Prix national de littérature narrative (Espagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prix national de littérature narrative
Nom original Premio nacional de Narrativa
Prix remis 20 000 euros[1]
Description Prix récompensant la meilleure œuvre narrative écrite par un espagnol, dans l'une des langues d'Espagne, et pour laquelle la première édition a eu lieu l'année avant la remise de la récompense.
Organisateur Ministère de la Culture d'Espagne
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Date de création 1926 puis 1949, et enfin 1977
Dernier récipiendaire Fernando Aramburu
Site officiel www.mcu.es/

Le prix national de littérature narrative (en espagnol : Premio nacional de Narrativa, ou de son nom complet Premio nacional de Literatura en la modalidad de Narrativa), est un prix littéraire qui est attribué chaque année par le ministère espagnol de la Culture à un auteur espagnol pour la meilleure œuvre narrative (roman, nouvelle, conte) écrite par un espagnol, dans l'une des langues en Espagne, et pour laquelle la première édition a eu lieu l'année avant la remise de la récompense. Le prix est doté de 20 000 euros.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est un prix qui a une longue histoire, puisque si sa configuration actuelle date de 1977, il fait en fait suite à l'ordre de création du Ministère du Gouvernement[2] du , qui a décidé de l'appeler « Prix National de Littérature narrative Miguel de Cervantes » après une première période où le prix s'appelait « Prix National de Littérature ».

Le jury est composé de 10 personnes, dont le lauréat de l'édition antérieure, et remet le prix en octobre de chaque année[3].

Controverse[modifier | modifier le code]

En 2012, l'écrivain Javier Marías refuse le prix, car il refuse par principe tout prix à caractère officiel ou institutionnel remis par l'État espagnol[4],[5].

Lauréats[modifier | modifier le code]

Première époque du prix : le « Prix national de littérature »[modifier | modifier le code]

Portrait de Concha Espina (es), lauréate en 1927.

Deuxième époque du prix : le « Prix national de littérature narrative Miguel de Cervantes »[modifier | modifier le code]

Miguel Delibes, lauréat en 1955.
Ana María Matute, lauréate en 1959.

Troisième époque du prix : le « Prix national de littérature narrative »[modifier | modifier le code]

Francisco Ayala, lauréat en 1983.
Javier Marías, lauréat en 2012.

Ce prix a été décerné depuis sa création en 1977 sans interruption, excepté en 1985[9], et les œuvres sont en castillan, sauf mention :

Auteurs qui ont gagné plusieurs fois le prix[modifier | modifier le code]

  • Concha Espina : 1927 et 1950 (2).
  • Juan Antonio Zunzunegui : 1948 et 1962 (2).
  • Miguel Delibes : 1955 et 1999 (2).
  • José Luis Castillo-Puche : 1958 et 1982 (2).
  • Luis Mateo Díez : 1987 et 2000 (2).
  • Antonio Muñoz Molina : 1988 et 1992 (2).

Prix décerné par langue[modifier | modifier le code]

  • Castillan : 60
  • Galicien : 3
  • Basque : 3
  • Catalan : 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) María Teresa Lizaranzu Perinat, « Convocation aux Prix Nationaux de Littérature », sur mcu.es, (consulté le 4 octobre 2013)
  2. Le Ministère du Gouvernement, ou Ministerio de la Gobernación est le ministère (es) qui précède l'actuel ministère de l'intérieur en Espagne.
  3. (es) « Liste des lauréats et œuvres du prix national de Narration », sur www.epdlp.com, (consulté le 28 octobre 2013)
  4. a et b (es) W. Manrique Sabogal, « Javier Marías rechaza el Nacional de Narrativa por Los enamoramientos », sur elpais.com, (consulté le 23 septembre 2013)
  5. a et b (es) T. Koch / W. Manrique Sabogal, « Marías : « Si hubiera estado el PSOE en el poder habría hecho lo mismo » », sur elpais.com, (consulté en 23 septembre2013)
  6. (es) « Huberto Pérez de la Ossa, LA SANTA DUQUESA (Premio Nacional de Literatura de 1924) », ABC, Madrid,‎ , p. 32 (lire en ligne)
  7. (es) MFE, « Biographie de Huberto Pérez de la Ossa », sur mcnbiografias.com (consulté le 30 septembre 2013)
  8. (es) Huberto Pérez de la Ossa, La Santa Duquesa, Renacimiento, , 209 p. (lire en ligne)
  9. (es) « Premios Nacionales de Literatura / Modalidad Narrativa - Premiados », sur mcu.es (consulté le 27 septembre 2013)
  10. (es) EFE, « Suso del Toro obtiene el Premio Nacional de Narrativa con 'Trece campanadas' », sur elpais.com, (consulté le 23 septembre 2013)
  11. (es) Diverses agences, « Juan Manuel de Prada gana el Premio Nacional de Narrativa por 'La vida invisible' », sur elpais.com, (consulté le 23 septembre 2013)
  12. (es) Diverses agences, « Alberto Méndez gana el Nacional de Narrativa a título póstumo por 'Los girasoles ciegos' », sur elpais.com, (consulté le 23 septembre 2013)
  13. (es) EFE, « El fallecido Alberto Méndez obtiene el Premio Nacional de Narrativa », sur elmundo.es, (consulté le 23 septembre 2013)
  14. (es) Europa Press, « Ramiro Pinilla, Premio Nacional de Narrativa », sur elmundo.es, (consulté le 23 septembre 2013)
  15. (es) EFE, « Eloy Sánchez y Ramiro Pinilla, premios de la Crítica 2005 », sur libertaddigital.com, (consulté le 23 septembre 2013)
  16. (es) Aurora Intxausti, « Molina Foix triunfa con su mirada sobre la España reciente », sur elpais.com, (consulté le 23 septembre 2013)
  17. (es) Antonio Fraguas, « Millás gana el Premio Nacional de Narrativa », sur elpais.com, (consulté le 23 septembre 2013)
  18. (es) Publico.es, « Kirmen Uribe, Premio Nacional de Narrativa por 'Bilbao-New York-Bilbao' », sur publico.es, (consulté le 23 septembre 2013)
  19. (es) Jesús Ruiz Mantilla, « Javier Cercas gana el Premio Nacional de Narrativa », sur elpais.com, (consulté le 23 septembre 2013)
  20. (es) Ana Marcos, « Marcos Giralt Torrente, Premio Nacional de Narrativa », sur elpais.com, (consulté le 23 septembre 2013)
  21. (es) Aurora Intxausti, « José María Merino, Premio Nacional de Narrativa con ‘El río del Edén’ », sur elpais.com, (consulté le 28 octobre 2013)
  22. (es) José María Merino, « Premières pages du livre El río del Edén, récompensé en 2013, ainsi qu'une note biographique sur son auteur, José María Merino », sur alfaguara.com, (consulté le 28 octobre 2013)
  23. (es) Winston Manrique Sabogal, « Rafael Chirbes gana el Nacional de Narrativa por ‘En la orilla’ », sur elpais.com, (consulté le 9 octobre 2014).
  24. (es) Francisco Solano, « Martínez de Pisón, la familia siempre cuenta », sur elpais.com (consulté le 27 novembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]