Maître international

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MI.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant les échecs image illustrant le jeu
Cet article est une ébauche concernant les échecs et le jeu.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le titre de maître international existe aussi bien aux échecs qu'aux dames, on peut avoir le titre de :

  • maître international (de jeu d'échecs), décerné par la FIDE et détaillé dans cet article

mais également le titre de :

Maître international (du jeu d'échecs)[modifier | modifier le code]

Maître international (MI) est un titre accordé depuis 1950 par la FIDE aux joueurs et joueuses d'échecs satisfaisant un critère de performance lors de parties récentes. Ce titre est supérieur au titre de maître FIDE (MF) et inférieur à celui de grand maître international (GMI).

Afin d'obtenir le titre de MI, un joueur doit avoir dépassé la barre des 2 400 points au classement Elo et avoir réussi trois performances de maître appelées « normes ». Pratiquement tous les joueurs recevant le titre de maître international ont un classement Elo entre 2 400 et 2 500.

Certains joueurs peuvent réussir à obtenir le titre de GMI (Grand maître international) sans être déjà MI. Ces cas sont rares, parmi eux citons Boris Gelfand et Vladimir Kramnik.

Il existe un titre analogue de maître internationale féminine, noté « MI(F) ».

Sur la plupart des listes de joueurs dont celle de la FIDE et d'organisateurs de tournois, la mention « m » (maître international) ou « wm » (maître international féminin : « w » pour « woman ») figure respectivement en regard du nom du joueur ou de la joueuse.

En mars 2010, il existe 2 876 MI. Ce titre est conservé par le joueur tout au long de sa vie.