Réseau RAVeL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ravel (homonymie).
Panneau de signalisation d'une voie RAVeL.
Piste cyclable du réseau RAVeL, reliant Chimay à Froidchapelle.
La RAVeL W7 à Barvaux-sur-Ourthe.

RAVeL[1], ou réseau autonome de voies lentes, est une initiative de la Région wallonne en Belgique, qui vise à réaliser un réseau d’itinéraires réservés aux piétons, cyclistes, personnes à mobilité réduite et aux cavaliers, là où la situation le permet[2]. Ce réseau de voies vertes emprunte des chemins de halage et des voies ferrées désaffectées louées par un bail de 99 ans par la Région[3]. Si cela est nécessaire, des itinéraires de liaisons seront créés pour constituer un maillage entre les différentes parties d’un même tronçon.

Le projet RAVeL a été instauré en [4].

Caractéristiques principales et aménagements[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • aménagement en dur, et éventuellement une piste en sol meuble ;
  • réfection des ouvrages d'art ;
  • réalisation des accès : escaliers, rampes… ;
  • places de repos et plantations ;
  • sécurisation des traversées de routes ;
  • signalisation et signalétique.

Les itinéraires[modifier | modifier le code]

Le RAVeL W7 sous le pont Kennedy à Liège.

L'objectif est à terme de couvrir la plus grande partie de la Région wallonne[5], avec des itinéraires constituant l'ossature du réseau, auxquels viendront se raccorder d'autres itinéraires[6]. Les parcours sont des itinéraires principalement en site propre mais devant parfois emprunter des voiries à partager avec des véhicules motorisés. Ces parcours traversent la Wallonie de part en part en reliant les grandes villes. Leur longueur est donc relativement importante. Ils sont désignés et balisés par un numéro d'itinéraire. Auparavant, ils s'appelaient RAVeL 1, 2, 3, 4 et 5. Cette nomenclature a été remplacée et il existe désormais quatre grands itinéraires internationaux[7] et huit itinéraires régionaux[8] traversant la Wallonie. Ces douze itinéraires empruntent parfois des sections communes.

Itinéraires internationaux[modifier | modifier le code]

Itinéraires régionaux[modifier | modifier le code]

Ce projet mettra cependant plusieurs décennies avant d'être complètement opérationnel ; c'est pourquoi des initiatives de Pré-RAVeL ont vu le jour.

Les autres sections du RAVeL[modifier | modifier le code]

Province du Brabant wallon[modifier | modifier le code]

Province de Hainaut[modifier | modifier le code]

RAVeL Binche-Erquelinnes (ligne 108).
RAVel de Sambre au Quai Arthur Rimbaud à Charleroi. Étape 6 de Charleroi à Thuin de la « Véloroute des Pélerins » (EuroVelo 3).
  • Ancien Canal Antoing - Pommeroeul : 2 km
  • Antoing - Bléharies (L88) : 3 km
  • L'Escaut (entre la frontière française et le RAVeL 1) : 5 km
  • Canal de l'Espierres : 12 km
  • Canal Comines - Ypres : 5 km
  • Comines - Warneton (L69a) : 8 km
  • Péruwelz - Wiers (L92) : 2 km
  • Basècles - Leuze-en-Hainaut (L86) : 9 km
  • Bernissart - Blaton (L78a) : 3 km
  • Cuesmes - Flénu et Warquignies - Quiévrain (L98b) : 16 km
  • Frameries - Wasmuel (L98c) : 9 km
  • Dour - Onnezies (L98a) : 6 km
  • Binche - Erquelinnes (L108) : 12 km
  • Fauroeulx - Lobbes (L109/1) : 10 km
  • Lobbes - Chimay (L109/2) : 45 km
  • Lac de l'Eau d'Heure : 17 km
  • Lac de la Plate Taille : 17 km
  • Thuillies - Ossogne (L111) : 6 km
  • Fontaine-l'Evêque - Monceau-sur-Sambre (L112) : 4 km
  • Roux - Courcelles (L112a) et Courcelles - Souvret (L266) : 6 km
  • Jumet - Gosselies (L119) : 1 km

Province de Liège[modifier | modifier le code]

Voie RAVeL entre Ans et Saint-Nicolas au niveau de la cheminée (désormais disparue) de l'ancienne Société anonyme des Charbonnages de Patience et Beaujonc réunis .
  • Ciney - Marchin (L126) : 35 km
  • Hannut - Wanze (L127) : 22 km
  • Liers - Ans - Saint-Nicolas (L31 et L210) : 8 km
  • Lac d'Eupen : 14 km
  • Lac de la Gileppe : 11 km
  • Trois-Ponts - Waimes (L45) : 22 km
  • Aywaille - Remouchamps : 2 km
  • Lommersweiler - Steinebrück (frontière allemande) (L46) : 2 km
  • Neidingen - Lommersweiler (L47) : 2 km
  • Montjoie - Saint-Vith (Vennbahn - L48)
  • Vaux-sous-Chèvremont - Hombourg (L38) : 37 km : voir RAVeL 5
  • Pré-RAVeL L44a Hockai – Spa
  • Pré-RAVeL L44a Hockai – Stavelot

Province de Luxembourg[modifier | modifier le code]

  • Bastogne Sud - Bourcy - Gouvy (L163) : 27 km
  • Bourcy - Houffalize (L613) : 10 km
  • Bastogne - Wiltz (L164) : 12 km
  • Marche-en-Famenne - Hotton : 7,5 km
  • Redu - Daverdisse (L518) : 3 km
  • Sainte-Cécile - Muno (L163a) : 8 km
  • Ethe - Croix-Rouge (L155) : 8 km
  • Saint-Léger - Châtillon (L615) : 4 km

Province de Namur[modifier | modifier le code]

  • Sombreffe - Grand-Leez (L147) : 14 km
  • Anhée - Aisemont (L150A) : 36 km
  • Houyet - Jemelle (L150B) : 22 km
  • Ciney - Marchin (L126) : 35 km
  • Berzée - Thy-le-Château (L111) : 2 km
  • Barrage du Ry de Rome : 5 km
  • Olloy-sur-Viroin - Oignies-en-Thiérache (L523) : 9 km
  • Mouzaive - Alle-sur-Semois (L524) : 1 km

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Page d'information de la Région wallonne, définition d'un RAVeL.
  2. Définition sur www.ardennes-pass.com, consulté le 22 juillet 2011.
  3. Le ravel, 2004 sur www.sentiers.be, consulté le 22 juillet 2011.
  4. Le projet RAVeL[PDF], mrw.wallonie.be, consulté le 22 juillet 2011.
  5. « Carte interactive du réseau RAVeL », sur http://ravel.wallonie.be (consulté le 25 août 2018)
  6. « Kilométrage des ravels », sur http://www.velo-ravel.net/ (consulté le 25 août 2018)
  7. « RAVeL : Itinéraires internationaux », sur http://ravel.wallonie.be (consulté le 25 août 2018)
  8. « RAVeL : Itinéraires régionaux », sur http://ravel.wallonie.be (consulté le 25 août 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :