Classe Marceau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Classe Marceau
image illustrative de l’article Classe Marceau
Canon de 340 mm
Caractéristiques techniques
Type cuirassé
Longueur 98,6 m
Maître-bau 20,06 m
Tirant d'eau 8,23 m
Déplacement 10 558 tjb
Propulsion 2 machines à vapeur(8 chaudières)
Puissance 11 000 cv
Vitesse 16 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 460 mm
barbette = 400 mm
Kiosque = 150 mm
magasin = 460 mm
pont = 80 mm
Armement 04 canons de 340 mm
17 canons de 138 mm
06 canons AA de 65 mm
18 canons de 47 mm
12 × 5 canons de 37 mm
05 TLT de 450 mm
Aéronefs non
Rayon d’action miles à nœuds(740 tonnes de charbon)
Autres caractéristiques
Équipage 643 à 651 hommes
Histoire
Constructeurs Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Date début commande 1881
Période de
construction
1881-90
Navires construits 3
Navires prévus 3
Navires perdus 1
Navires démolis 2

La classe Marceau est une classe de cuirassé à tourelle et barbette de la Marine française.

Conception[modifier | modifier le code]

Les quatre pièces d'artillerie lourde de 340 mm sont montées en barbette et forment un losange (un en poupe, un en proue et un sur chaque faisceau), qui deviendra une pratique courante sur les classes des futurs cuirassés. Mais ce dessin de navire restera très vulnérable

Les unités de la classe[modifier | modifier le code]

Nom Chantier naval Quille Lancement Mis en service Fin de carrière Photo
Marceau Forges et Chantiers de la Méditerranée
La Seyne-sur-Mer
Retiré du service en 1920 et vendu pour ferraillage Marceau Marius Bar 2.jpg
Magenta Arsenal de Toulon février 1893 Retiré du service en 1910 Magenta Marius Bar 2.jpg
Neptune Arsenal de Brest Retiré du service en 1908 et coulé comme cible en 1913 Neptune on Penfeld-Edmond Chagot mg 8229b.jpeg

Histoire[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Meyer et Martine Acerra, Histoire de la marine française, Rennes, éditions Ouest-France, , 427 p. (ISBN 2-7373-1129-2)
  • Michel Vergé-Franceschi (dir.), Dictionnaire d'Histoire maritime, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins »,
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Marceau-class ironclad » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]