Rue Pierre-Fontaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rue Pierre Fontaine)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
9e arrt
Rue Pierre-Fontaine
Image illustrative de l’article Rue Pierre-Fontaine
Situation
Arrondissement 9e
Quartier Saint-Georges
Début 2, rue Chaptal
51, rue Jean-Baptiste-Pigalle
Fin 1, place Blanche
Morphologie
Longueur 370 m
Largeur 12 m
Historique
Création
Dénomination
Ancien nom Rue Fontaine-Saint-Georges
Rue Fontaine
Géocodification
Ville de Paris 3729
DGI 3713
Géolocalisation sur la carte : 9e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 9e arrondissement de Paris)
Rue Pierre-Fontaine
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Pierre-Fontaine

La rue Pierre-Fontaine est une rue du 9e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Située dans le quartier Saint-Georges, la rue Fontaine commence aux 2, rue Chaptal et 51, rue Pigalle et se termine au 1, place Blanche.

Cette voie est d'une longueur de 370 m et d'une largeur de 12 m.

Le quartier est desservi par la ligne (M)(2) à la station Blanche.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Pierre Fontaine.

Elle porte le nom de l'architecte Pierre Fontaine alors vivant (1762-1853).

Historique[modifier | modifier le code]

La rue Fontaine est ouverte, sur les terrains de MM. Jonas Hagerman et Sylvain Mignon, par ordonnance royale du lors de l'ouverture des rues dans le quartier de l'Europe. Elle prend le nom de « rue Fontaine-Saint-Georges » le de la même année :

« Charles, etc., vu le plan d'alignement de plusieurs rues et places, que les sieurs Hagerman et Mignon ont demandé l'autorisation de former sur les terrains à eux appartenant, et, situés entre les rues de Valois et de la Bienfaisance, et le mur d'enceinte de notre bonne ville de Paris, depuis la barrière de Mousseaux jusqu'à celle de Montmartre ; etc. :

Souvent dénommée « rue Fontaine », elle est officiellement renommée en 2004 « rue Pierre-Fontaine », mais reste connue des Parisiens sous la simple dénomination de « rue Fontaine ».

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

La rue Pierre-Fontaine dans la culture[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) William A. Shack, Harlem in Montmartre: A Paris Jazz Story Between the Great Wars, University of California Press, , 220 p. (présentation en ligne)
  2. (en) Arlen J. Hansen, Expatriate Paris: A Cultural and Literary Guide to Paris of the 1920s, Skyhorse Publishing, Inc, , 368 p. (présentation en ligne)
  3. « Chez Joe Zelli, 16 bis rue Fontaine », Paris-Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 19 octobre 2018).
  4. « Zelli's, 16 bis rue Fontaine », Paris-Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 19 octobre 2018).
  5. Zelli's Club
  6. « Le Zelli’s », sur milongaophelia, wordpress.com, (consulté le 29 octobre 2018).
  7. Henri Loyrette, Degas, 1991, cité par Blandine Bouret, « Mémoires des lieux. Les ateliers du bas-Montmartre. II : autour de la place Pigalle », dans La Gazette de l'Hôtel Drouot, no 22, 1er juin 2001, p. 44-46.
  8. André Roussard, Dictionnaire des peintres à Montmartre, Roissy-en-Brie, Éditions A. Roussard, 1999, 640 p. (ISBN 9782951360105), p. 564.

Sur les autres projets Wikimedia :