Romain Édouard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Romain Édouard
Image illustrative de l’article Romain Édouard
Romain Édouard en 2012.

Naissance (29 ans)
Poitiers
Nationalité Drapeau de France Français
Titre Grand maître international (2009)
Meilleur classement Elo 2 702 (juin 2014)

Romain Édouard, né le à Poitiers, est un joueur d'échecs français, grand maître international depuis 2009. Au , il est le quatrième joueur français et le 96e joueur mondial avec un classement Elo de 2 653 points[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Romain Édouard en 2008.

Romain Édouard débute aux échecs en 1995, et participe à sa première compétition en 2000[2].

En 2006, il est sacré champion d'Europe des moins de 16 ans, et reçoit en conséquence le trophée FFE du meilleur espoir masculin. Le GMI français Olivier Renet prend alors en charge son entraînement.

2007 est ensuite l'année de la confirmation : après un titre de vice-champion du monde des moins de 18 ans, un succès au Grand Prix de Bordeaux et un premier titre de champion de France par équipes avec le club de Clichy[3], la FIDE lui décerne le titre de maître international[4].

En 2008, il poursuit sur sa lancée, et s'adjuge un second titre de champion de France par équipes, toujours avec Clichy[3]. À titre individuel, il remporte les opens de Saragosse et de Bad Wiessee[3], et quitte par ailleurs Olivier Renet pour s'entraîner sous la houlette du GMI roumain Andrei Istrățescu[3].

En 2009, il acquiert le titre de grand maître international[4]. Il choisit de quitter Clichy pour rejoindre le club de l'Échiquier châlonnais, et s'impose à Andorre et à Echternach[3].

Le , il est vice-champion de France à Belfort, après un match de départage perdu face à Laurent Fressinet.

Au , il est le 7e joueur français avec un classement Elo de 2 634 points.

En 2011, Romain Édouard (2608 Elo) participe à l’InventiChess à Anvers en Belgique du 3 au , tournoi fermé en 9 rondes à normes de GMI de 10 joueurs d’une moyenne Elo de 2468 à la cadence de 1 h 30 pour 40 coups + 30 minutes pour le restant de la partie le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Il remporte le tournoi avec 7 points sur 9 (+7 -2) devant Jan Timman (2555, 6,5/9), Benjamin Bok (2488 5,5/9).

Romain Édouard termine troisième au tournoi des maîtres au Festival d'échecs de Bienne le 2012 réunissant 112 participants[5].

Le , il devient champion de France à Pau, avec Maxime Vachier-Lagrave, Christian Bauer et Étienne Bacrot.

En 2013 il fait partie de l'équipe de France qui termine vice-championne d'Europe d'Échecs par équipe à Varsovie. Il remporte la médaille d'or au troisième échiquier[6].

Au , après sa victoire à l'open de Dubaï 2014, il est le quatrième joueur français et le 44e joueur mondial avec un classement Elo de 2 702 points[1].

La même année, il finit à la douzième place du classement général de l'ACP Tour 2014, ce qui le qualifiait pour la Coupe du monde d'échecs 2015 à Bakou où il fut battu au premier tour par Ilya Smirin.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Michel Péchiné, « Romain Édouard : le phénix du Cap ! », Europe Échecs, Paris, Promotion Jeux de L'Esprit, no 671,‎ , p. 42-45 (ISSN 0014-2794).