2014 aux échecs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
2011 2012 2013  2014  2015 2016 2017
Décennies :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain
Années des échecs :
2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016 - 2017
Décennies des échecs :
1980 - 1990 - 2000 - 2010 - 2020 - 2030 - 2040

Événements majeurs[modifier | modifier le code]

Tournois et opens[modifier | modifier le code]

1er trimestre[modifier | modifier le code]

2e trimestre[modifier | modifier le code]

3e trimestre[modifier | modifier le code]

4e trimestre[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

1er Magnus Carlsen 2 872
2e Levon Aronian 2 812
3e Hikaru Nakamura 2 789
4e Vladimir Kramnik 2 787
5e Veselin Topalov 2 785
6e Fabiano Caruana 2 782
7e Aleksandr Grichtchouk 2 777
8e Boris Guelfand 2 777
9e Viswanathan Anand 2 773
10e Sergueï Kariakine 2 759

Classement féminin[22] :

1er Judit Polgár 2 693
2e Hou Yifan 2 629
3e Humpy Koneru 2 613

Naissances[modifier | modifier le code]

Nécrologie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Europe-Échecs de juin 2015, p. 10
  2. Jean-Michel Péchiné, « Caruana, le nouveau kid de Brooklyn », Europe Échecs, no 647,‎ , p. 23-24
  3. (en) Lennart Ootes, « MC#1 Final standings Open », sur millionairechess.com, (consulté le 20 octobre 2016)
  4. Europe-Échecs de janvier 2015, p. 28
  5. (pt) « Campeonatos Brasileiros », sur brasilbase.pro.br/b.php (consulté le 25 août 2016)
  6. (en) Alan McGowan, « Scottish Champions », sur chessscotland.com (consulté le 4 septembre 2016)
  7. (es) Federación Española de Ajedrez, « Historial Campeonato de España Individual Absoluto », sur feda.org, (consulté le 4 septembre 2016)
  8. (es) Federación Española de Ajedrez, « Historial Campeonato de España Femenino », sur feda.org, (consulté le 4 septembre 2016)
  9. « Graeme Cree's US Chess Championship Page », sur graeme.50webs.com (consulté le 7 septembre 2016).
  10. 'Thomas Mikolyzk', « The United States Chess Federation - U.S. Women's Champions », sur www.uschess.org (consulté le 7 septembre 2016)
  11. Dominique Thimognier, « Championnat masculin », sur heritageechecsfra.fr (consulté le 28 août 2016)
  12. Dominique Thimognier, « Championnat féminin », sur heritageechecsfra.fr (consulté le 28 août 2016)
  13. Who Won Indonesia National Championships?, sur web.archive.org, mai 2015.
  14. (nl) Koninklijke Nederlandse Schaakbond, « NK Algemeen en Vrouwen », sur schaakbond.nl (consulté le 28 août 2016)
  15. (en) Jan van Reek, « British Chess Championship », sur endgame.nl (consulté le 4 septembre 2016)
  16. (en) « Chess Championships 1935 - 2014 », sur serbiachess.net (consulté le 8 septembre 2016).
  17. (en) « Jovana Vojinovic Wins Serbian Championship on Tiebreak », sur chess-news.ru, (consulté le 8 septembre 2016).
  18. La Fédération suisse des échecs, « Tableau d’honneur hommes », sur swisschess.ch (consulté le 4 septembre 2016).
  19. La Fédération suisse des échecs, « Tableau d’honneur dames », sur swisschess.ch (consulté le 4 septembre 2016)
  20. (en) « Ukraine Men's Championship (final) - 2013 », sur ukrchess.org (consulté le 8 septembre 2016)
  21. Classement masculin au 1er janvier 2014 sur le site de la FIDE
  22. Classement mondial féminin au 1er janvier 2014 sur le site de la Fide