Classe Gauloise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Gauloise
Image illustrative de l'article Classe Gauloise
Caractéristiques techniques
Type cuirassé
Longueur 79,98 m
Maître-bau 16,99 m
Tirant d'eau 8,20 m
Déplacement 5.700 tjb
Propulsion voile (1.960 m²)
machines à vapeur (9 chaudières)
Puissance 3.050 cv
Vitesse 13 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 150 mm
Kiosque = 100 mm
Armement Principal :
4 canons de 240 mm (modèle 1864)
Secondaire :
10 canons de 190 mm (M1864)
Aéronefs non
Rayon d’action (640 tonnes de charbon)
Autres caractéristiques
Équipage 579 hommes
Histoire
Commanditaire Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Période de
construction
1861-65
Période de service 1865-90
Navires construits 7
Navires prévus 7
Navires démolis 7

La classe Gauloise fut une classe de cuirassé à coque en fer de 1e classe construite pour la Marine française sur des plans de l'architecte naval Henri Dupuy de Lôme (1816-1885).
Elle est similaire à la classe Provence qui ne se différencie que par un armement moins important. Elle est parfois considérée comme une sous-classe de celle-ci.

Conception[modifier | modifier le code]

Ce sont des frégates cuirassées[1], à gréement de trois-mâts barque avec 1 960 m2 de voilure et un moteur auxiliaire. La coque est en bois avec un blindage en fer forgé sur la ligne de flottaison.
De nombreuses modifications d'armements furent opérées sur les unités de cette classe.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les unités de la classe Gauloise[modifier | modifier le code]

Nom Chantier naval Quille Lancement Mis en service Fin de carrière
Gauloise Arsenal de Brest
rayé en 1883
Revanche Arsenal de Toulon rayé en 1893
Surveillante[2] Arsenal de Lorient rayé en 1890
Magnanime Arsenal de Brest rayé en 1882
Savoie Arsenal de Toulon rayé en 1888
Valeureuse Arsenal de Bres] rayé en 1886
Guyenne Arsenal de Rochefort rayé en 1887

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Conway's All The World's Fighting Ships 1860-1905 (1979- p287) (ISBN 0 85177 133 5)