Sainte-Monique (Lac-Saint-Jean-Est)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Monique.
Sainte-Monique
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Saguenay–Lac-Saint-Jean
Subdivision régionale Lac-Saint-Jean-Est
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Mario Desbiens
2017-2021
Démographie
Population 874 hab. (2018)
Densité 5,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 44′ 00″ nord, 71° 51′ 00″ ouest
Superficie 15 169 ha = 151,69 km2
Divers
Code géographique 93075
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Sainte-Monique

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Monique

Géolocalisation sur la carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean

Voir la carte administrative de la zone Saguenay–Lac-Saint-Jean
City locator 14.svg
Sainte-Monique

Géolocalisation sur la carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean

Voir la carte topographique de la zone Saguenay–Lac-Saint-Jean
City locator 14.svg
Sainte-Monique
Liens
Site web http://www.stejeannedarc.qc.ca/

Sainte-Monique-de-Honfleur est une municipalité du Québec, située dans la municipalité régionale de comté de Lac-Saint-Jean-Est, dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Elle est nommée en l'honneur de Monique, la Mère d'Augustin d'Hippone[2]. Le nom Honfleur rappelle, quant à lui, la ville française de Honfleur, où Samuel de Champlain part pour venir au Canada

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Lac-Saint-Jean-Est

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est avec la construction de la centrale hydroélectrique de Chute-à-la-Savane en 1951 que Sainte-Monique-de-Honfleur connaîtra son apogée[3].

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[4].

Sainte-Monique
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Denise Gendron Voir
2005 Georges Bouchard Voir
2009 Voir
2013 Dolorès Boily Voir
2017 Mario Desbiens Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
910 954 930 914 865 846

Attraits[modifier | modifier le code]

Comme activités touristiques à Sainte-Monique, il y a le festival de la Loche, le festival country, le skate-park et une patinoire extérieure. Sur les rives de la rivière Péribonka, se trouve le camping île du Repos.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Répertoire des municipalités : Sainte-Monique
  2. http://www.toponymie.gouv.qc.ca/CT/toposweb/fiche.aspx?no_seq=56349
  3. Dany Côté, De la terre, du bois, de l'eau et des gens. De Honfleur à Sainte-Monique 1898-1998, Municipalité de Sainte-Monique, 1997, 224 p.
  4. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)

Voir Aussi[modifier | modifier le code]

Liens Externes[modifier | modifier le code]

  • Site officiel de Sainte-Monique

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Péribonka Passes-Dangereuses Rose des vents
Dolbeau-Mistassini N L'Ascension-de-Notre-Seigneur
O    Sainte-Monique    E
S
Mashteuiatsh, Lac Saint-Jean Saint-Henri-de-Taillon,
Lac Saint-Jean, Saint-Gédéon