Prix nationaux de la littérature (Espagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les prix nationaux de la littérature en Espagne (en espagnol : Premios Nacionales de Literatura) sont décernés annuellement par le ministère de la Culture d'Espagne dans différentes modalités des lettres, pour récompenser une œuvre publiée en Espagne. À ne pas confondre donc avec le prix national des lettres espagnoles, qui récompense l'œuvre littéraire complet d'un écrivain espagnol.

Il fait partie des prix nationaux de la culture[1] et se décerne sous les modalités suivantes :

Histoire[modifier | modifier le code]

Prix « Francisco Franco » et « José Antonio Primo de Rivera »[modifier | modifier le code]

Par ordre du du Ministère du Gouvernement, sont instaurés les prix nationaux annuels de la littérature (en espagnol : Premios Nacionales de Literatura « Francisco Franco »[n 1] et « José Antonio Primo de Rivera »[n 2], parallèlement aux prix de journalisme du même nom qui sont décernés depuis 1938. Le prix Francisco Franco est décerné alternativement à un livre d'histoire ou à un ou plusieurs essais ; le prix José Antonio Primo de Rivera récompense lui un roman ou un recueil de poésie[2].

Prix « Miguel de Cervantes » et « Menéndez Pelayo »[modifier | modifier le code]

En 1949 et par ordre du ministère de l'Éducation nationale, le prix « Miguel de Cervantes »[n 3] est créé pour récompenser les romans (puis les nouvelles), laissant le prix « José Antonio » pour la poésie.

Étant donné que le prix « Francisco Franco » n'a finalement été décerné qu'à des essais politiques, un ordre du ministère de l'Information et du Tourisme (es) de 1955 créée le prix « Menéndez Pelayo »[n 4] pour les essais historiques, ce qui réserve le prix « Francisco Franco » pour le prix des essais politiques[3].

Multiples nouveaux prix[modifier | modifier le code]

Par la suite, d'autres prix sont créés en 1964, comme le prix « Miguel de Unamuno »[n 5], destiné aux essais à caractère culturel ou littéraire ; le prix « Calderón de la Barca »[n 6], destiné aux œuvres de théâtre et le prix « Emilia Pardo Bazán »[n 7], destiné à la critique littéraire[4] ; puis en 1966, avec le prix « Jacinto Verdaguer »[n 8], destiné à la poésie en langue catalane[5] ; en 1967 avec le prix « Rosalía de Castro »[n 9], destiné à la poésie en galicien, et le prix « Azorín »[n 10], destiné aux livres sur des paysages ou terres d'Espagne[6] ; et en 1968 avec le prix « José María de Iparraguirre »[n 11], destiné à la poésie en langue basque[7].

Unification sous le nom de prix nationaux de la littérature[modifier | modifier le code]

En 1976, tous les noms sont retirés aux prix, pour ne conserver que les « prix nationaux de la littérature » de chaque type[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Francisco Franco dirige depuis 1939 l'Espagne dans un régime dictatorial.
  2. José Antonio Primo de Rivera est le fils de Miguel Primo de Rivera, également dictateur, de 1923 à 1930. Tous les deux sont très proches des idées d'extrême droite de Franco, et José Antonio Primo de Rivera est le fondateur de la Phalange espagnole.
  3. Miguel de Cervantes est le plus important écrivain de l'histoire en langue espagnole.
  4. Marcelino Menéndez y Pelayo est un important philologue et historien de la littérature espagnole.
  5. Miguel de Unamuno est un important poète, romancier, dramaturge, critique littéraire et philosophe espagnol de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.
  6. Calderón de la Barca, écrivain du Siècle d'or espagnol (XVIIe siècle) est l'un des plus importants dramaturges espagnols.
  7. Emilia Pardo Bazán est une écrivaine espagnole, célèbre pour ses romans naturalistes.
  8. Jacint Verdaguer est un écrivain espagnol d'expression catalane.
  9. Rosalía de Castro est une écrivaine espagnol d'expression galicienne.
  10. Azorín est un écrivain ayant donné une grande importance aux paysages espagnols et un important critique littéraire espagnol.
  11. José María de Iparraguirre est un poète et musicien basque.
Références
  1. (es) « Liste des prix nationaux de la culture », sur ministère de la culture d'Espagne (consulté le 10 novembre 2017).
  2. (es) « ORDEN de 25 de mayo de 1940 por la que se modifican las normas contenidas en la de 30 de septiembre de 1938 referente a los premios nacionales del periodismo «Francisco Franco» y «José Antonio Primo de Rivera» », Boletín Oficial del Estado, no 151,‎ , p. 3667 (lire en ligne)[PDF].
  3. (es) « ORDEN de 10 de diciembre de 1955 por la que se instituye, con carácter permanente, el Premio Nacional de Literatura «Menéndez Pelayo» », Boletín Oficial del Estado, no 362,‎ , p. 7942 (lire en ligne)[PDF].
  4. (es) « ORDEN de 6 de agosto de 1964 por la que se convoca los Premios nacionales de Literatura «Francisco Franco», «José Antonio Primo de Rivera», «Miguel de Cervantes», «Menendez Pelayo», «Miguel de Unamuno», «Calderón de la Barca» y «Emilia Pardo Bazan» para el ano 1964 », Boletín Oficial del Estado, no 209,‎ , p. 11429 (lire en ligne)[PDF].
  5. (es) « ORDEN de 14 de julio de 1966 por la que se convoca los Premios Nacionales de Literatura «Francisco Franco», «José Antonio Primo de Rivera», «Miguel de Cervantes», «Miguel de Unamuno», «Calderón de la Barca», «Emilia Pardo Bazán» y «Jacinto Verdaguer» », Boletín Oficial del Estado, no 200,‎ , p. 11046 (lire en ligne)[PDF].
  6. (es) « ORDEN de 24 de julio de 1967 por la que se convoca los premios nacionales de Literatura 1967 », Boletín Oficial del Estado, no 200,‎ , p. 11791 (lire en ligne)[PDF].
  7. (es) « ORDEN de 2 de agosto de 1968 por la que se convocan los premios nacionales de literatura para el presente año », Boletín Oficial del Estado, no 195,‎ , p. 12084 (lire en ligne)[PDF].
  8. (es) « ORDEN de 9 de septiembre de 1976 por la que seconvocan los Premios Nacionales de Literatura de "Ensayo", "Novela o libro de cuentos o narraciones breves" (para adultos) y de "Poesía en lengua catalana" », Boletín Oficial del Estado, no 233,‎ , p. 18942[PDF].