Rúnar Alex Rúnarsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rúnar Alex Rúnarsson
Image illustrative de l’article Rúnar Alex Rúnarsson
Alex Rúnarsson en août 2020.
Situation actuelle
Équipe OH Louvain
(en prêt d'Arsenal FC)
Numéro 13
Biographie
Nationalité Islandais
Naissance (27 ans)
Reykjavik (Islande)
Taille 1,86 m (6 1)
Période pro. 2012 -
Poste Gardien de but
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
-2013 KR Reykjavik
2014 FC Nordsjælland
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2013-2014 KR Reykjavik004 0(0)
2014-2018 FC Nordsjælland062 0(0)
2018-2020 Dijon FCO 045 0(0)
2020- Arsenal FC 006 0(0)
2021-2022 OH Louvain 0017 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011-2012 Islande -17 ans003 0(0)
2012-2014 Islande -19 ans011 0(0)
2013-2016 Islande espoirs017 0(0)
2017- Islande004 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 29 août 2021

Rúnar Alex Rúnarsson, né le à Reykjavik, est un footballeur islandais évoluant actuellement au poste de gardien de but au OH Louvain, en prêt d'Arsenal FC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Clubs[modifier | modifier le code]

Débuts professionnels au KR Reykjavik[modifier | modifier le code]

Jeune espoir du football islandais, Rúnar commence sa carrière à Reykjavik, au KR. Il est convoqué chez les pros dès la saison 2012 mais ne dispute aucun match.

L'année suivante, en 2013, il fait ses débuts professionnels en disputant trois matchs de championnat, participant de fait au 26e titre de champion du KR .

FC Nordsjælland[modifier | modifier le code]

Il n'aura pas l'occasion de défendre ce titre puisqu'en , il signe un contrat de quatre ans en faveur du FC Nordsjælland[1], club danois évoluant en Superligaen, et toujours à la recherche de jeunes talents.

Il intègre l'équipe de jeunes du club, avec qui il participe au Tournoi de Viareggio, mais en dépit d'un parcours sans défaite, le FC Nordsjælland est éliminé au premier tour[2]. Rúnar s'installe ensuite sur le banc pour les rencontres de championnat, que Nordsjælland termine à la deuxième place. À l'été 2014, il est incorporé définitivement à l'équipe première, où il est le gardien remplaçant no 1.

En , à la suite du départ de David Jensen pour le FC Utrecht, il devient le gardien numéro 1 de l'équipe[3].

Découverte de la Ligue 1 avec Dijon[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage en faveur du Dijon FCO pour une durée de 4 ans[4].

D'abord présenté comme gardien n°1 après le départ de Baptiste Reynet au Toulouse Football Club, il doit ensuite faire face à la concurrence avec son partenaire franco-écossais Bobby Allain. Malgré ça, il possède suffisamment de temps de jeu pour exprimer son potentiel grâce aux coupes nationales et des performances intéressantes en championnat.

Durant la préparation de pré-saison, le nouvel entraîneur Stéphane Jobard affirme que Rúnar évoluera en tant que gardien n°1 pour la saison 2019-2020. Néanmoins, l'arrivée de l'international sénégalais Alfred Gomis va avoir pour objectif de redistribuer les cartes au poste de gardien de but. Titulaire lors des quatre premières journées du championnat, l'Islandais laisse ensuite sa place à son nouveau coéquipier dans les cages dijonnaises.

À l'aube de la saison de Ligue 1 2020-2021, il se présente comme le gardien remplaçant de l'équipe. En début de saison, alors que le mercato estival est encore ouvert, le club anglais d'Arsenal manifeste son intérêt pour Rúnarsson. Les rumeurs de départ se confirment le , date de son transfert vers l'Angleterre. Au DFCO, Rúnarsson aura disputé 45 rencontres toutes compétitions confondues en l'espace de deux ans. En dépit d'un passage mitigé dans la capitale bourguignonne, son professionnalisme et son dévouement pour le club (il s'était notamment déclaré prêt à rester à Dijon même en cas de descente en Ligue 2) ont fait de lui un joueur globalement apprécié.

Arsenal FC[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage pour quatre saisons en faveur d'Arsenal[5]. Le club londonien cherchait une doublure à Bernd Leno depuis le départ d'Emiliano Martínez.

Sélection islandaise[modifier | modifier le code]

Il porte le brassard lors de sa première sélection avec les U19.

Avec les espoirs, il participe à la belle campagne de qualification au Championnat d'Europe espoir 2015. L'Islande termine seconde de son groupe derrière la France, se qualifiant pour les barrages de la compétition.

Les jeunes islandais y affrontent les espoirs danois en , le vainqueur se qualifiant pour l'Euro espoir. Rúnar et ses coéquipiers espéraient donc rééditer la performance de leurs jeunes aînés Kolbeinn Sigthorsson, Gylfi Sigurdsson et Alfred Finnbogason qui étaient parvenus à se qualifier pour l'Euro espoir 2011.

Malheureusement, en dépit de deux matchs nuls (0-0 au Danemark à l'aller, puis 1-1 en Islande au retour), les Espoirs sont éliminés en raison du but à l'extérieur marqué par les danois. Rúnar dispute le match aller, tandis que Frederik Schram est aligné au retour.

Entre-temps, en , le sélectionneur de l'équipe A Lars Lagerbäck l'appelle pour un match face à la Suède. Il restera cependant sur le banc.

Il joue son premier match sous ses couleurs nationales le lors d'un match amical contre la République tchèque (défaite 1-2).

Il fait partie de la liste des 23 joueurs islandais sélectionnés pour disputer la Coupe du monde de 2018 en Russie[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]