Laurent Fressinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Laurent Fressinet
Image dans Infobox.
Laurent Fressinet au tournoi memorial Alekhine de Paris en 2013
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Conjoint
Autres informations
Sport
Titres aux échecs
Classement Elo
2 624 ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Laurent Fressinet, né le à Dax (France), est un joueur d'échecs français, grand maître international depuis 2000, champion de France en 2010 et 2014, et vice-champion d'Europe en 2012.

Au [1], Laurent Fressinet est le 125e joueur mondial avec un classement Elo de 2 638, et le cinquième français.

Laurent Fressinet est, depuis 2013, un des secondants du champion du monde Magnus Carlsen[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Finale Fressinet - Hamdouchi, Grand Prix d'Aix en Provence 2005

Formé à Caïssa[3], Fressinet fait partie de la génération française qui a propulsé la France au 4e rang mondial des nations en 2006.

Deux fois vice-champion du monde des jeunes (minimes et cadets), Laurent Fressinet a remporté plusieurs tournois internationaux, tels le Grand-Prix d'échecs du Sénat (Paris), le Grand-Prix d'échecs d'Aix-en-Provence[4].

Champion de France (2010)[modifier | modifier le code]

Fressinet est vice-champion de France individuel 2004 et 2006 et champion de France de blitz 2007. Il est grand maître international depuis 2000.

Il remporte à Belfort, le , le titre de champion de France après avoir battu Romain Édouard en match de départage. Son épouse Almira Skripchenko[5] venait d'obtenir le titre féminin la veille.

Vice-champion d'Europe (2012)[modifier | modifier le code]

Laurent Fressinet en 2007.

Au , avec un classement Elo de 2 707, il est le 3e joueur français et le 35e mondial.

En 2012, Fressinet termine deuxième au championnat d'Europe d'échecs individuel à Plovdiv. Lors du mémorial Alekhine disputé à Paris en mai 2013, il bat Vladimir Kramnik et termine sixième du tournoi avec la moitié des points.

En 2014, il remporte le tournoi Sigeman & Co à Malmö et un deuxième titre de champion de France à Nîmes en août.

Depuis 2016, Laurent Fressinet est l'un des secondants du champion du monde Magnus Carlsen[6].

Compétitions par équipe[modifier | modifier le code]

Champion d'Europe des clubs avec le NAO Chess Club en 2003 et 2004, il a aussi été classé troisième au Championnat d'Europe par équipes en 2005, en battant notamment l'équipe de Russie, pour la première fois de l'histoire.

En septembre 2016, il obtient la médaille d'or au quatrième échiquier lors de l'olympiade d'échecs de 2016 à Bakou[7].

Il remporte 14 championnats de France par équipes[réf. nécessaire] et fait partie en 2022 de l'équipe de Bischwiller avec laquelle, il a gagné les titres en 2019, 2021 et 2022. Cette équipe est surnommée les "Invincibles", leur dernière défaite remontant à Mai 2017, soit une série de 51 matchs sans défaite.

Coupes du monde[modifier | modifier le code]

Résultats de Fressinet aux coupes du monde
Année Lieu Résultat Ultimes adversaires Adversaires battus
2007 Khanty-Mansiïsk troisième tour Evgueni Alekseïev Diego Flores,
Vladislav Nevednichy
2009 deuxième tour Evgueni Alekseïev Sanan Siouguirov
2011 Emil Sutovsky Rinat Jumabaev
2013 Tromsø Vladimir Malakhov Larry Christiansen
2015 Bakou Ian Nepomniachtchi Ante Brkić
2017 Tbilissi premier tour Luka Lenič

Deux parties[modifier | modifier le code]

Laurent Fressinet - Romain Édouard, Belfort, 2010
1. d4 Cf6 2. c4 g6 3. Cc3 d5 4. Db3 dxc4 5. Dxc4 Fg7 6. e4 0-0 7. Fe2 a6 8. Ff4 b5 9. Dxc7 Dxc7 10 Fxc7 Fb7 11. f3 Cc6 12. d5 Cd4 13. Td1 Cd7 14. Fd3 Cc5 15. Cge2 Cxe2 16. Fxe2 b4 17. Cb1 Tfc8?! (17...a5! 18. d6 exd6 19. Fxd6 Tfc8)[8] 18. Fa5 Ca4 19. 0-0 Cxb2 20. Tc1 Fd4+ 21. Rh1 Fe3? Les Noirs omettent le 25e coup des Blancs 22. Txc8+ Txc8 23. Fxb4 Tc2 24. Te1 Ff2 25. Ca3! Tc7 26. Tb1 Fd4 27. Fa5 Tc8 28. Fd2 f5 29. h4 e6 30. d6 Rf7 31. Fc1 1-0.
Vladimir Kramnik-Laurent Fressinet, Paris/Saint Petersbourg, 2013[9]
1. Cf3 d5 2. g3 Cc6 3. d4 Fg4 4. Cbd2!?[10] (4. Fg2[10]) 4...Dd7 5. h3 Ff5 6. c3 e5!?[10] 7. dxe5 0-0-0 8. e3?[10] (8. Cb3![10]) 8...Cge7 9. g4?[10] (9. b4[10]) 9...Fg6 10. b4 h5![10] 11. b5 hxg4![10] 12. bxc6 Cxc6 13. e6 Dxe6 14. Cd4 Cxd4 15. cxd4 Fe7 16. Fg2 gxh3 17. Ff3 Ff5 18. Da4 Rb8 19. Fa3 Fh4 20. Cf1 g5 21. Th2 g4 22. Fe2 Fe4 23. Tc1 Fg2 24. Da5 Tc8 25. Tc3 Fxf2+![10] 26. Rxf2 Fxf1 27. Rxf1 g3 28. Ff3 gxh2 29. Re2 Thg8![10] 30. Fc5 a6 31. Fh1 Tg2+ 32. Fxg2 0-1.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Standard Top 100 Players sur le site de la FIDE.
  2. https://www.youtube.com/watch?v=e3T1oM2UgyY
  3. « Chantal Chaudé de Silans (2) »
  4. Grand prix de Bordeaux 2006 sur diagonaletv.blogspot.com, le 14 mars 2006.
  5. J-P Mercier, Les Trophées 2006 décernés par la FFE, sur echecs.blogs.liberation.fr, le 13 février 2017.
  6. Le match des secondants de Carlsen à Porto Vecchio sur le site de la FFE, le 15 mai 2017.
  7. Olympiades 2016 à Bakou (Azerbaïdjan) sur echecs.asso.fr, le 12 septembre 2016.
  8. Cette partie et ses annotations sont tirées du livre de Romain Édouard Le Manuel des erreurs évitables aux échecs, Thinkers Publishing, 2016, (ISBN 978-9082-25668-0).
  9. Partie commentée sous Chessgames.com
  10. a b c d e f g h i j et k annotation tirée du livre Les professionnels de Fabien Libiszewski (2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]