Richelieu (cuirassé de 1873)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir Richelieu (navire).
Richelieu
Image illustrative de l'article Richelieu (cuirassé de 1873)
Le Richelieu

Type Cuirassé à réduit central
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Chantier naval Arsenal de Toulon
Quille posée
Lancement
Armé
Statut rayé en 1900
Équipage
Commandant Parrayon (1886-1887)
Équipage 676 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 96,51 mètres
Maître-bau 17,64 m
Tirant d'eau 8,22 m
Déplacement 8 790 tonnes
Propulsion 2 machines à vapeur avec 2 hélices de Ø 5,31 m et 5,26 m ; 2 049 m² de voilure
Puissance 4.200 ch
Vitesse 13,22 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture 220 mm
batterie 160 mm
pont 10 mm
Armement 6 canons de 270 mm
5 canons de 240 mm
6 canons de 140 mm

Le Richelieu était un cuirassé à coque en bois et blindage de la Marine nationale française de 1873 à 1901.
Il fut baptisé du nom du cardinal Richelieu.

Conception[modifier | modifier le code]

Ses plans furent réalisés par l'ingénieur Berrier Fontaine et dérivaient de ceux de la classe Océan.

La guerre franco-prussienne de 1870 interrompit sa construction.

Il fut lancé en décembre 1873.

Commandants[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Melchior (Jules-Bernard-François) », dans Étienne Taillemite, Dictionnaire des marins français, Paris, éditions Tallandier, (ISBN 2-84734-008-4), p. 364.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Meyer et Martine Acerra, Histoire de la marine française, Rennes, éditions Ouest-France, , 427 p. (ISBN 2-7373-1129-2)
  • Michel Vergé-Franceschi (dir.), Dictionnaire d'Histoire maritime, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins »,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :