Vaduz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vaduz
Vaduz
Vue générale de la ville.
Blason de Vaduz
Héraldique
Drapeau de Vaduz
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Liechtenstein Liechtenstein
Circonscription Oberland
Conseil 12 sièges
Bourgmestre Manfred Bischof (FBP)
NPA 9490
ISO 3166-2 LI-11
No OFS 7001
Démographie
Gentilé Vaduzien
Population 5 450 hab. (2017[1])
Densité 315 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 08′ 30″ nord, 9° 31′ 10″ est
Altitude 455 m
Superficie 1 731,5 ha = 17,315 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Liechtenstein
Voir sur la carte administrative du Liechtenstein
City locator 11.svg
Vaduz
Géolocalisation sur la carte : Liechtenstein
Voir sur la carte topographique du Liechtenstein
City locator 11.svg
Vaduz
Liens
Site web vaduz.li

Vaduz (/faˈdʊt͡s/) est la capitale du Liechtenstein. Siège du gouvernement de la principauté de Liechtenstein, Vaduz est également le lieu de résidence de la famille princière et constitue une place financière internationale.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Vaduz s'étend sur 17,3 km2 répartis en un territoire principal et six enclaves. Située sur la rive droite du Rhin, la partie centrale abrite la zone urbaine de la capitale, ainsi que le village d'Ebenholz. Deux portions de territoires sont enclavées dans la commune de Schaan au nord, deux autres dans la commune de Planken au nord-est et les deux dernières sont situées en zone montagneuse, dans le sud-est du pays.

Les communes limitrophes sont Eschen, Gamprin, Schaan, Planken, Triesenberg, Balzers, Triesen, Sevelen et Buchs.

Le château de Vaduz, surplombant la capitale homonyme.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Vaduz est mentionné pour la première fois en 1150 et proviendrait de avadutg, en langue rhéto-romane, signifiant « aqueduc ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis le milieu du XIVe siècle, le château de Vaduz était le siège des comtes du même nom. Il est détruit en 1499 lors de la guerre de Souabe. En 1719, le comté de Vaduz et la seigneurie de Schellenberg sont unis pour former une principauté qui prend le nom de Liechtenstein. Dès 1723, cette dernière obtient le droit de siéger et de voter à la Diète d'Empire.

Économie et infrastructures[modifier | modifier le code]

Le Liechtenstein lui-même n'a pas d'autoroutes, mais l'A13 suisse longe la rive gauche du Rhin à la frontière avec Vaduz. Cela signifie que l'accès à l'autoroute de la municipalité de Sevelen se trouve à proximité immédiate.

La gare de Schaan-Vaduz est la gare la plus proche, avec des liaisons régionales. Les gares de Sargans, Buchs SG et Feldkirch ont chacune des connexions internationales et sont directement accessibles par les bus publics de la société de transport public LIECHTENSTEINmobil (VLM). Les autres communautés de la Principauté sont également facilement accessibles par les transports publics.

Fin 2014, il y avait plus de 10 000 emplois dans la municipalité de Vaduz. Dans un classement des centres financiers les plus importants du monde, Vaduz occupe la 69e place (en 2018). La société Hoval AG a son siège à Vaduz. En outre, de nombreuses institutions de l'État ont leur siège à Vaduz, par exemple la police nationale du Liechtenstein, la Haute école du Liechtenstein ou l'Université du Liechtenstein. La salle des machines de la centrale électrique de Samina se trouve également dans la ville.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Capitale[modifier | modifier le code]

Vaduz abrite les sièges des principales institutions du pays, le Gouvernement et le Parlement.

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Vaduz 3D version 1.jpg

La ville est administrée par un conseil municipal de treize membres, dont le bourgmestre, tous élus pour quatre ans par les citoyens[2].

Les dernières élections datent de 2019[3]. Le conseil communal est ainsi constitué pour la législature en cours :

  • Liste libre : 2 sièges
  • Union patriotique : 5 sièges
  • Parti progressiste des citoyens : 6 sièges
  • Liste des bourgmestres successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    janvier 2007 avril 2019 Ewald Ospelt FBP  
    avril 2019 En cours Manfred Bischof FBP  
    Les données manquantes sont à compléter.

    Population et société[modifier | modifier le code]

    Démographie[modifier | modifier le code]

    Au , la population s'élevait à 5 391 habitants[4].

    Religion[modifier | modifier le code]

    La plus grande partie de la population est catholique. Depuis 1997, la principauté constitue l'archidiocèse de Vaduz, dont le siège est la cathédrale Saint-Florin.

    Sport[modifier | modifier le code]

    Le club de football est le FC Vaduz. Il évolue dans la plus haute division suisse de football lors de la saison 2008-2009 mais connaît la relégation dès la première année à ce niveau. Il y remonte à l'issue de la saison 2013-2014, avant de s'y maintenir lors de la saison suivante. En 2009, le club se distingue en recrutant, notamment, les internationaux Franz Burgmeier et Peter Jehle.

    Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

    Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

    Le musée des beaux-arts du Liechtenstein.

    Édifices civils[modifier | modifier le code]

    • Le château princier du XIIe siècle, entouré de vignobles, surplombe la ville moderne. Propriété et résidence officielle de la famille princière, il est célèbre pour ses galeries de tableaux.
    • la Maison rouge est un édifice qui présente une façade au pignon à échelons peinte en rouge et flanquée d'une tour. Datant du Moyen Âge, il fait cependant l'objet de remaniements au cours des siècles.
    • Les ruines du château de Schalun datant du XIIe siècle s'élèvent à 850 m d'altitude au nord-est de la ville.

    Édifices religieux[modifier | modifier le code]

    Musées[modifier | modifier le code]

    Personnalités nées à Vaduz[modifier | modifier le code]

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    1. (de) « Bevölkerungsstatistik » [PDF], Amt für Statistik (AS), Fürstentum Liechtenstein, (consulté le ), p. 7
    2. (de) « Gemeinderat », sur www.vaduz.li (consulté le )
    3. (de) « Gemeinderatsmitglieder », sur www.vaduz.li (consulté le )
    4. (de) Bevölkerungsstatistik, 30 juin 2014, p. 7

    Liens externes[modifier | modifier le code]