravate : Digbeu
  • Prudence Maïdou : Betty
  • Andrea Schieffer : Heike
  • Susanna Dimitri : Anita
  • Nicky Marbot : Charles
  • Ricky Tribord : Michael
  • Matthew Vladimery : Andrew
  • Lamine N'Diaye : Secrétaire Général
  • Béno Sanvee : Béno
  • Binda Ngazolo : Binda
  • Luis Marquès : Patrice Bourier
  • Léonard Groguhet : le président du Conseil de l'audiovisuel
  • Blaise Kouadio : le président du Conseil économique et social
  • Bienvenu Neba : le président de la Cour des comptes
  • Gabriel Zahon : le président du Conseil constitutionnel
  • Akissi Delta : la présidente du Sénat
  • Mike Danon : Junior, le fils du Président
  • Sandra Nkake : Shanna
  • Cynthia Nassardine : la chef du protocole
  • Jean-Louis Garçon : Moguingui
  • Wilfred Benaïche : Riboulet
  • Rasmané Ouédraogo : Opposant historique
  • Alex Ogou : Hervé
  • Mamane : journaliste de Gondwana TV
  • Tiken Jah Fakoly : lui-même
  • Didier Awadi : lui-même

Production[modifier | modifier le code]

Au départ, Bienvenue au Gondwana est tiré d’une « pièce typiquement humoristique », écrite par Mamane, sortie en à Abidjan[réf. nécessaire].

Avec son budget de 4 millions d’euros, le film a bénéficié de l’appui de l'État ivoirien et en particulier du ministère de la Culture et de la Francophonie de la Côte d'Ivoire à hauteur de 15 % de son budget. Il a été largement soutenu par le ministre de la Culture et de la Francophonie de la Côte d'Ivoire, Maurice Bandaman, écrivain, romancier, dramaturge et homme politique.

Le film a été tourné sur plusieurs sites en Côte d’Ivoire et en France — à savoir un mois à Abidjan et trois semaines à Yamoussoukro puis une semaine en France.

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thomas Sotinel, « « Bienvenue au Gondwana » : la farce électorale de Mamane », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 24 novembre 2017).
  2. Fiche Unifrance

Liens externes[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]