Richelieu (cuirassé de 1873)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richelieu (homonymie).
Richelieu
Image illustrative de l'article Richelieu (cuirassé de 1873)
Le Richelieu

Type Cuirassé à réduit central
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Chantier naval Arsenal de Toulon
Quille posée
Lancement
Armé
Statut rayé en 1900
Équipage
Équipage 676 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 96,51 mètres
Maître-bau 17,64 m
Tirant d'eau 8,22 m
Déplacement 8 790 tonnes
Propulsion 2 machines à vapeur avec 2 hélices de Ø 5,31 m et 5,26 m ; 2 049 m² de voilure
Puissance 4.200 ch
Vitesse 13,22 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture 220 mm
batterie 160 mm
pont 10 mm
Armement 6 canons de 270 mm
5 canons de 240 mm
6 canons de 140 mm

Le Richelieu était un cuirassé à coque en fer de la Marine nationale française de 1873 à 1901.
Il fut baptisé du nom du cardinal Richelieu.

Conception[modifier | modifier le code]

Ses plans furent réalisés par l'ingénieur Berrier Fontaine et dérivaient de ceux de la classe Océan.

La guerre franco-prussienne de 1870 interrompit sa construction.

Il fut lancé en décembre 1873.

Commandants[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Melchior (Jules-Bernard-François) », dans Étienne Taillemite, Dictionnaire des marins français, Paris, éditions Tallandier,‎ (ISBN 2-84734-008-4), p. 364.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Meyer et Martine Acerra, Histoire de la marine française, Rennes, éditions Ouest-France,‎ , 427 p. (ISBN 2-7373-1129-2)
  • Michel Vergé-Franceschi (dir.), Dictionnaire d'Histoire maritime, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :