Saint-Germain-des-Essourts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Germain-des-Essourts
Saint-Germain-des-Essourts
Croix de cimetière.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Intercommunalité Communauté de communes inter-Caux-Vexin
Maire
Mandat
Alain Burette
2020-2026
Code postal 76750
Code commune 76581
Démographie
Population
municipale
406 hab. (2017 en augmentation de 1,5 % par rapport à 2012)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 32′ 22″ nord, 1° 19′ 14″ est
Altitude Min. 101 m
Max. 171 m
Superficie 9,37 km2
Élections
Départementales Canton du Mesnil-Esnard
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Saint-Germain-des-Essourts
Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime
Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Saint-Germain-des-Essourts
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Germain-des-Essourts
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Germain-des-Essourts

Saint-Germain-des-Essourts est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]


Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Ecclesia Sancti Germani de Fontanis vers 1240, Fontes en 1319[1], Sanctus Germanus de Fontibus en 1337, Ecclesia Sancti Germani des Ersoucis en 1434[2], Ecclesia sancti Germani de Essourtis (sans date)[3], Paroisse saint Germain des Essours en 1467 et 1501, Ecclesia Sancti Germani des Essours en 1543 et en 1544[4], Saint Germain des Essourts en 1572, Saint Germain de fontaine en 1648, Saint Germain des Essourds en 1738, Saint Germain des Essourts en 1715[5], Saint Germain des Sources ou des Essours en 1715, Saint Germain des Essours en 1757, Saint Germain des Essourts en 1788[6].

Saint-Germain ferait référence à Germain le Scot.

Le complément se traduirait par *Saint-Germain-des-Sources, essours en vieux français ayant le sens de « source »[7].

Salmonville-la-Rivière est une ancienne paroisse de la commune, attestée sous la forme Salemunvilla vers 1050 et 1066[8],[9].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mai 2020 Jean-Michel Duval    
mai 2020[10],[11] En cours
(au 10 août 2020)
Alain Burette    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[13].

En 2017, la commune comptait 406 habitants[Note 1], en augmentation de 1,5 % par rapport à 2012 (Seine-Maritime : +0,04 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
205280222218365339332350326
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
324325302290288313285298294
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
271267272272282258258264266
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
260245247247329352372404404
2017 - - - - - - - -
406--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Germain.
  • Chapelle Sainte-Austreberthe (Fontaine-Châtel).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de la Seine-Maritime, G 3267.
  2. Archives de Seine-Maritime G 1438.
  3. Archives de Seine-Maritime G 9436.
  4. Archives de Seine-Maritime G 9531.
  5. Archives de Seine-Maritime G 739.
  6. Dictionnaire topographique de la France comprenant les noms de lieux anciens et modernes, page 903.
  7. Christian Guerrin - Les compléments toponymiques dans les noms de communes de Seine-Maritime [article] Nouvelle revue d'onomastique Année 2000 - page 313.
  8. Archives de la Seine-Maritime, 14 H 327.
  9. Adigard des Gautries Jean. Les noms de lieux de la Seine-Maritime attestés entre 911 et 1066 (suite). Annales de Normandie, 8e année, n°3, 1958. Page 162.
  10. « Saint-Germain-des-Essourts : le maire aura bien un successeur en mars prochain : Une première liste vient de se déclarer dans une commune qui cherche un successeur au maire en place depuis 2001 », Paris-Normandie,‎ (lire en ligne, consulté le 19 septembre 2020) « Dans cette petite bourgade de 400 âmes, le maire, Jean-Michel Duval, après quatre mandats, ne souhaite pas en briguer un autre. Aussi, une liste a été constituée, composée d’élus sortants et de quatre nouveaux venus. (...) elle sera menée par Dominique Lefaux, premier adjoint sortant, et par Alain Burette, deuxième adjoint sortant ».
  11. « Liste des maires » [PDF], Listes des élus, Préfecture de la Seine-Maritime, (consulté le 14 août 2020).
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.